https://ovh.to/b2q5sms
https://ovh.to/b2q5sms

Politique

Dans le Grand Est, unanimité sur l'intérêt du numérique en santé et la nécessité de la confiance des usagers

2004

REIMS (Marne) (TICsanté) - De nombreux acteurs des secteurs sanitaire et médico-social du Grand Est ont été unanimes sur l'intérêt du numérique en santé, mais ont souligné la nécessité d'obtenir la confiance des usagers, lors d'une journée organisée par le GIP Pulsy, groupement régional d'appui au développement de l'e-santé (Grades), début mai à Reims.

La région connaît un "engouement" pour le programme ESMS numérique, dont la généralisation a débuté en mars, et une "forte mobilisation" pour le programme SUN-ES (Ségur usage numérique en établissements de santé), a déclaré la directrice générale de l'agence régionale de santé (ARS), Virginie Cayré, en ouverture de la journée.

Le Grand Est a bénéficié de 6 millions d'euros (M€) via SUN-ES en 2021, et "60% de l'activité hospitalière de la région" est engagée dans le programme.

Virginie Cayré a constaté "la même mobilisation" autour du numérique en santé en ville.

La région s'est dotée d'une feuille de route pour la télémédecine en 2021 afin de "pérenniser les bonnes pratiques" et "améliorer les usages", a-t-elle rappelé. "Il faut faire en sorte que la télémédecine ne soit plus une pratique de crise".

La DG de l'ARS a notamment souligné le rôle des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). "On a les conditions techniques pour équiper les CPTS des outils dont elles ont besoin" pour la télémédecine.

"On a l'obligation de ne laisser personne de côté", a-t-elle mis en garde, soulignant l'importance "d'aider les usagers".

"Le numérique en santé n'est pas une fin en...

 
Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Léo Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com
https://ids.host/
http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Monique Cavalier nommée présidente du comité d'orientation de l'ATIH

PARIS (TICsanté) - Monique Cavalier, ancienne directrice générale d'agence régionale de santé (ARS), a été nommée présidente du comité d'orientation de l'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH), par un arrêté publié au Journal officiel du 6 août 2022.
http://www.computer-engineering.fr/
https://4axes.fr/

Politique

Le lancement de la carte Vitale biométrique inscrit au PLFR 2022

PARIS (TICsanté) - L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté le 4 août les conclusions de la commission mixte paritaire (CMP) réunie la veille au soir sur le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2022, qui budgète notamment 20 millions d'euros (M€) pour le lancement de la carte Vitale biométrique, censée permettre de réduire le nombre de cartes surnuméraires et la fraude sociale.
http://www.canyon.fr/
http://www.canyon.fr/
https://ids.host/
https://4axes.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

ÉVÉNEMENTS

  • 2es rencontres de l'Apssis

    22/09/2022 au 22/09/2022

  • Catel Paris

    06/10/2022 au 06/10/2022

  • Pharma Healthtech 2022

    21/09/2022 au 21/09/2022

  • SIDO 2022

    08/11/2022 au 09/11/2022