https://vieviewer.com/
https://digital-solutions2.konicaminolta.fr/FR-20201126-WBR-0-SAN-WBR-HVF-0-digital-sante_LP-01-Page-dinscription.html?utm_campaign=FR-20201126-WBR-0-SAN-WBR-HVF-0-digital-sante&utm_source=TicSante&utm_content=webinar&utm_medium=display

E-santé

Le Catel pointe quatre "naïvetés de 2016" à lever dans le domaine de l'e-santé

0 352

PARIS, 31 mars 2016 (TICsanté) - Moins de discours sur l'innovation et plus d'actions, de co-expertises, de codécisions et de bienveillance sont nécessaires pour que les acteurs de l'e-santé en France passent du statut d'"initiés" à celui d' "habitués", a défendu la direction du Catel à l'occasion de la 16ème journée Télésanté organisée par l'association le 24 mars à Paris.

Organisée simultanément dans 20 villes de métropole et d'outre-mer et animée par l'association du Catel et ses partenaires depuis le ministère de la santé à Paris, la journée Télésanté a mis en avant plusieurs applications de la télémédecine et de l'e-santé sur le territoire, à travers les témoignages des différents acteurs concernés.

Refusant tout discours simplificateur sur le déploiement de l'e-santé, le cofondateur et président directeur général de Catel Accompagnement, Pierre Traineau, a estimé auprès de TICsanté que la situation de la France en 2016 était "multiple", avec "des états d'avancement divers entre des usages en phase de généralisation et d'autres précurseurs", dans une dynamique qu'"on ne peut qu'encourager".

Depuis la création du Catel à la fin des années 1990, "la télémédecine est devenue une pratique médicale acceptée qui n'est plus vue comme l'oeuvre d'une poignée de 'naïfs'", s'est-il félicité, pointant également un "changement dans la façon de faire" grâce à "la reconnaissance de son caractère pluridisciplinaire".

Il a toutefois soulevé quatre évolutions à poursuivre dans le domaine en termes d'action, d'expertise, de décision et de compétition entre acteurs, les qualifiant de "naïvetés de 2016" à convertir en convictions partagées par tous.

"Ne supportons plus les discours incantatoires sur l'innovation qui ne sont jamais mis en oeuvre", a-t-il lancé aux participants réunis à Paris, évoquant la multiplication des colloques, journées, rapports d'études dressant les mêmes constats sur l'e-santé.

Pierre Traineau a ensuite souligné "l'humilité" à avoir en termes d'expertise, jugeant que "chacun doit pouvoir apporter son expertise dans son domaine de compétence". Il a notamment cité l'exemple des associations de patients à inclure dès le début des projets dans le domaine de l'e-santé.

Cette "co-expertise" doit selon lui amener à prendre davantage de "codécisions", alors que "trop souvent aujourd'hui les décideurs ne décident pas" ou retardent leurs décisions "par excès de prudence". "Les décisions suivies d'effets sont des décisions partagées collectivement", a-t-il fait valoir.

Enfin, Pierre Traineau a regretté l'existence d'une "compétition trop stérile entre acteurs, territoires, voire pays". Il a notamment relayé le sentiment d'équipes médicales qui se plaignent sur le terrain de cette compétition, amenant chaque région à vouloir se positionner comme "leader" dans un champ d'application de la télémédecine.

Si la compétition peut être source d'émulation, "elle doit être complétée d'une volonté de coopération, voire de bienveillance, pour être plus efficace", a souhaité Pierre Traineau.

DES "PIONNIERS" AUX "HABITUÉS" DE L'E-SANTÉ

L'enjeu en 2016 pour les acteurs de l'e-santé est de "passer du stade d'initiés à celui d'habitués", a ajouté Didier Robin, président de Catel Réseau et chef de service psychiatrique à l'établissement publique de santé mentale (EPSM) Morbihan, estimant que le stade des "pionniers" avait été franchi depuis la loi "hôpital, patients, santé et territoires" (HPST) en 2009 et la parution du décret définissant la télémédecine en 2010.

Pour cette 16ème édition intitulée "la e-santé pour mieux vivre ensemble sur les territoires", Pierre Traineau a expliqué avoir voulu "amener une approche plus politique d'un sujet parfois vu comme très technique et sectoriel", en soulignant "l'apport de l'e-santé aux enjeux actuels de notre société".

La dernière session de la journée était ainsi consacrée à "la démocratisation et l'accès à la e-santé dans les pays du Sud" avec des interventions notamment menées depuis le Maroc et la Tunisie, où les pouvoirs publics ont fait part de leur intérêt pour la télémédecine en tant qu'instrument de partage de l'expertise médicale et de coopération internationale.

Créé en 1997, le Catel s'adresse aux professionnels de santé, industriels, institutionnels, élus, chercheurs et patients et leur propose un accompagnement dans leurs projets de développement de l'e-santé.

Partie d'un club de réflexion, l'association concentre dorénavant les trois quarts de son activité au conseil et à l'ingénierie mise à disposition des porteurs de projets partenaires, a indiqué à TICsanté sa direction. En 2015, le Catel a ainsi accompagné 18 projets sur le territoire, selon son rapport d'activité.

rm/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

Le Catel constitue un collectif "téléconsultation et Covid-19" pour tirer les premiers enseignements de la crise

PARIS (TICsanté) - Le Catel, centre de ressources et d’expertises en e-santé, a constitué un collectif "téléconsultation et Covid-19" en vue de formuler plusieurs recommandations aux pouvoirs publics dont celle de "passer en revue les conditions dérogatoires" adoptées en faveur de la télémédecine en raison du coronavirus afin d'en retenir certaines après la crise, a expliqué à TICsanté Pierre Traineau, cofondateur et directeur général du Catel.

0 1084

Politique

L'Asip santé devient officiellement l'Agence du numérique en santé

PARIS (TICsanté) - Un avenant à la convention constitutive du groupement d'intérêt public (GIP) "Agence des systèmes d'information partagés de santé" (Asip santé) a été publié au Journal officiel le 20 décembre, actant à la place la création du GIP "Agence du numérique en santé" (ANS).

0 694

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021