https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

E-santé

Fusion des régions: les choix de déploiements d'outils numériques devront "partir de l'usage" (ARS Lorraine)

0 52

(Par Morgan BOURVEN, à la journée 36 heures Chrono en Grand Est)

STRASBOURG, 25 septembre 2015 (TICsanté) - Les projets numériques régionaux de partage et coordination devront, dans le cadre de la région Grand Est, être généralisés en fonction des usages de chacune des régions actuelles, a plaidé Jean-Louis Fuchs, chargé de mission système d'information de santé à l'agence régionale de santé (ARS) Lorraine, en fin de semaine dernière à Strasbourg.

Il s'est exprimé lors d'un atelier consacré à l'impact sur les déploiements de projets régionaux de la réforme territoriale, lors de la journée "36 heures chrono en Grand Est" de l'initiative Faire avancer la santé numérique (FASN). A partir du 1er janvier 2016, les régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine seront regroupées au sein d'une région "Grand Est" dont le nom reste à définir, rappelle-t-on.

Parmi les déploiements qui pourraient être affectés par cette fusion, les participants à l'atelier ont notamment cité les projets alsaciens de partage des résultats d'examens de biologie Albiom (Alsace biologie médicale; voir dépêche du 8 septembre) et d'imagerie médicale Simral (Service d'imagerie médicale pour la région Alsace; cf dépêche du 8 janvier 2014), et son équivalent lorrain Médiale (cf dépêche du 5 mai), ou l'outil champardennais de coordination et d'échange d'informations médicales Ornicare.

L'outil Albiom "est un projet préfigurateur qui a vocation à être déployé sur la grande région", a déclaré Anne Stackler, directrice de projet au groupement de coopération sanitaire (GCS) Alsace e-santé.

Pour d'autres projets, des choix devront être faits. "Nous devons passer à une logique de services, pas d'outils", a estimé Jean-Louis Fuchs. "Il faut capitaliser sur les usages", a-t-il ajouté. Ce sujet devra présider les réflexions sur l'opportunité de "maintenir plusieurs outils interconnectés et intégrés" ou de "partir sur un nouvel outil".

Selon lui, "le nom du service n'a pas d'importance". La seule condition à prendre en compte est que, "si un outil en remplace un autre, c'est qu'il est aussi bien voire meilleur". Un discours partagé par Samuel Littierre, directeur du GCS Systèmes d'information de santé de Champagne-Ardenne (Sisca), pour qui "l'objectif est que l'excellence de chacun soit versée dans le pot commun".

Le directeur du GCS Sisca a aussi fait valoir que le choix des outils devra prendre en compte leur "maturité", leur "appropriation" par les professionnels ainsi que leur "capacité à monter en charge".

Il rappelle que, "bien avant la grande région", les différents GCS régionaux ont travaillé ensemble et qu'en conséquence, "les briques d'infrastructures déployées sont relativement similaires". Prenant l'exemple d'une fusion des annuaires de professionnels de santé ou de patients, il a estimé que ça ne serait "pas compliqué" car "la technique pourra suivre".

Pour autant, "c'est au national de donner les clefs", a conclu Jean-Louis Fuchs. Il a ajouté que "la coopération interrégionale devra continuer", même après les fusions.

mb/eh/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

"L'innovation dans le big data risque d'échapper aux CHU" (conférence des DG)

(Par Jean-Yves PAILLE, aux Assises hospitalo-universitaires)

POITIERS, 28 décembre 2018 (TICsanté) - L'innovation en santé reposant sur l'intelligence artificielle et le big data risque d'échapper aux CHU s'ils ne se positionnent pas sur le créneau, a prévenu mi-décembre Catherine Geindre, récemment élue présidente de la conférence des directeurs généraux de CHU.

0 645

E-santé

Médecins libéraux: publication des modalités de prise en charge de la télé-expertise et de certaines consultations complexes

PARIS, 26 décembre 2018 (TICsanté) - Une décision de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) permettant la valorisation des actes de télé-expertise et de certaines consultations complexes a été publiée le 19 décembre au Journal officiel.

0 554

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 8 =
https://www.universite-esante.com/
https://www.groupepsih.com/
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hacking Health Camp 2019

    Du 22/03/2019 au 24/03/2019

  • Congrès SFIL 2019

    Du 28/03/2019 au 29/03/2019

  • 7ème Congrès national de l'Apssis

    Du 02/04/2019 au 04/04/2019

  • Congrès Pro Digital Health

    Du 04/04/2019 au 05/04/2019

  • Catel Visio 2019

    Le 04/04/2019

  • Journée française de l'interopérabilité

    Le 10/04/2019

  • 2e Forum Derm@to Connecté

    Le 17/05/2019

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019

  • 59èmes Journées d'études et de formation de l'IHF

    Du 05/06/2019 au 07/06/2019