https://www.nehs-digital.com

E-santé

Plaies et cicatrisation: un collectif publie des propositions de rémunération des actes de télémédecine

0 632

PARIS, 27 mars 2018 (TICsanté) - Un collectif de professionnels de santé réuni sous l'égide de la Société française et francophone des plaies et cicatrisations (SFFPC) avec le soutien du club des acteurs de la télésanté (Catel) a formulé dans un document transmis à TICsanté des propositions chiffrées de rémunération pour la prise en charge des téléconsultations et télé-expertises réalisées dans le cadre du traitement des plaies.

Ce collectif intitulé "e-santé plaies et cicatrisation" a publié en 2017 un livre pour guider les professionnels dans le recours à la télémédecine pour la prise en charge des ces affections, rappelle-t-on (voir dépêche du 20 janvier 2017).

A l'occasion du dernier congrès de la SFFPC en janvier, il a appelé à tenir compte des plaies dans la négociation conventionnelle engagée sur le financement de droit commun des actes de téléconsultation et de télé-expertise.

Dans le document transmis à TICsanté, il propose des montants précis de rémunération du médecin requis, du médecin requérant, de l'infirmière et du dispositif technique employé pour assurer les actes de télémédecine, à partir des retours d'expériences de plateforme de télémédecine comme Télécical dans le Grand Est ou Domoplaies, qui réunit les réseaux Telap couvrant l'ex-Basse Normandie, et Cicat-LR sur l'ex-Languedoc-Roussillon (voir dépêche du 7 décembre 2017).

Il recommande un financement du dispositif technique "a minima de 31€ Ă  41€ par acte", variable en fonction du modèle et du volume d'actes, et une rĂ©munĂ©ration de la coordination "a minima de 46€ Ă  66€ par acte", par un forfait structure ou Ă©quivalent.

Le collectif observe que, "dans la plupart des programmes [...], un centre téléphonique de coordination permet de centraliser les appels de toute la région, pour principalement vérifier les conditions cliniques d'inclusion et organiser les rendez-vous".

Concernant la rĂ©munĂ©ration des actes de tĂ©lĂ©consultation (TLC), le collectif dĂ©fend pour le mĂ©decin requis (celui qui assure l'acte) une rĂ©munĂ©ration comprise entre 48 et 69€ par acte. Il prĂ©conise une rĂ©munĂ©ration Ă©quivalente de l'infirmier "au travers d'un acte dĂ©fini Ă  part entière pour l'infirmier selon un modèle de rĂ©partition, le restant Ă©tant reversĂ© au mĂ©decin rĂ©fĂ©rent avec qui une convention a Ă©tĂ© signĂ©e par l'infirmier requis dans le cadre du protocole de coopĂ©ration".

Pour le mĂ©decin requĂ©rant qui fait la demande de tĂ©lĂ©consultation, le collectif envisage une rĂ©munĂ©ration entre 23 et 25€ par acte. "A noter que l'accès des professionnels de santĂ© requis aux donnĂ©es mĂ©dicales du patient nĂ©cessaire Ă  la rĂ©alisation de l'acte ne sont possibles que par l'intermĂ©diaire du requĂ©rant dont le temps passĂ© Ă  cela doit ĂŞtre rĂ©munĂ©rĂ©", a relevĂ© le collectif.

Rémunération des télé-expertises "simples" et "approfondies"

Pour la télé-expertise, le collectif distingue deux types d'actes. La téle-expertise "simple", pour le suivi de patients "dont l'inclusion a déjà été réalisée et qui nécessite un avis rapide [...], par exemple pour la lecture de photos d'une lésion cutanée", et la télé-expertise "approfondie" exigeant un "avis circonstancié" dans le cadre d'une "situation clinique difficile et/ou d'une maladie fragile", par exemple pour le suivi d'une plaie chronique en état d'aggravation.

Pour la tĂ©lĂ©-expertise "simple", il recommande pour le mĂ©decin requis comme pour l'infirmier une rĂ©munĂ©ration entre 23 et 25€ par acte, ou un forfait de 92€ Ă  100€ par an et par patient.

Pour la tĂ©lĂ©-expertise "approfondie", le collectif propose pour le mĂ©decin et l'infirmier requis un financement de 46€ Ă  62,70€ par acte, jusqu'Ă  trois actes par professionnel, par an et par patient. Pour les requĂ©rants, il avance une rĂ©munĂ©ration minimum de 10€ par acte pour le mĂ©decine et de 5€ pour l'infirmier.

Intervenant le 22 mars à Paris lors d'une journée de conférences "Catel Visio" organisée par le Catel, le Dr Philippe Léger, médecin vasculaire à la clinique Pasteur de Toulouse et membre du collectif, a regretté que les négociations en cours avec l'assurance maladie ne prennent pas en compte la rémunération du requérant et des infirmiers.

Le collectif e-santé plaies et cicatrisations et le Catel devraient être reçus "début avril" à la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) pour défendre leurs propositions, a-t-il indiqué.

rm/eh/

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Télésanté: la FHF diffuse le questionnaire du Catel auprès des établissements de santé

Afin d'alimenter un cahier de propositions sur le développement de la télésanté, notamment dans les établissements publics, la Fédération hospitalière de France (FHF) a annoncé le 27 avril "participer à la diffusion et au recueil des réponses au questionnaire sur les usages de la télésanté élaboré par le Catel", centre de ressources et d’expertises en e-santé.

0 211

E-santé

Santexpo Live : le salon HIT revient dans une version 100% numérique

PARIS (TICsanté) - La prochaine édition de Santexpo Live se déroulera du 9 au 11 mars 2021 dans un format 100% en ligne, en raison de l'épidémie de Covid-19, et accueillera son traditionnel salon Health-IT (HIT) avec un programme chargé.

0 418

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021