https://vieviewer.com/
https://openbi.org/

Systèmes d'information

118 218 Dispo: le dernier-né de la prise de rendez-vous médicaux en ligne

0 287

PARIS, 11 mai 2018 (TICsanté) - L'annuaire téléphonique en ligne 118 218 se réinvente et veut concurrencer Doctolib et MonDocteur avec son nouveau service de prise de rendez-vous médicaux en ligne "en trois clics", baptisé 118 218 Dispo, a expliqué à TICsanté son directeur général, Thomas David.

Si le déclin de l'activité d'annuaire en ligne ne fait plus aucun doute, la prise de rendez-vous médicaux via internet est, elle, en plein boom et 118 218 l'a bien compris.

Avec ses publicités restées célèbres, ses deux moustachus férus d'aérobic et son jingle entêtant, la société 118 218 a su rester dans les mémoires de toute une génération et c'est justement sur cette marque qu'elle veut surfer pour lancer son nouveau service de rendez-vous médicaux en ligne, prévu pour octobre 2018.

"Les publicités déployées à grande échelle sont l'ADN de la société et c'est à ce moment-là, en octobre, que nous généraliserons notre service. Pour l'instant, ce n'est pas pertinent car nous n'avons pas encore constitué un parc de professionnels", a expliqué Thomas David, directeur général de 118 218.

En attendant, la société peaufine les détails techniques de sa plateforme avec "une centaine de praticiens", clients de l'éditeur de solutions logicielles de télétransmission Sephira, avec lequel 118 218 a noué un partenariat.

L'ambition est affichée: "Nous souhaitons devenir la plateforme où les patients trouveront le plus de professionnels de santé." Médecins généralistes, kinésithérapeutes, infirmiers, radiologues, sages-femmes, dentistes, ophtalmologues ou encore cardiologues, la plateforme veut aussi réunir un maximum de spécialistes médicaux et paramédicaux.

"Dans la prise de rendez-vous en ligne, il y a déjà plein d'acteurs dont Doctolib et MonDocteur qui sont importants. Nous, ce que nous allons apporter, c'est une marque que les consommateurs connaissent et une accessibilité indéniable puisque nous allons nous positionner sur des prix plus intéressants", a précisé Thomas David.

Des tarifs compétitifs et un bon capital sympathie

Chaque praticien souhaitant recourir aux services de 118 218 Dispo devra s'acquitter d'un abonnement de 39 euros par mois ou de 50 centimes d'euros par rendez-vous contre une centaine d'euros pour la concurrence, "sans engagement et le SMS de rappel est inclus", a détaillé le dirigeant.

Une différence qui peut permettre à la société de se démarquer et d'attirer les professionnels de santé rebutés par des tarifs parfois jugés trop élevés.

Comme sur les autres plateformes, le service sera gratuit pour les utilisateurs. Alors pour eux, quelle différence entre 118218 Dispo et la concurrence ? "L'image rigolote", a assuré Thomas David. "Les premiers retours des patients nous disent 'c'est drôle chez vous' et notre marque un peu décalée aide à dédramatiser la prise de rendez-vous avec un médecin."

Pour lancer 118 218 Dispo, la maison-mère a investi "entre 500.000 et 1 million d'euros". Une somme importante, motivée par la conviction que "d'ici deux ou trois ans, le public ne comprendrait pas qu'il ne puisse pas prendre rendez-vous en ligne".

Par ailleurs, les dirigeants de 118 218 ont également constaté que parmi les requêtes qu'ils reçoivent pour leur service historique d'annuaire en ligne, "20% sont des demandes de contact avec des professionnels de santé".

Thomas David se montre optimiste pour l'avenir et si aujourd'hui l'équipe dévolue à 118 218 Dispo compte "une dizaine de personnes", le directeur général entend recruter "une centaine de personnes sur ce projet d'ici deux ans".

En attendant le lancement à grande échelle, le service est déjà accessible via l'URL Dispo.fr et une application mobile gratuite "déjà très utilisée par les professionnels mais pas encore déclinée pour les clients".

wz/nc

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Le CHU de Nancy va dématérialiser ses bulletins de salaire

NANCY (TICsanté) - Le CHU de Nancy va dématérialiser ses bulletins de salaire et ceux qu'il gère pour 30 établissements du Grand Est à partir de mai, a-t-on appris le 20 février auprès de l'établissement.

0 416

Systèmes d'information

L'informatisation du médico-social trop centrée sur les fonctions de gestion (Anap)

PARIS (TICsanté) - L'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) a appelé à "dépasser" une approche du système d'information (SI) "centrée sur les fonctions de gestion", dans son premier état des lieux national de l'usage du numérique dans le secteur médico-social mis en ligne en février.

0 393

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 5 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=SE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_term=TICSANTE

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 3e colloque sur l'imagerie à l'heure de l'IA

    Le 22/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • SIDO 2020

    Du 12/05/2020 au 13/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020

  • 12e colloque données de santé en vie réelle

    Le 16/06/2020

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020