https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

E-santé

La fédération France eHealthTech veut "une déclinaison rapide" de la stratégie e-santé 2020

0 356

PARIS, 29 juillet 2016 (TICsanté) - La fédération de start-up françaises du domaine de l'e-santé France eHealthTech a appelé dans un communiqué diffusé le 25 juillet à "une déclinaison rapide" de la stratégie nationale e-santé 2020 présentée par la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine.

Lancée officiellement en novembre 2015, France eHealthTech regroupe 120 start-up du secteur de la santé, rappelle-t-on (voir dépêche du 11 janvier 2016).

Elle a indiqué dans son communiqué "se réjouir" de "l'avancée" que représente la stratégie nationale e-santé 2020 présentée début juillet par la ministre (voir dépêche du 4 juillet 2016).

Elle a fait part de son "souhait" de "s'engager activement au conseil stratégique" national, dont la mise en place a été annoncée pour l'automne par Marisol Touraine.

"La co-innovation avec les patients et les professionnels de santé, les méthodes de développement agiles, les fablabs... sont partie intégrante de l'ADN des start-up de l'e-santé réunies au sein de France eHealthTech. Nous pourrons donc apporter non seulement notre vision et nos réflexions, mais aussi nos capacité de mobilisation et d'actions à ce comité", a fait valoir Guillaume Marchand, président de la fédération et CEO de dmd Santé, cité dans le communiqué.

La fédération entend contribuer au débat sur les méthodes d'évaluation des dispositifs d'e-santé dont la ministre a reconnu qu'elles n'étaient "pas adaptées" au rythme des innovations.

"Il faut permettre un 'fast track' spécifique pour les TPE et les PME, les start-up. Le futur comité stratégique est le lieu idéal pour en dessiner les contours", a relevé François Lescure, administrateur de la fédération et président de Médecin Direct.

Sur la question de l'ouverture des données de santé, France eHealthTech souligne la nécessité de "créer de la confiance" en veillant à la protection des données, mais "sans freiner l'innovation".

La fédération se prononce aussi sur les facteurs d'"éclosion" de leaders français internationaux dans le secteur de l'e-santé.

Sur ce point, le président de la commission attractivité de la fédération et président de Healthme, Jean-François Ramadier, a rappelé que "les derniers signaux" envoyés par le marché "ne sont pas très bons", faisant notamment référence à l'acquisition du fabricant français d'objets connectés Withings par Nokia (voir brève du 9 juin 2016).

"Il faut vraiment placer l'innovation et donc les start-up au coeur du dispositif et permettre ainsi à chaque patient, chaque professionnel de santé, de bénéficier au mieux des apports de l'e-santé", a-t-il ajouté.

Réagissant également à la présentation de la stratégie nationale e-santé 2020, l'alliance eHealth France, regroupement d'organisations professionnelles du secteur des nouvelles technologies, avait appelé Marisol Touraine à "passer à la vitesse supérieure", rappelle-t-on (voir dépêche du 11 juillet 2016).

La Fédération hospitalière de France (FHF) a pour sa part regretté l'absence d'annonces sur le modèle économique de la télémédecine dans la présentation de la ministre.

rm/gb

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

La fédération industrielle Lessis rejoint le Syntec numérique

La fédération industrielle Lesiss (Les entreprises des systèmes d'information sanitaires et sociaux) a rejoint le syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN) Syntec numérique, a annoncé ce dernier dans un communiqué le 16 janvier.

0 615

En bref

Diagnostic des troubles neurocognitifs: la start-up Sibius primée par la FHP-psychiatrie

La société lyonnaise Sibius, qui développe une application dotée d'intelligence artificielle (IA) pour "le diagnostic et le suivi des troubles du neurodéveloppement de l'enfant et de l'adulte" à partir des mouvements des yeux (eyetracking), a remporté le prix start-up du 11e congrès français de psychiatrie, a fait savoir par communiqué la Fédération de l'hospitalisation privée-psychiatrie (FHP-psychiatrie) le 9 décembre.

0 704

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021