https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

Politique

Ouverture du portail commun de signalements des évènements indésirables

0 116

PARIS, 15 mars 2017 (TICsanté) - Le portail unique de signalement des évènements indésirables est désormais accessible aux professionnels et aux usagers sur le site du ministère de la santé, selon un communiqué diffusé lundi 13 mars.

Le but du portail signalement.social-sante.gouv.fr est de promouvoir et de recueillir le signalement d'évènements sanitaires indésirables en mettant à la disposition du public et des professionnels de santé un portail commun de signalement. Il vise à orienter le public, les professionnels de santé, les professionnels du secteur sanitaire et médico-social ainsi que les industriels vers un formulaire de déclaration.

Les signalements déclarés sont ensuite transmis aux professionnels chargés de leur traitement ou de leur évaluation.

Selon l'événement indésirable ou la situation, le professionnel de santé ou l'usager :

  • déclare directement en ligne
  • est guidé vers des systèmes de télédéclaration existants, comme ceux de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)
  • est informé sur la démarche à suivre pour certains signalements spécifiques qui nécessitent d'être effectués soit par un professionnel de santé (côté usager) ou par un professionnel spécialisé (côté professionnel).

Le décret prévoyant la création de ce portail était paru fin août 2016. Plusieurs textes parus au Journal officiel du 7 mars 2017 ont encadré sa mise en place. Un arrêté a précisé que sa mise en oeuvre était assurée par l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé).

Un deuxième arrêté précise les évènements sanitaires indésirables pouvant être déclarés sur le site. Il s'agit: des évènements indésirables graves associés aux soins, des événements significatifs de radioprotection, des infections associées aux soins, de l'addictovigilance, de la biovigilance, de la cosmétovigilance, de l'hémovigilance, de la matériovigilance, de la pharmacovigilance humaine et vétérinaire, de la réactovigilance, de la toxicovigilance, de la vigilance alimentaire, celle relative aux produits de tatouage, à l'assistance médicale à la procréation (AMP).

Sont également concernés les évènements sanitaires indésirables associés aux logiciels qui ne sont pas des dispositifs médicaux (DM) utilisés par les laboratoires de biologie médicale, et aux dispositifs à finalité non strictement médicale utilisés dans les laboratoires de biologie médicale pour la réalisation des examens de biologie médicale.

En majorité, les évènements indésirables peuvent être déclarés par des professionnels de santé ou d'autres professionnels et par les particuliers.

Toutefois, les particuliers ne peuvent déclarer les évènements significatifs de radioprotection, les événements relatifs à la biovigilance, à l'hémovigilance, à l'AMP ainsi que ceux associés aux logiciels non DM et aux dispositifs à finalité non strictement médicale utilisés dans les laboratoires de biologie médicale pour la réalisation des examens de biologie médicale.

L'Asip santé accède aux données et elle est responsable de la mise en oeuvre des mesures de sécurité destinées à garantir la confidentialité et l'intégrité de la conservation, de la sauvegarde et des transmissions de données à caractère personnel. Elle est également chargée d'informer le public sur la création du traitement automatisé, ses finalités et les droits des personnes concernées.

Une délibération de la Commission nationale de l'informatique et des libertés relative au portail a également été publiée le 7 mars dernier.

vib-vg/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

https://bit.ly/2Vj0l5M

Politique

DMP: 3 millions de dossiers ouverts (Cnam)

PARIS, 18 décembre 2018 (TICsanté) - Le "chiffre symbolique" des 3 millions de dossiers médicaux partagés (DMP) ouverts a été atteint le 13 décembre, un peu plus d'un mois après le déploiement officiel du service, a indiqué la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) le 14 décembre dans un communiqué.

1 423

Politique

L'Asip santé planche sur une CPS "virtuelle"

PARIS, 13 décembre 2018 (TICsanté) - L'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) a lancé, "il y a deux mois", des expérimentations pour la mise en place d'une carte de professionnel de santé (CPS) "virtuelle", "accessible par smartphone pour s'adapter à des usages ponctuels et à des actions en mobilité", a expliqué à TICsanté Jean-François Parguet, directeur du pôle "urbanisation et services de confiance" de l'Asip santé.

0 399
https://digital-solutions2.konicaminolta.fr/FR-20190521-TDS-0-MLT-EVT-HVF-0-01-Page-de-contact-HIT.html?utm_medium=email&utm_campaign=FR-20190521-TDS-0-MLT-EVT-HVF-0-salon-HIT-2019&utm_source=Event&utm_term=&utm_content=contact

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 3 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/
https://mipih.fr/

Les offres APMjob.com

https://www.nuance.com/fr-fr/healthcare/events/parishealthcareweek2019.html?cid=7010W000002O459QAC&cn=EHM-IP-20190320-PHW19&ls=Inbound%20Inquiry&rs=TICSANTE

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019

  • 59es Journées d'études et de formation de l'IHF

    Du 05/06/2019 au 07/06/2019

  • Cercle Anap "Le numérique en santé"

    Le 13/06/2019

  • 10es Rencontres ac@DM

    Du 13/06/2019 au 14/06/2019

  • Université d'été de la e-santé 2019

    Du 02/07/2019 au 04/07/2019

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019