https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Systèmes d'information

Programme TSN: une Ă©tude mesure les attentes et les craintes des professionnels

0 414

PARIS, 12 décembre 2016 (TICsanté) - Une étude de l'Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement (Isped) menée dans le cadre de l'évaluation du programme Territoire de soins numérique (TSN) précise les craintes et les attentes des professionnels vis-à-vis des outils numériques et du changement d'organisation du travail lié au programme.

L'Isped fait partie du consortium de recherche "Eva TSN" porté par le CHU de Bordeaux, sélectionné dans le cadre de l'appel d'offres Programme de recherche sur la performance du système des soins (Preps) lancé en 2014 par le ministère de la santé afin d'évaluer la mise en oeuvre du programme TSN.

Tamara Roberts, sociologue et chercheur à l'Isped, a présenté lors de la journée nationale TSN organisée le 6 décembre au ministère de la santé (voir dépêche du 8 décembre 2016) les résultats d'une première vague d'entretiens avec 45 professionnels de santé et du médico-social exerçant dans les cinq régions pilotes du programme (voir dépêche du 10 septembre 2014).

Les entretiens ont été menés en face à face de novembre 2015 à janvier 2016 auprès de cinq profils de professionnels: les médecins hospitaliers, les généralistes libéraux, les spécialistes libéraux, les infirmiers libéraux et les professionnels du médico-social.

Ils avaient pour objectif de "diagnostiquer les pratiques" et d'"identifier les freins et les leviers à l'adhésion des professionnels au programme et aux outils numériques", a expliqué Tamara Roberts. Pour ce faire, les professionnels de santé ont été interrogés sur leurs attentes et leurs craintes sur la nouvelle organisation du travail mise en place avec le programme TSN d'une part, et sur les outils numériques, d'autre part.

Au niveau global, l'étude souligne "un rapport au changement et à l'innovation numérique plutôt positif" lié notamment à une nouvelle génération de praticiens "plus familiarisée" aux nouveaux outils et à une "confiance" en la communication numérique et en ses capacités de traçabilité, de sauvegarde et de centralisation des données.

Inquiétude marquée chez les généralistes

Les professionnels les moins craintifs sont les spécialistes libéraux alors que l'inquiétude est plus marquée chez les généralistes, "plus nombreux à témoigner de leur réticence au changement et de leurs craintes liées au secret médical et à la protection des données", a noté Tamara Roberts.

Du côté des professionnels du médico-social, les principales craintes portent sur "la déshumanisation", "la perte de proximité avec le patient" et "le remplacement d'un existant qui fonctionne".

Au sujet des outils numériques, les professionnels ont aussi fait état d'une "peur du contrôle et de la perte d'autonomie" et de "systèmes chronophages". Concernant la nouvelle organisation du travail, Tamara Roberts a observé une "réticence de fait des médecins au changement" et une "réticence au travail collectif et pluridisciplinaire".

ĂŠtre plus efficace

"Ces peurs sont contrastées par des attentes fortes qui concordent avec les objectifs affichés des TSN", a nuancé la sociologue citant le "gain de temps", "l'efficacité du système", "l'ergonomie et la simplicité d'usage" et "la fluidification de la communication et des échanges".

La suite des entretiens menés par l'Isped devra s'attacher à évaluer "le véritable objet de la peur", à savoir "le changement ou le numérique", a expliqué Tamara Roberts.

Ils doivent se poursuivre dans les cinq régions pilotes jusqu'à la fin de l'année 2017. Ils évalueront aussi l'impact du programme TSN sur le changement des pratiques et des parcours (qualité/sécurité des parcours, organisation, état de santé, utilisation des ressources, etc.) et son influence sur les usagers.

La fin du projet d'évaluation "Eva TSN" est prévue au premier trimestre 2018. Au-delà de l'évaluation du programme TSN en lui-même, il doit fournir un modèle d'évaluation reproductible sur d'autres territoires ou sur d'autres programmes de santé numérique.

rm/eh/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

L'ARS Guyane se dote d'une plateforme territoriale d'information en santé (projet Pépites)

CAYENNE (TICsanté) - L'agence régionale de santé (ARS) Guyane va lancer mercredi sa "plateforme d’échange et de partage informatisée territoriale en santé" (Pépites), "un socle régional commun d'outils informatiques entre le médico-social et le sanitaire", a expliqué Zéty Billard, chargée des SI de santé à l'ARS.

0 1303

Systèmes d'information

Cybersécurité: 693 incidents déclarés par les structures de santé depuis deux ans

PARIS (TICsanté) - L'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) a recensé 693 incidents déclarés par les structures sanitaires depuis la mise en place d'un nouveau dispositif de signalement, en octobre 2017, a-t-elle indiqué le 2 décembre à TICsanté.

0 715

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021