https://vieviewer.com/
https://www.enovacom.fr/notre-offre/

Acteurs

Informatique hospitalière: les finances du Mipih inquiètent la chambre régionale des comptes

2 433

TOULOUSE (TICsanté) - La chambre régionale des comptes (CRC) d'Occitanie a qualifié la situation financière du groupement d'intérêt public (GIP) Mipih (Midi Picardie Informatique hospitalière) de "difficilement lisible" et ses comptes d’"insuffisamment fiables", dans un rapport publié le 15 juillet.

Le rapport de la CRC porte sur la période 2012-2018.

La chambre déplore "l’absence d’une comptabilité analytique reflétant la réalité des recettes et des coûts de chaque activité" et "l’évolution de certaines charges, notamment celles de personnel, difficilement maîtrisée".
L'endettement du Mipih "frôle les seuils d'alerte", "son fonds de roulement est insuffisant [et] alourdi par les nombreux impayés auxquels il est confronté".

"Le GIP est aujourd’hui exposé à un risque de liquidité", s'alarme la CRC.

"Les mesures d’économies prévues doivent être davantage formalisées et chiffrées précisément", écrit la chambre. "Si la situation financière du groupement s’est améliorée en 2018, elle demeure néanmoins tendue."

Elle salue le "renforcement significatif de la démarche qualité et du management des projets" soumis à un "référentiel exigeant", mais estime qu'il "existe des marges de progrès".

"La nécessité de maintenir l’attractivité du Mipih, sur un marché de l’emploi informatique déterminé par le secteur privé, ainsi que les investissements qui devront être consentis pour éviter l’obsolescence des outils de production, pourraient aggraver la dégradation de la situation financière. Le plan de redressement des équilibres financiers devrait, en conséquence, être dimensionné pour tenir compte de ces coûts anticipés", ajoute-t-elle.

Enfin, le rapport souligne que "le Mipih évolue depuis quelques années vers un fonctionnement qui s’apparente à celui d’une entreprise privée positionnée sur un marché concurrentiel", ce qui "met en exergue les limites du statut actuel du GIP qui ne lui permettent pas de s’adapter aux enjeux auxquels il est confronté".

La chambre formule 10 recommandations, qu'elle juge toutes "non mises en oeuvre".

Elle estime nécessaire de "permettre le redressement financier de l'organisme en mettant en oeuvre des mesures d'économie structurelles" (recommandation n°9) et de "requalifier le Mipih en établissement public industriel et commercial" (Epic) pour "l'adapter à la réalité de son fonctionnement" (recommandation n°10).

Les "pratiques tarifaires entre adhérents" doivent être "harmonisées" (recommandation n°3).

Le Mipih doit également "mettre à disposition des administrateurs une information leur permettant d’exercer pleinement leur rôle" (recommandation n°1).

Les autres recommandations concernent la gestion du GIP et sa comptabilité, qui doit être "fiabilisée".

Dans une réponse au rapport datée du 24 mars, le directeur général du Mipih, Pierre Maggioni, déclare que "les exercices 2018 et 2019 ont permis d’apprécier le bien-fondé de nos choix, une amélioration significative des recettes et une maîtrise des dépenses".

"Ces résultats viennent conforter notre politique d’investissement et nos mesures de réorganisation interne", ajoute-t-il.

Il estime que les recommandations concernant la comptabilité et la gestion du GIP (n°2, 4, 5, 6, 7 et 8) ont été appliquées.

Pierre Maggioni signale que "les prérogatives du conseil d’administration ont largement évolué", les "décisions relatives à des orientations stratégiques fortes" étant soumises à son approbation (recommandation n°1), et qu'un "travail de fond" est en cours pour "rétablir une situation [tarifaire] plus harmonieuse entre ses adhérents et plus fidèle à l’évolution de leur activité" (recommandation n°3).

Enfin, "les pistes d’évolution vers l’érection en Epic relèvent d’une volonté du législateur […] et doivent être en mesure de conserver le caractère mutualiste et coopératif de nos organisations", ajoute-t-il (recommandation n°10).

Rapport de la CRC sur le GIP Mipih

RĂ©ponse du GIP Mipih Ă  la CRC

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

Informatique hospitalière: Mostafa Lassik nommé directeur général du Mipih

AMIENS, TOULOUSE (TICsanté) - Le conseil d'administration du groupement d'intérêt public (GIP) Mipih (Midi Picardie Informatique hospitalière) a nommé Mostafa Lassik dans les fonctions de directeur général de la structure, en remplacement de Pierre Maggioni, a annoncé le GIP le 18 août dans un communiqué.

0 395

En bref

Stéphan Martino élu à la présidence du Mipih

Le GIP Mipih (Midi Picardie informatique hospitalière), fournisseur de logiciels et de prestations informatiques aux établissements sanitaires et médico-sociaux, a annoncé le 12 février l'élection de son nouveau président, Stéphan Martino, directeur général du CH de Clermont-de-l'Oise.

0 1041
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (2)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 3 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://www.cegi.fr/nos-solutions/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021