https://www.nehs-digital.com

E-santé

Télémédecine: un problème de financement pour des acteurs, une question d'organisation pour la DGOS

0 556

PARIS, 30 septembre 2014 (TICsanté) - Des acteurs de la télémédecine ont dénoncé l'insuffisance des financements qui leur sont alloués au cours d'une journée sur la santé connectée organisée le 18 septembre par Les Echos, ce à quoi Yannick Le Guen, de la direction générale de l'offre de soins (DGOS), a opposé une problématique d'organisation.

"Des questions restent à résoudre, notamment celle du financement, condition nécessaire à la pérennisation de cette activité", a conclu de son expérience la directrice de la mission e-santé du CHU de Toulouse, Anne Vitet, à propos de l'expérimentation de télé-AVC mené par l'établissement.

Il s'agit de diagnostiquer à distance, par vidéo, un accident vasculaire cérébral (AVC) chez un patient pris en charge dans un service d'urgence n'ayant pas d'unité neuro-vasculaire (UNV), en lien avec un neurologue du CHU de Toulouse.

Si l'établissement a bénéficié d'un financement de l'agence régionale de santé (ARS) Midi-Pyrénées pour la mise en place du projet, aujourd'hui "la question de l'activité en routine se pose", a estimé la directrice.

Elle a indiqué que l'hôpital était "dans une phase de contractualisation avec l'agence régionale de santé Midi-Pyrénées", mais a insisté sur la difficulté de trouver un modèle de compensation financière qui tienne compte des dépenses des deux structures.

"Actuellement l'hôpital qui envoie le patient ne gagne rien car l'enveloppe pour un AVC revient à l'établissement qui reçoi

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous ĂŞtes dĂ©jĂ  inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce Ă  la publicitĂ©, que ce site est financĂ© et que les articles rĂ©digĂ©s par nos journalistes sont mis Ă  votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Le GHT du Limousin a pérennisé une plateforme de suivi des patients lancée au début de la crise Covid

LIMOGES (TICsanté) - Alexandre André, directeur des systèmes d'information (DSI) au CHU de Limoges, a annoncé que le groupement hospitalier de territoire (GHT) du Limousin a pérennisé une application de suivi des patients créée durant l'épidémie de Covid, pour en faire une plateforme proposant de multiples services, dont la préadmission.

0 249

E-santé

Mon espace santé: "plus de 160.000" utilisateurs actifs dans les départements pilotes (Cnam)

PARIS (TICsanté) - La Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) s'est félicitée le 17 novembre de "la réussite de la phase pilote" de l'Espace numérique de santé (ENS), ou Mon espace santé, expérimenté en Haute-Garonne, en Loire-Atlantique et dans la Somme depuis le 1er juillet et elle compte "3,3 millions de personnes qui ont un profil" dont "plus de 160.000" usagers ayant déjà utilisé l'outil.

0 278

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 3 =
http://www.canyon.fr/
https://groupepsih.com/business-intelligence-en-sante-hospivision/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2022

    Du 04/01/2022 au 08/01/2022