https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

E-santé

La métropole d'Amiens officialise la création d'un cluster consacré à l'e-santé

0 409

AMIENS, 4 juillet 2016 (TICsanté) - La métropole d'Amiens a officialisé le 29 juin la création d'un cluster e-santé dédié au développement des projets d'innovation et de recherche collaborative sur "le parcours de santé individualisé", détaillé à TICsanté par François-Xavier Level, délégué pour l'emploi et l'innovation à la métropole.

La création du cluster s'inscrit dans le cadre du Pacte pour l'emploi et l'innovation 2014-20, stratégie de développement économique et de dynamisation d'Amiens Métropole, reposant sur trois pôles: le design numérique, les technologies de la santé et l'autonomie énergétique.

"Notre territoire dispose d'un écosystème très riche sur le sujet des nouvelles technologies en santé", a expliqué à TICsanté François-Xavier Level, citant notamment le centre SimuSanté, "premier hôpital virtuel d'Europe" disposant de 51 espaces de simulation pour la formation des professionnels de santé.

En structurant cet écosystème autour d'un cluster dédié, la métropole entend à la fois favoriser l'émergence de projets innovants portés par les entreprises et start-up déjà présentes sur le territoire, et attirer de nouveaux centres de recherche et développement sur le territoire.

Un groupe de préfiguration du cluster e-santé composé d'une quinzaine de personnes représentant à parts égales les chercheurs, les praticiens, et les entreprises du secteur, a planché pendant un an pour en définir l'axe stratégique.

"Nous avons anticipé la fusion avec la région Nord-Pas-de-Calais et étudié les meilleures complémentarités à trouver avec le pôle lillois Eurasanté et le Picardie Technopole. Le cluster d'Amiens sera l'un des premiers en Europe à être entièrement dédié au parcours de soins individualisé", a détaillé François-Xavier Level.

L'objectif est de développer des projets pour améliorer le parcours des patients, "du pré-hospitalier au post-hospitalier et dans toutes les étapes de soin", peut-on lire dans le dossier de presse diffusé à l'occasion du lancement du cluster.

"Cet axe stratégique repose sur deux volets: un travail sur les données, leur collecte et leur analyse pour une médecine individualisée, et un second volet plus pédagogique sur la simulation des pratiques et les outils numériques de formation des professionnels", a précisé le délégué à l'emploi et à l'innovation de la métropole d'Amiens.

POLE D'ACTIVITÉ SANTÉ

La création du cluster va se traduire par la qualification de la zone d'aménagement concerté (ZAC) Intercampus d'Amiens en "pôle d'activité dédié à la santé". Une étude de préfiguration doit être lancée cet été afin d'y créer un "Biolab", pépinière d'entreprises ayant pour objectif d'accompagner le développement des projets e-santé.

Un concours d'architecte pour la construction d'un bâtiment de plus de 3.500 mètres carrés à cet effet est prévu pour la fin de l'année, pour une mise à disposition des locaux en 2018.

La métropole d'Amiens a indiqué que plusieurs structures avaient déjà fait part de leur intention de s'implanter sur cette ZAC. Le groupement d'intérêt public Midi Picardie Informatique (MiPih) prévoit d'y installer un data center "de rayonnement régional", spécifiquement consacré à l'hébergement des données de santé.

Medelopt, jeune pousse développant un casque de diagnostic de l'activité cérébrale, incubée à Lille, ainsi qu'Orthorobs, entreprise spécialisée dans la création d'orthèses et de prothèses, ont également fait part de leur intention d'intégrer le Biolab.

OBSERVATOIRE DES NOUVEAUX MÉTIERS

L'association de gestion du cluster doit être créée en septembre prochain, et se traduira par le lancement d'une campagne d'adhésion et le recrutement de l'équipe chargée d'animer le cluster.

"Nous aurons besoin de trois à six personnes pour animer ce réseau, notamment un directeur, un chargé de de veille et de prospection sur les évolutions technologiques et une personne dédiée au volet formation du projet", a expliqué François-Xavier Level.

"En fonction des demandes des adhérents nous mettrons aussi en place des groupes de travail sur les innovations technologiques à prospecter, ou des consortiums pour répondre à des appels d'offres", a-t-il poursuivi.

Un travail d'ingénierie financière est en cours afin de déterminer les financements nécessaires à l'éclosion du cluster. "La métropole a prévu d'amorcer le projet avec 130.000 euros mais nous aurons sans doute besoin de 500.000 euros pour être confortables", a indiqué François-Xavier Level, évoquant la participation des adhérents du cluster, de la région et des fonds européens Feder.

La métropole d'Amiens a également signé fin juin une convention avec la Commission nationale des services (CNS) présidée par le ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique, Emmanuel Macron, dans le cadre du projet "CNS Services Lab" qui a pour but d'accompagner la transformation numérique du secteur tertiaire.

Amiens a été choisie par le CNS afin de créer un "Observatoire des nouveaux métiers liés à l'e-santé". "L'idée est de créer un observatoire et un centre d'ingénierie pour mettre en place des formations en adéquation avec les besoins exprimés sur ce secteur", a expliqué François-Xavier Level.

rm/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Covid-19: "Monic", le système d'information de Santé publique France pour traquer les clusters en région

PARIS (TICsanté) - Mis en fonctionnement dès le déconfinement, le 11 mai dernier, l'outil informatique "Monic" a été bâti par Santé publique France (SPF) pour "identifier les nouveaux clusters en temps réel et suivre ceux en cours d'investigation", a expliqué le 30 juillet à TICsanté Patrick Rolland, coordonnateur interrégional de SPF et pilote de "Monic".

0 822

E-santé

Télésuivi des seniors: déjà quatre territoires embarqués dans le projet Smart Bear (Catel)

PARIS (TICsanté) - Pilote français du projet Smart Bear de télésuivi de la santé des personnes de plus de 65 ans grâce au numérique, le Catel, centre de ressources et d’expertises en e-santé, a dévoilé le 25 juin lors de la journée e-santé Catel Visio, les quatre premiers territoires expérimentateurs: le Nord, la Mayenne, le Morbihan et la structure intercommunale de Vichy Communauté.

0 946

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021