https://inovelan.fr/santnetbox/

Systèmes d'information

Dossier pharmaceutique: deux millions de consultations par semaine et un nouvel hébergeur

0 24

PARIS, 5 février (TICsanté) – Le dossier pharmaceutique (DP) est consulté en moyenne deux millions de fois par semaine, a annoncé la présidente de l'Ordre national des pharmaciens, Isabelle Adenot, lors d'une rencontre avec la presse le 31 janvier. Avant l'été, Docapost deviendra son nouvel hébergeur, en remplacement de Santeos.

Lors de cette conférence de presse, Isabelle Adenot a tiré un bilan positif du DP, notant que 97% des officines y sont maintenant raccordées et ont créé, au 28 janvier, plus de 24 millions de dossiers. Ils sont consultés en moyenne 2 millions de fois par semaine.

Le déploiement du DP à l'hôpital, entériné par un décret paru en octobre 2012 (voir dépêche TICsanté du 19 novembre 2012), se déroule bien, a-t-elle indiqué.

Ainsi 663 établissements de santé se sont portés volontaires pour mettre en place le système au sein de leur pharmacie à usage intérieur (PUI), sur 2.600 au total en France; 29 conventions ont été signées, et quatre établissements sont déjà installés.

Isabelle Adenot a indiqué que l'Ordre se fixait un objectif d'avoir 30% des PUI installées cette année.

2013 verra par ailleurs le DP changer d'hébergeur. Santeos, qui l'hébergeait depuis sa création, a été remis en concurrence et c'est Docapost (filiale de La Poste) qui a remporté le marché. La transition doit s'effectuer avant l'été.

Concernant les fonctionnalités du dossier, une étude pilote débutera en janvier. Elle permettra aux pharmaciens de faire remonter via le DP des informations sur les ruptures d'approvisionnement qui interviennent dans leur officine. Il s'agira de déclarer tous les manquants à 72 heures. Un système "d'information remontante" qui sera le pendant de "l'information descendante" déjà en place et qui permet à l'Ordre de communiquer rapidement auprès des pharmaciens toute information sur des alertes sanitaires.

Par exemple, le 30 janvier, lorsque l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé la suspension à venir de l'anti-acnéique Diane 35* et de ses génériques, "20 minutes après, 87% des pharmacies avaient déjà reçu l'information exacte de l'ANSM", a noté Isabelle Adenot.

Enfin, le DP va se tourner vers l'évaluation. A la mi-mars, un appel à candidatures sera lancé par l'Ordre pour faire des études selon trois axes: les pratiques professionnelles des pharmaciens, ce qui a changé socialement entre professionnels de santé et l'impact médico-économique sur l'organisation des soins.

"Il y a très peu d'études de recherche sur la dispensation à l'officine", et la manière dont elle est faite, a relevé Isabelle Adenot.

Enfin, la présidente de l'Ordre a souligné l'intérêt des données issues du DP dans un contexte de suivi sanitaire. La loi permet à trois acteurs, le ministère de la santé, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et l'Institut national de veille sanitaire (InVs) d'accéder aux données anonymes relatives au médicament qui sont hébergées par le DP, rappelle-t-on.

Il est ainsi possible de transmettre des données de dispensation remontant au jour précédant, a-t-elle noté. Elle a indiqué à ce titre que l'Ordre avait transmis des données sur les pilules, au coeur d'une polémique actuellement, sans vouloir préciser lesquelles.

"L'accès à ces données du DP donne aux décideurs les moyens de décider", a-t-elle souligné./so/mb

La Rédaction
redaction@ticsante.com
http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

L'interopérabilité des SI et la codification des données: "clés" du succès du DMP

PARIS, 27 décembre 2018 (TICsanté) - Près de deux mois après sa généralisation, le dossier médical partagé (DMP) est très scruté et pour garantir son succès, "la compatibilité des logiciels des professionnels, l'implication de tous acteurs ou encore l'articulation du DMP avec les autres projets numériques sont essentielles", a estimé Pierre Albertini, directeur général de la CPAM de Paris.

0 451

Systèmes d'information

Début en 2019 des tests pour le projet SI Parcours sur l'AVC

ISSY-LES-MOULINEAUX (Hauts-de-Seine), 20 décembre 2018 (TICsanté) - Les tests pour le projet "Système d'information (SI) Parcours" débuteront en 2019 avec la prise en charge de l'accident vasculaire cérébral (AVC) à la phase aiguë pour un déploiement dans les agences régionales de santé (ARS) en 2020 et une déclinaison à d'autres pathologies, a-t-on appris lors de la journée des filières AVC à Issy-les-Moulineaux.

0 342

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/
http://www.web100t.fr

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Colloque TIC santé 2019

    Du 06/02/2019 au 07/02/2019

  • Hacking Health Camp 2019

    Du 22/03/2019 au 24/03/2019

  • 7ème Congrès national de l'Apssis

    Du 02/04/2019 au 04/04/2019

  • 2e Forum Derm@to Connecté

    Le 17/05/2019

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019