https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Pharmacies à usage intérieur: une étude pointe les problèmes rencontrés avec les systèmes d'information hospitaliers

1 253

PARIS, 27 août 2018 (TICsanté) - Bugs informatiques, difficultés de paramétrage du logiciel ou de mise à jour des bases de données, les pharmaciens des établissements de santé rencontrent de multiples problèmes liés aux systèmes d'information hospitaliers (SIH), montre une étude publiée dans l'édition de septembre 2018 des Annales pharmaceutiques françaises.

L'étude a compilé et analysé les échanges des professionnels membres de l'Association pour le digital et l'information en pharmacie (ADIPH) entre mars 2015 et juin 2016 et plusieurs communications orales menées lors des congrès Rencontres convergences santé hôpital (SNPHPU) et Hopipharm (Synpreph). Durant cette période, 122 courriels ont ainsi été émis par 80 pharmaciens exerçant dans des pharmacies à usage intérieur (PUI) et concernaient les SIH.

"Ces pharmaciens exerçaient dans des centres hospitalo-universitaires (CHU), des centres hospitaliers (CH), des cliniques, des établissements publics de santé mentale (EPSM), des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), des établissements de moyen séjour et/ou de soins de suite et réadaptation (SSR), ou encore des soins de longue durée. Quarante-quatre courriels comportaient au moins une question, 58 une réponse et 77 un commentaire."

"Sur les 44 courriels comportant au moins une question, 13 étaient une demande de renseignement sans commentaire", précise l'étude: "Nous avons eu une présentation du logiciel A. J'aimerais prendre contact avec un pharmacien qui utilise déjà ce logiciel"; "Que pensez-vous du logiciel B?"; "Pouvez-vous me détailler les mérites comparés de ces deux logiciels de chimiothérapie?".

Si la thématique qui est le plus souvent abordée (116 fois) est celle du paramétrage et des fonctionnalités (problèmes de gestion et de paramétrage de médicaments injectables ou difficultés d'interfaçages), les pharmaciens ont également largement pointé les problèmes de temps et de charge de travail (32 fois), "à égalité avec les difficultés relationnelles avec les fournisseurs et leur manque de réactivité" (32 fois); le manque d'ergonomie (30 fois); les bugs (23 fois); la formation des utilisateurs (22 fois); la responsabilité du pharmacien (19 fois); la réglementation (18 fois); les problèmes sur les référentiel produits (17 fois) et sur le livret thérapeutique (15 fois); les problèmes organisationnels (12 fois) et enfin la gestion du projet avec les décisions unilatérales des directions (3 fois).

Des pharmaciens "détournés" de leur mission de soin

Si l'informatisation des établissements de santé, notamment portée par le "Programme Hôpital numérique", est déjà bien entamée, elle impacte donc aussi les conditions de travail au sein des pharmacies dans les établissements de santé et les travaux permettent ici d'identifier ce qui peut "détourner" le pharmacien hospitalier de sa mission de soin des patients.

"Les problèmes liés aux systèmes d'information rencontrés dans les pharmacies des établissements de santé français sont interdépendants, entraînent des erreurs et contraignent, pour en atténuer les conséquences, les professionnels à détourner une quantité importante d'heures de travail au détriment du soin et de la pharmacotechnie", ont précisé les auteurs des travaux, précisant que ces problèmes informatiques "n'épargnent aucun type d'établissement".

Ce "glissement de tâches" révèle des conséquences néfastes directes et indirectes "sur la qualité et la sécurité des soins", qu'il s'agisse des erreurs induites par des pannes ou les interfaces défaillantes ou d'erreurs médicamenteuses "aux conséquences graves et parfois mortelles".

Ces problèmes liés aux SIH imposent d'ailleurs au pharmacien d'engager sa responsabilité "sur des facteurs qu'il ne maîtrise pas", a-t-il été précisé.

Si la question de la non-maîtrise de ces logiciels est régulièrement citée, l'offre riche de logiciels est également une source de confusion évoquée par les professionnels: 53 logiciels "de différentes natures" (prescription, dispensation, dossier patient, gestion et comptabilité, traçabilité, chimiothérapie, référentiel articles, pilotage de stockeurs) ont été cités "au moins une fois au sein de 99 courriels".

Les auteurs de l'étude ont ainsi rappelé le contexte de forte concurrence sur le marché des logiciels hospitaliers et ils ont déploré que le référencement de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) "ne donne pas d'indications sur comment choisir dans cette offre pléthorique ni sur comment elles tiennent leurs engagements et aucune information quant à leur pérennité".

Les pharmaciens des établissements de santé français ne sont pas les seuls confrontés à ces problématiques logiciels et leurs difficultés coïncident avec celles révélées dans des travaux de recherche conduits à l'étranger, essentiellement aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Comme leurs pairs anglo-saxons, les auteurs de l'étude ont formulé plusieurs propositions pour améliorer la relation avec les logiciels mais appellent à "des recherches pour déterminer leur coût, en préciser les effets délétères sur les soins et identifier les systèmes d'information les plus sûrs".

Les 4 "actions à conduire" formulées dans l'étude:

  • Evaluer l'impact organisationnel de ces systèmes d'information "avant la mise sur le marché"
  • Garantir la formation des utilisateurs en renforçant la réglementation
  • Automatiser en amont le paramétrage et de la mise à jour des bases de données
  • Inscrire les systèmes d'information dans les programmes de formation initiale et continue

Par ailleurs, les auteurs du rapport ont émis le souhait de "transmettre ces informations" aux agences chargées de la qualité et de la sécurité des soins et de protéger les patients des risques auxquels ils sont exposés (HAS, ANSM, DGOS) comme "une matière première pour encourager les décideurs à agir".

Etude "Problèmes rencontrés par les pharmaciens des établissements de santé avec les systèmes d'information hospitaliers: analyse des échanges opérés au sein de réseaux sociaux"

wz/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Programme Hop'EN: la feuille de route dévoilée "à la fin de l'année" (DGOS)

(Par Wassinia ZIRAR, aux Journées e-santé 360)

PARIS, 14 novembre 2018 (TICsanté) - Conçu pour prendre le relais d'Hôpital numérique, le programme Hop'EN pour la période 2018-2022 est "en cours de finalisation" et sa feuille de route devrait être dévoilée "à la fin de l'année", a indiqué Caroline Le Gloan, cheffe du bureau des systèmes d'information (SI) de la DGOS, en ouverture des Journées e-santé 360 organisées par l'éditeur de logiciels hospitaliers Maincare, le 13 novembre.

1 296

En bref

Maincare Solutions déploie le module SerialCop pour la sérialisation du médicament

L'éditeur Maincare Solutions a annoncé le 4 octobre le "déploiement prochain" de SerialCop, un module complémentaire au logiciel de gestion des pharmacies et plateformes logistiques hospitalières Copilote*, afin de répondre à la nouvelle réglementation sur la sérialisation du médicament.

0 221
https://www.apmjob.com/display-job/74556/?searchId=1567170277.2615&page=1

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (1)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://imaging.evolucare.com/Evolucare_aux_JFR_1.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=jfr2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Catel Paris 2019

    Le 03/10/2019

  • 5ème Colloque cybersécurité en santé

    Le 03/10/2019

  • FASN Hôpital du futur

    Le 03/10/2019

  • E-Health World Monaco

    Du 15/10/2019 au 17/10/2019

  • 4èmes Rencontres hospitalo-universitaires de santé connectée

    Le 17/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019