https://vieviewer.com/
https://www.enovacom.fr/notre-offre/

En bref

Grand Est: le service Odys Téléradiologie disponible dans 23 établissements

0 620

Le service Odys Téléradiologie est disponible dans 23 établissements de la région Grand Est, a fait savoir le groupement régional d’appui au développement de l'e-santé (Grades) Pulsy le 23 juin.

Il remplace l'ancienne solution de téléradiologie T-Lor, a-t-il indiqué.

Le nouveau service, "porté par Pulsy avec le soutien de l'agence régionale santé (ARS) Grand Est", permet de "solliciter à distance un praticien expert afin de bénéficier d’un avis complémentaire" et de réaliser plusieurs vacations depuis un même lieu, a-t-il vanté.

Il compte 3.000 utilisateurs qui réalisent "36.134 actes de téléradiologie médicale par an, soit 100 par jour".

Pour les patients, Odys Téléradiologie permet "la limitation de l’irradiation et des redondances d’examens, la réduction des délais d’attente et la diminution des transports sanitaires".

Pulsy "a mis en œuvre différentes actions d’appui: sessions de formation pour faire monter en compétence nos équipes, support opérationnel 24/7 en cas de questions techniques…", a déclaré dans le communiqué le Dr Frédéric Lefèvre, gérant du groupe Radiolor, groupement de neuf sites d’imagerie médicale en Lorraine, et radiologue au CHRU de Nancy.

"Odys Téléradiologie couvre à présent l’ensemble du territoire lorrain et des nouveaux projets, tels que la généralisation de la télé-expertise neurochirurgicale en Alsace, sont déjà lancés. L’ambition affichée par Pulsy est de déployer Odys Téléradiologie sur l’ensemble de la région", a ajouté le Grades.

Dans le Grand Est, région fortement touchée par l'épidémie de Covid-19, l'ARS, Pulsy et plusieurs hôpitaux et entreprises ont allié leurs forces "pour apporter une réponse numérique à la crise sanitaire", a expliqué le Dr Pascal Charles, président de Pulsy, à TICsanté en avril.

Le Réseau des acheteurs hospitaliers (Resah) a annoncé début 2019 l'attribution du "premier marché de téléradiologie disponible en centrale d'achat" pour externaliser les actes de radiologie ou faciliter les coopérations entre établissements en la matière, rappelle-t-on.

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Covid-19: Nehs Digital déploie sa solution Nexus Platform dans les établissements sanitaires et médico-sociaux

Pour répondre à l'épidémie de Covid-19, Nehs Digital, éditeur informatique du groupe Nehs (Nouvelle entreprise humaine en santé, ex-MNH Group), a annoncé le 15 avril avoir généralisé sa plateforme de télémédecine Nexus Platform "à plus de 1.000 structures de santé sanitaires et médico-sociales".

0 572

En bref

Télémédecine: Deeplink Medical lève 5 millions d'euros

La société spécialisée dans la télémédecine Deeplink Medical a levé 5 millions d'euros pour le développement de ses plateformes Itis (radiologie à distance) et Mirio (suivi oncologique et recrutement de patients), a-t-elle annoncé dans un communiqué le 3 novembre.

0 658
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021