https://vieviewer.com/

E-santé

Covid-19: l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes et le GCS Sara lancent un nouvel outil de télésuivi

0 429

LYON (TICsanté) - L'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes et le groupement de coopération sanitaire (GCS) Sara ont annoncé le 24 juin le lancement d'un nouvel outil de télésuivi à disposition des acteurs de santé du territoire pour "faciliter le suivi médical des patients atteints du Covid-19 isolés à domicile et aussi celui des personnes contacts".

Développé dans le cadre du Covid-19, cet outil "vient compléter le bouquet de services numériques régional à disposition des professionnels et établissements de santé", incluant notamment un service de téléconsultation et le portail patient MaSantéConnectée, ont détaillé l'ARS et le GCS Sara dans un communiqué.

"Dans le cadre de la prise en charge des patients atteints du Covid-19 qui ne nécessitaient plus une hospitalisation mais un suivi en ambulatoire, trois établissements de la région ont souhaité mettre en place un dispositif de télésuivi de leurs patients atteints, depuis leur propre portail patient", ont-ils complété.

Ainsi, ce dispositif a permis le télésuivi de 473 patients, à l’échelle du Centre Léon Bérard (Lyon), du CHU de Grenoble et CH de Bourg-en-Bresse pour la période d’avril à juin.

Pour faire face aux besoins et à l’urgence sanitaire, le GCS Sara a choisi de généraliser ce service et de l’intégrer au portail patient régional MaSantéConnectée.

Depuis mi-mai, trois parcours de télésuivi Covid-19 sont désormais disponibles: un parcours de télésuivi médical, activable par tout professionnel de santé utilisateur des services numériques régionaux, dont les professionnels libéraux et deux parcours de télésuivi à disposition de la cellule ARS (l’un pour les personnes atteintes du Covid-19 et l’autre dédié aux personnes identifiées comme étant des personnes contacts).

"L’accès à ces parcours est sécurisé et les données sont stockées chez un hébergeur agréé de données de santé (HDS)", ont souligné les deux partenaires régionaux.

Un télésuivi en deux étapes

En pratique, le télésuivi des patients "peut être réalisé à l’initiative d’un professionnel de santé libéral (médecin, infirmier, etc.) ou exerçant en établissement de santé", est-il précisé. Dans le cadre de ce suivi, il est demandé au patient de répondre à un questionnaire médical numérique, pendant 14 jours.

Le patient donne son consentement au professionnel de santé, qui va lui créer un compte sur MaSantéConnectée et l’inviter à remplir un formulaire de suivi, à raison d’une fois par jour pendant 8 jours, puis une fois tous les deux jours pendant 7 jours.

Le patient est alerté par mail ou SMS au moment où il doit remplir son questionnaire. Pour le faire, il se connecte sur son portail usager au moyen d’un accès sécurisé et répond aux différentes questions sur son état de santé.

"À tout moment il peut demander l’arrêt de son suivi", ont fait savoir l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes et le GCS Sara.

Côté professionnel de santé, le médecin est notifié du remplissage du questionnaire et alerté si une réponse nécessite une action particulière.

Il peut ainsi suivre en temps réel l’évolution des symptômes et gérer le parcours patient au moyen d’un tableau de bord, accessible via l’outil de coordination régional MesPatients.

Au 23 juin, 1.307 parcours en télésuivi avaient déjà été réalisés, donnant lieu au suivi de 192 cas confirmés positifs au Covid-19 et 1.115 suivis de cas contacts.

L’ARS, elle, assure un suivi régulier des personnes testées positives au Covid-19 et celles ayant été en contact avec un porteur du virus.

"Ce suivi [d'une durée de 14 jours] intervient après une identification préalable de ces personnes contacts par l’assurance maladie ou les cellules de contact tracing de l’ARS et porte tant sur l’apparition de symptômes que sur la sensibilisation aux gestes barrières."

Le premier contact avec chacune des personnes identifiées est établi dans le cadre d’un appel téléphonique par les agents de l’ARS.

Cet appel a pour objet de faire un bilan de la situation de la personne. Au 23 juin, l'ARS comptabilisait 6.869 personnes suivies dont 1.370 cas confirmés et 5.499 cas contacts.

"Les personnes intégrées à ce dispositif peuvent arrêter le suivi à tout moment et toutes les données collectées sont supprimées à la fin de leur parcours", ont indiqué l'ARS et le GCS Sara.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Expérimentations "article 51": le Centre Léon-Bérard (Lyon) lance un suivi à domicile des patients sous immunothérapie

LYON (TICsanté) - Cinq patients sont entrés dans l'expérimentation d'une organisation innovante permettant aux patients de recevoir leur traitement d'immunothérapie à domicile lancée par le centre de lutte contre le cancer (CLCC) Léon-Bérard (Lyon), ont annoncé l'établissement, l'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes et l'assurance maladie, dans un communiqué le 3 juillet.

0 235

Politique

Télémédecine: le Cnom appelle à faire évoluer l'avenant n°6 face à l'épidémie de coronavirus

PARIS (TICsanté) - Le président du Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom), Patrick Bouet, appelle les partenaires conventionnels à "faire évoluer" l'avenant n°6 à la convention médicale "dans les jours et semaines qui viennent" pour faire face à l'épidémie de coronavirus Sars-CoV-2, a-t-il indiqué à TICsanté le 4 mars.

0 1428

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org