https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
http://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Déploiement d'un SI commun pour les demandes de transports ambulanciers en Auvergne-Rhône-Alpes

0 108

LYON, 19 avril 2017 (TICsanté) - Un système d'information (SI) régional visant à faire l'interface entre les Samu-Centres 15 et les entreprises de transports sanitaires est en voie de généralisation en Auvergne-Rhône-Alpes, a fait savoir l'agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué diffusé le 5 avril.

En 2015, l'Association des transports sanitaires urgents (ATSU) Rhône-Alpes avait lancé un appel en vue de concevoir et déployer une telle plateforme, explique l'agence.

Depuis fin 2016, le nouveau système est expérimenté au sein du centre de régulation Samu-centre 15 de Haute-Savoie. Il l'est également à compter d'avril 2017 en Isère pour 4 mois, "afin de sécuriser au mieux le dispositif et de l'ajuster le cas échéant".

Le dispositif sera étendu "progressivement" à l'ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes, permettant donc de disposer d'un SI commun. Il pourra "être ouvert à d'autres régions qui seraient intéressées".

L'ARS décrit une plateforme "unique en France par ses innovations fonctionnelles", permettant d'aller au-delà des "expérimentations locales" déjà lancées en France. Elle salue "de premiers résultats encourageants", aidant les Samu à se recentrer sur leur "coeur de métier".

Jusqu'ici, les opérateurs du Samu contactaient les entreprises de transports sanitaires urgents (TSU) par téléphone pour s'informer de la disponibilité de leurs véhicules. Le SI actuellement déployé en Auvergne-Rhône-Alpes leur permet de "transférer la fiche d'appel directement vers la plateforme régionale qui identifie automatiquement à partir de différents algorithmes les entreprises les plus à même de répondre à la demande des Samu", a expliqué à TICsanté Pierre Leroux, chef de mission SI à l'ARS.

Il a fallu pour cela développer des connecteurs entre les SI des Samu et la plateforme régionale, ainsi qu'entre la plateforme et les logiciels de gestion des entreprises de transport, a-t-il poursuivi, faisant état d'un travail "réalisé en bonne intelligence avec les éditeurs du marché".

Le dispositif permet donc "de limiter les indisponibilités ambulancières", "d'avoir une position en temps réel des moyens disponibles [en ambulances] et des interventions sur une carte interactive", "de suivre les interventions", "d'évaluer la pertinence et la conformité des données", "de bénéficier de statistiques avancées" ou encore "d'automatiser le transfert de données aux ATSU", a détaillé l'ARS dans son communiqué.

"Une transmission automatique des informations est possible entre le SI du Samu générant la demande et la plateforme ambulancière", est-il précisé.

"Compte tenu d'un nombre potentiellement très élevé d'entreprises concernées, un modèle participatif a été spécialement élaboré pour faire adhérer plus facilement" ces dernières, signale l'ARS. Un groupement de coopération sanitaire (GCS) associant ambulanciers et hospitaliers est "en cours de constitution".

L'ARS a soutenu ce projet par une contribution "méthodologique et financière", prenant la forme d'une aide à l'investissement de 230.000 € pour 2015 et 2016.

La plateforme régionale d'Auvergne-Rhône-Alpes se situe en aval des systèmes d'information des Samu, concernés actuellement par un vaste plan de modernisation visant à produire une solution unique et mutualisée entre tous les Samu (voir dépêche du 6 juin 2016).

Pierre Leroux a rappelé les "trois niveaux de décision" de la régulation médicale sur le plan informatique au niveau régional: les SI des Samu, la plateforme régionale actuellement déployée et l'ensemble des logiciels de gestion des transporteurs.

L'Auvergne-Rhône-Alpes ne fait pas partie des régions pilotes retenues pour le déploiement avancé du SI-Samu commun au niveau national, et ne devrait pas être équipée de la solution "avant 2020", a-t-il ajouté.

rm-nc/ab/

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

L'URPS médecins libéraux d'Auvergne-Rhône-Alpes ouvre sa plateforme de prise de rendez-vous en ligne

LYON, 5 décembre 2018 (TICsanté) - L'union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux d'Auvergne-Rhône-Alpes a ouvert en novembre sa propre plateforme de prise de rendez-vous en ligne, première brique d'un "écosystème informatique libéral aux mains des médecins" qui devrait s'enrichir d'autres services numériques de santé, a expliqué à TICsanté son président, le Dr Pierre-Jean Ternamian.

0 248

En bref

Premières utilisations de la plateforme ViaTrajectoire Handicap en Auvergne-Rhônes-Alpes

Les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) des départements de la Loire et du Puy-de-Dôme ont commencé à utiliser la plateforme en ligne ViaTrajectoire pour gérer et suivre les demandes d'orientation dans les établissements médico-sociaux et sociaux, a indiqué l'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes le 21 novembre.

0 237

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Sommet European AI for Health

    Le 05/09/2019

  • 7èmes Rencontres du progrès médical

    Le 10/09/2019

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019

  • Catel Paris 2019

    Le 03/10/2019