https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniereticsanteseptembresite&utm_term=&utm_content=

Politique

Covid-19: l'assurance maladie met en garde contre les appels frauduleux de "contact tracing"

0 337

PARIS (TICsanté) - L'assurance maladie a mis en garde, sur son site internet, contre des "escrocs qui pourraient chercher à profiter de l’existence de l’épidémie" et du dispositif Contact Covid "pour essayer d’arnaquer des assurés".

Depuis la fin du confinement, le 11 mai, l'assurance maladie a mis en place Contact Covid dans le cadre de la stratégie nationale "tester, tracer, isoler".

Celui-ci vise à éviter la propagation de l'épidémie en identifiant et en cassant les chaînes de transmission. Ainsi, les personnes testées positives au Covid-19 et les personnes ayant été en contact avec ces dernières sont appelées par des enquêteurs sanitaires de l’assurance maladie dans les 48 heures.

"Ils sont habilités à traiter ces enquêtes et sont soumis au secret médical et au secret professionnel", souligne l'assurance maladie dans un article publié le 18 août sur son site internet. Elle précise que "si l’appel téléphonique n’aboutit pas, les enquêteurs envoient un SMS ou un e-mail afin d’informer d’un prochain appel ou demandent à la personne concernée de les rappeler".

Après l’entretien téléphonique, un message récapitulatif des consignes à suivre est également envoyé par l’enquêteur de l’assurance maladie.

"Malheureusement, des 'escrocs' pourraient chercher à profiter de l’existence de l’épidémie et de ce dispositif de Contact Covid pour essayer d’arnaquer des assurés. Ils appellent leurs victimes en se faisant passer pour l’assurance maladie", a déploré la Cnam.

"Ils expliquent qu’ils doivent obtenir leur adresse postale et leur numéro de carte bleue pour leur envoyer à domicile un kit de dépistage payant. L'assurance maladie tient à préciser qu’elle ne fournit pas et ne facture pas l’envoi de kit ou de test de dépistage du Covid-19. Le test RT-PCR ne peut être réalisé que par des professionnels de santé, comme des infirmiers, ou dans des laboratoires ou des structures de dépistages dédiées. Il est entièrement remboursé par l'assurance maladie et peut être réalisé sans ordonnance."

Les actes frauduleux pointés du doigt par l'assurance maladie peuvent concerner des appels, des SMS ou des mails adressés aux assurés, note-t-on.

Pour répondre aux finalités de l’outil, un certain nombre de données sont recueillies et traitées pour les personnes infectées et les personnes avec qui elles ont eu un contact, rappelle-t-on. Il s'agit de:

  • donnĂ©es d’identification dont le numĂ©ro de sĂ©curitĂ© sociale et de rattachement
  • coordonnĂ©es de contact et relatives Ă  l’hĂ©bergement
  • donnĂ©es concernant la santĂ© strictement limitĂ©es au statut virologique ou sĂ©rologique des personnes
  • donnĂ©es relatives Ă  la situation de la personne au moment de son dĂ©pistage (hospitalisĂ©e, Ă  domicile ou dĂ©jĂ  Ă  l’isolement)
  • donnĂ©es nĂ©cessaires Ă  la rĂ©alisation des enquĂŞtes sanitaires pour Ă©tablir notamment des chaĂ®nes de transmission ou "clusters" (la profession, la frĂ©quentation ou non d’une collectivitĂ© comme un rassemblement de plus de 10 personnes, une crèche, un Ă©tablissement scolaire, un Ehpad, un Ă©tablissement pĂ©nitentiaire...)
  • dĂ©claration d’un besoin en accompagnement social et d’appui Ă  l’isolement.

"Les données pseudonymisées pourront également être utilisées pour la réalisation d’études et d’évaluations", a fait savoir l'assurance maladie sur son site. "De plus, les données hébergées dans Contact Covid ne sont accessibles qu’à des professionnels astreints au secret professionnel: les médecins ayant prescrit le test ou assurant le suivi des personnes et les collaborateurs strictement habilités par l’assurance maladie et les ARS", a-t-elle complété.

Outre Contact Covid, les autorités ont également déployé l'application de traçage StopCovid, le 2 juin dernier, rappelle-t-on. Son bilan est, néanmoins, mitigé puisqu'elle a alerté 81 cas contacts "à ce jour environ", a indiqué la direction générale de la santé (DGS) à TICsanté le 21 août.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Coronavirus: Lifen publie une application de suivi des patients en quarantaine

PARIS (TICsanté) - La société spécialisée dans l'échange sécurisé de documents médicaux Lifen a publié en "open source" une solution de suivi à distance des patients atteints de Covid-19 présentée comme une "alternative" à la quarantaine à l'hôpital et réalisée avec le Pr Philippe Ravaud, directeur du centre d'épidémiologie clinique de l'Hôtel-Dieu de Paris (AP-HP), a-t-elle annoncé le 6 mars.

1 1711

E-santé

Coronavirus: inquiétude autour de la protection des données après l'assouplissement temporaire de la téléconsultation

PARIS (TICsanté) - Le décret publié le 10 mars au Journal officiel, assouplissant jusqu'au 30 avril les dérogations aux modalités de réalisation des actes de télémédecine pour répondre à la crise du Covid-19, inquiète les spécialistes de la protection des données de santé.

3 1504
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
2 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://www.cegi.fr/nos-solutions/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021