https://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.computer-engineering.fr
23/01/2018   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

IA et robotique au menu des états généraux de la bioéthique

Le Pr Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE), a ouvert les états généraux de la bioéthique le 18 janvier, avec au menu des concertations notamment l'intelligence artificielle (IA) et la robotique.

Selon le calendrier présenté le 18 janvier, les espaces éthiques régionaux devraient organiser leurs débats entre janvier et début mai, avant un évènement de clôture des états généraux prévu début juillet.

"Depuis 2011, les avancées technologiques et les progrès de la connaissance ont été constants dans le domaine de la santé, avec un certain nombre d'évolutions majeures liées notamment au développement des systèmes numériques et de ce qu'on appelle aujourd'hui le big data", a souligné le CCNE dans un communiqué.

L'instance consultative a également insisté sur les évolutions en termes d'IA qui "soulèvent des questions éthiques inédites". Elle a fixé une liste des thèmes choisis par région, ainsi que les évènements envisagés, soulignant leur diversité dans les modalités d'organisations (conférences, tables rondes, ateliers...).

Plusieurs questions liées plus largement à la santé connectée seront débattues à travers la France:

  • Alsace: organisation des soins (robotique, télémédecine, plateforme d'e-santé, etc.)
  • Auvergne-Rhône-Alpes: objets connectés/protection des données/secret/confidentialité et neurosciences et IA
  • Centre-Val de Loire: consentement et outils de l'e-santé
  • Champagne-Ardenne: la robotique pour la consultation médicale ou le développement des robots de diagnostic médical à distance
  • Hauts-de-France: médecine dite "personnalisée" (médecine prédictive et Big data)
  • Nouvelle-Aquitaine: IA, Big data, médecine prédictive, e-santé
  • Occitanie: les technologies numériques, l'e-santé, les Big data
  • Pays de la Loire: quelle place pour les citoyens vulnérables dans la médecine de demain ?

A l'issue de ces concertations régionales, des propositions seront formulées par le CCNE pour orienter la prochaine loi de bioéthique.

wz/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
http://www.faireavancerlasantenumerique.com/programme-des-36-heures-chrono-parcours-de-vie/
https://www.groupepsih.com/
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription