Quelques perturbations mineures sont prévues ce week-end, veuillez nous en excuser.

https://vieviewer.com/

Politique

Etablissements de santĂ©: les mĂ©decins DIM dĂ©fendent l’intĂ©rĂȘt du codage face aux critiques d’Olivier VĂ©ran

2 258

PARIS (TICsantĂ©) - La SociĂ©tĂ© francophone d’information mĂ©dicale (Sofime) et le CollĂšge des mĂ©decins de dĂ©partements d’information mĂ©dicale (DIM) de CHU ont dĂ©fendu le 12 juin, dans un communiquĂ©, l’intĂ©rĂȘt du codage rĂ©alisĂ© dans les Ă©tablissements de santĂ©, Ă  la suite de critiques formulĂ©es le 10 juin par le ministre des solidaritĂ©s et de la santĂ©.

Lors de son audition par la commission des affaires sociales du SĂ©nat sur la gestion de la crise sanitaire et le SĂ©gur de la santĂ©, Olivier VĂ©ran a dĂ©clarĂ© ne pas ĂȘtre sĂ»r que le codage "soit un acte mĂ©dical qui ait un avenir dans la durĂ©e".

Pour lui, "on devrait demain arriver Ă  se passer de cette activitĂ© qui s’appelle le codage", les rĂ©sumĂ©s d’activitĂ©, les rĂ©sumĂ©s d’unitĂ©s mĂ©dicales (RUM), les codes, "ces trucs qui bouffent du temps". Quand il Ă©tait praticien hospitalier, le codage lui prenait une partie de ses vendredis aprĂšs-midi alors qu’il avait "complĂštement autre chose Ă  faire", a-t-il observĂ©.

Il a expliquĂ© avoir montrĂ© il y a quelques annĂ©es, dans le cadre de son rapport sur le financement des Ă©tablissements de santĂ© "qu’on perdait l’équivalent de 5% Ă  6% des Ă©quivalents temps plein [ETP] de certaines professions paramĂ©dicales en soins de suite et de rĂ©adaptation [SSR] pour faire du codage et expliquer quels Ă©taient les actes qu’ils avaient rĂ©alisĂ©s".

"Ça devient shadokien", a estimĂ© Olivier VĂ©ran, en rapportant que la rĂ©flexion sur le codage faisait partie des sujets du SĂ©gur de la santĂ©.

La Sofime et le CollĂšge des mĂ©decins de DIM de CHU "s’étonnent" des propos d’Olivier VĂ©ran et font part de leur incomprĂ©hension.

"Les DIM ont Ă©tĂ© fortement mobilisĂ©s ces derniers mois, Ă  la demande de la cellule de crise du ministĂšre, pour assurer une remontĂ©e fast track hebdomadaire des donnĂ©es d’activitĂ© hospitaliĂšre PMSI [programme de mĂ©dicalisation des systĂšmes d’information] sur le Covid-19 et dĂ©sormais sur l’ensemble de l’activitĂ©", soulignent-ils.

"Il s’agissait bien lĂ  de s’appuyer sur les donnĂ©es ‘codĂ©es’ dans une finalitĂ© de surveillance de l’épidĂ©mie et de ses impacts sur le recours aux soins hospitaliers pour les pathologies ‘hors Covid’", notent-ils.

Pour eux, le ministre se trompe de sujet en "discrĂ©ditant le codage" car ce sont le systĂšme de financement des Ă©tablissements de santĂ© et le modĂšle actuel de tarification Ă  l’acte qui leur semblent les vrais enjeux des concertations du SĂ©gur.

La Sofime et le CollĂšge des mĂ©decins de DIM de CHU insistent sur l’apport majeur du recueil des donnĂ©es d’information mĂ©dicale (PMSI et hors PMSI) et de leur analyse, tant pour le financement et le pilotage hospitalier que pour l’épidĂ©miologie, l’évaluation, la qualitĂ© des prises en charge, la recherche et plus largement pour la mise en oeuvre des parcours patient au niveau des territoires.

"L’effort rĂ©alisĂ© dans les Ă©tablissements pour assurer un recueil exhaustif et de qualitĂ© a permis de constituer une base de donnĂ©es, dont il est actuellement reconnu la richesse et la singularitĂ©, par son Ă©tendue sur tout le territoire et pour tous les Ă©tablissements de santĂ©", font-ils valoir.

Ils mettent aussi en avant l’utilisation des donnĂ©es codĂ©es dans le PMSI, "structurĂ©es et exhaustives", pour alimenter les entrepĂŽts de donnĂ©es qui se construisent partout notamment dans les grands Ă©tablissements, leur intĂ©rĂȘt dans le cadre de la crise du Covid-19 et "la volontĂ© qu’elles alimentent le Health Data Hub".

Une évolution nécessaire face à la complexité grandissante

La Sofime et le collÚge reconnaissent néanmoins une "multiplication de recueils complémentaires, et donc une complexité grandissante" ces derniÚres années.

Dans le cadre de la mise en oeuvre des forfaits pathologies chroniques en 2019, avec instauration d’un recueil de donnĂ©es complĂ©mentaires, ils avaient par exemple exprimĂ© auprĂšs de la task force sur l’évolution du financement la nĂ©cessitĂ© d’une rĂ©flexion sur l’évolution de l’information mĂ©dicale pour l’évaluation et le financement des Ă©tablissements de santĂ©, rappellent-ils.

Ces deux acteurs de l’information mĂ©dicale souhaitent "apporter leur expertise concernant les travaux d’évolution de ces recueils et de leurs finalitĂ©s d’utilisation, en rassurant les professionnels du codage de l’intĂ©rĂȘt de leurs missions du quotidien".

Caroline Besnier
Vincent Granier
http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Coronavirus: inquiétude autour de la protection des données aprÚs l'assouplissement temporaire de la téléconsultation

PARIS (TICsanté) - Le décret publié le 10 mars au Journal officiel, assouplissant jusqu'au 30 avril les dérogations aux modalités de réalisation des actes de télémédecine pour répondre à la crise du Covid-19, inquiÚte les spécialistes de la protection des données de santé.

3 1008

En bref

Coronavirus: Olivier Véran annonce l'assouplissement de la téléconsultation

Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a annoncé le 8 mars l'assouplissement des conditions des actes de téléconsultation pour faire face à l'épidémie de coronavirus Sars-CoV-2, à l'issue d'un conseil de défense consacré au suivi de l'épidémie.

0 1199
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021