https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://vieviewer.com/

E-santé

Numérique: 15 propositions pour la santé et un "écosystème d'innovation" sur les maladies chroniques

0 154

PARIS, 18 novembre 2014 (TICsanté) - Philippe Lemoine formule 15 propositions liées au monde de la santé, dans un rapport sur "la transformation numérique de l'économie française".

Philippe Lemoine, président du Forum d'action modernités et de la Fondation internet nouvelle génération, avait été chargé en janvier d'une mission gouvernementale sur la transformation numérique de l'économie française. Il a remis ses conclusions le vendredi 7 novembre aux ministres en charge de l'économie, de l'industrie, du numérique, de la décentralisation et de la fonction publique, à l'occasion d'une présentation publique à Bercy.

Le rapport, rédigé après neuf mois de consultations et d'auditions de 500 acteurs, dresse 180 propositions destinées à accélérer la transformation de notre économie vers le numérique. Elles se divisent en trois ensembles: neuf "projets sectoriels emblématiques pour action immédiate", 53 "mesures transverses à lancer à court terme" et 118 recommandations ayant vocation à alimenter "un agenda triennal numérique pour la France".

"La santé compte parmi les secteurs pour lesquels le numérique constitue un levier majeur de transformation", écrit Philippe Lemoine, qui y consacre 15 propositions (numéros 51 à 65). Il assure qu'il est "une opportunité pour rationaliser et diminuer ces dépenses tout en améliorant la prévention et la qualité des soins".

Philippe Lemoine se base sur des entretiens avec des acteurs du secteur et un atelier de coconstruction qui a réuni 41 représentants du monde de la santé en juin 2014 pour dégager cinq grandes tendances qui structureront ce secteur en France d'ici 10 ans.

Il cite "une évolution du modèle vers une médecine préventive et prédictive", "des patients mieux informés acteurs de leur santé", des "professionnels de santé connectés, co-acteurs d'un collectif de soins", "une révolution des pratiques médicales grâce aux nouvelles technologies" (en particulier l'internet des objets, les nanotechnologies et la domotique) et "un système de santé plus efficace".

PLUS DE COMMUNICATION ENTRE LES ACTEURS GRACE AU NUMÉRIQUE

Ses 15 propositions sur la santé font partie des 118 "qui pourraient nourrir un agenda triennal numérique pour la France". Elles sont classées en fonction de leurs effets: amélioration de la productivité du travail ou du capital, baisse des coûts de transaction, nouveaux canaux de communication, etc.

Il propose, pour améliorer la productivité au travail, de "lancer un réseau social d'échanges de pratiques entre professionnels de la santé" et d'"instaurer, avec les syndicats professionnels concernés, un réseau de formateurs aux pratiques numériques pour les professions médicales et paramédicales". La développement d'une offre de formation numérique (Mooc, coaching, "serious game") pour les professionnels de santé ainsi que pour les patients est aussi recommandée.

Pour stimuler l'innovation, le rapport préconise de "créer des incubateurs de cabinets médicaux connectés", de "lancer un Plan national numérique sur l'hospitalisation à domicile" avec la création d'un pôle de compétitivité et de "rembourser ou subventionner les objets connectés et les applications mobiles" dont l'intérêt en matière de prévention ou de suivi des malades a été reconnu. Cela passerait par la mise en place d'une "solution de labellisation des applications mobiles et des objets connectés".

La création de "parcours patient 100% numérique" est avancée, avec "prise de rendez-vous en ligne, prescription en ligne, ordonnance dématérialisée, dématérialisation des résultats d'analyse, paiement en ligne des consultations, etc.".

Le rapport formule plusieurs propositions pour améliorer "le nouveau rôle joué par les personnes". Il veut encourager les associations de patients de maladies orphelines à "s'insérer dans des filières d'expertise et de soins, et à jouer un rôle dans les études de pharmacovigilance, de recherche et d'évaluation".

Il veut aussi favoriser les échanges entre patients, professionnels de santé, assureurs, industriels et start-up "pour construire de nouveaux services", ainsi qu'entre communautés de patients et de soignants. Le rapport propose aussi la création de "sites de classement des établissements de santé" ouverts aux commentaires des patients et des usagers.

Sur les données de santé, le rapport propose de structurer une filière "en distinguant l'usage pour la recherche, l'usage pour la prévention et l'usage pour rendre le patient acteur de sa santé". Il préconise de mettre en place "des procédures d'agrément" pour les chercheurs, "dans des environnements de confiance sécurisés, en s'inspirant du Centre d'accès sécurisé distant aux données".

UN ÉCOSYSTÈME D'INNOVATION SUR LES MALADIES CHRONIQUES

Les "projets sectoriels emblématiques pour action immédiate" présentés par le rapport doivent servir de vitrine aux "principaux effets de la transformation numérique" sur différents secteurs. Celui consacré à la santé propose de créer "un écosystème d'innovation ouverte sur les maladies chroniques, visant à améliorer le suivi des patients et la médecine prédictive".

Ce système prendrait appui "sur les bases d'information de l'assurance-maladie et sur les données provenant de l'utilisation des objets connectés", en s'articulant avec le projet de loi de santé en cours d'examen.

Cette proposition part du constat que les 30 maladies chroniques sous statut ALD (affections de longue durée) "concernent près de 8 millions de personnes en France" et "devraient représenter 70% des dépenses de l'assurance maladie en 2015".

Or, souligne l'auteur, les objets connectés "peuvent fournir une aide à la prévention, aux comportements, à la prise régulière de médicaments, à la surveillance" et "peuvent également nourrir la masse des données disponibles, déjà importante dans les bases de l'assurance maladie".

Il note que "de nombreuses start-up imaginent des solutions innovantes pour utiliser ce Big data" et qu'il sera plus facile de réfléchir aux enjeux de protection des données et de liberté des personnes "en ciblant ces 30 maladies et en organisant sur ces cas les expérimentations et les concertations avec les patients, les professionnels et les start-up".

Ce projet, "qui ne nécessite pas de modifier les infrastructures existantes", peut être lancé "rapidement", souligne le rapport, et "offrir des services connexes à l'offre existante, qui préfigureront peut être les futurs métiers des professionnels de la santé".

mb/ab/

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.axigate-france.fr/welcome.html

E-santé

"L'innovation dans le big data risque d'échapper aux CHU" (conférence des DG)

(Par Jean-Yves PAILLE, aux Assises hospitalo-universitaires)

POITIERS, 28 décembre 2018 (TICsanté) - L'innovation en santé reposant sur l'intelligence artificielle et le big data risque d'échapper aux CHU s'ils ne se positionnent pas sur le créneau, a prévenu mi-décembre Catherine Geindre, récemment élue présidente de la conférence des directeurs généraux de CHU.

0 800

E-santé

Médecins libéraux: publication des modalités de prise en charge de la télé-expertise et de certaines consultations complexes

PARIS, 26 décembre 2018 (TICsanté) - Une décision de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) permettant la valorisation des actes de télé-expertise et de certaines consultations complexes a été publiée le 19 décembre au Journal officiel.

0 814

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://www.corwin.eu/actualite/fehap2019.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=fehap2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • 5ème HDI Day

    Le 14/11/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019

  • 3ème édition des Entretiens de Galien

    Du 27/11/2019 au 28/11/2019

  • Consumer Electronics Show (CES) 2020

    Du 07/01/2020 au 10/01/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020

https://vimeo.com/372582192