https://vieviewer.com/

E-santé

Covid-moi-un-lit, une application pour aider les médecins à trouver des lits de réanimation

0 634

PARIS, (TICsanté) - Deux médecins de Besançon ont développé l'application Covid-moi-un-lit, destinée aux professionnels de santé et qui permet de fournir en temps réel les disponibilités en lits de réanimation des différents établissements de santé, à l'échelle de la France.

Covid-moi-un-lit est un outil gratuit et collaboratif accessible aux urgentistes de terrain, aux services des urgences et aux réanimateurs, impliqués dans la prise en charge des malades Covid-19 qui pourront, en quelques clics, renseigner le nombre de lits disponibles dans leur unité ou trouver des lits en cas de pénurie dans leur établissement.

Actuellement, chaque établissement fait comme il peut. Une situation pointée du doigt par Jean Sengler, président de la commission médicale d’établissement (CME) du Groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud-Alsace (GHRMSA) dans une interview accordée fin mars, au Point.

Il expliquait alors que "la répartition des patients est d'autant plus problématique qu'il n'existe pas en France d'outil permettant de savoir où il y a des places de réanimation libres. Les réanimateurs passent un temps fou au téléphone pour les trouver."

"Notre volonté n'est pas d'entrer en concurrence avec les cellules de régulation du Samu, avec ce qui existe déjà, mais de venir en complément et d'améliorer la réactivité du système. Nous ne sommes pas là pour parasiter le service public", a précisé le 27 mars à APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TICsanté), Vincent Bailly, chirurgien à la clinique Saint-Vincent (Ramsay santé) à Besançon, concepteur avec Romain Léger de l'application.

"Grâce à cette application, c'est le terrain qui parle au terrain. Il s'agit d'une application très réactive et très facile d'accès", a-t-il ajouté.

Le principe de l'application consiste à remplir un tableau composé de 3 indicateurs: le premier étant le nombre de total de lits de l'unité, le second étant le nombre de lits disponibles, et enfin le nombre de lits en préparation, c'est-à-dire ceux pour lesquels le transfert de patient va pouvoir avoir lieu. "Donc après avoir renseigné ses identifiants, le médecin modifie son nombre de lits en 3 clics puis valide."

Une application conçue par des médecins et pour des médecins

Le système facilite l'accès à cette information cruciale et "évite de passer 3 ou 4 coups de téléphone pour vérifier les disponibilités", a fait remarquer le médecin bisontin, avant d'ajouter que l'application avait été mise au point "par des médecins et pour des médecins".

"Cette application d'entraide entre collègues n'a absolument pas été créée dans un but commercial. Notre objectif n'est pas de nous positionner en tant que concurrents des systèmes déjà mis en place pour gérer cette crise", a souligné Vincent Bailly.

A noter que la plateforme est sécurisée et ne contient aucune donnée de santé puisque seul le nombre de lits est renseigné.

Une invitation est transmise à un référent de l'établissement "réa Covid" qui se chargera de transmettre au soignant un email donnant accès à l'application. "Un listing devrait circuler via les chefs d'établissements pour que les médecins puissent être amenés à s'inscrire", a-t-il précisé.

Geneviève De Lacour

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Coronavirus: Olivier Véran annonce l'assouplissement de la téléconsultation

Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a annoncé le 8 mars l'assouplissement des conditions des actes de téléconsultation pour faire face à l'épidémie de coronavirus Sars-CoV-2, à l'issue d'un conseil de défense consacré au suivi de l'épidémie.

0 1353

Politique

Télémédecine: le Cnom appelle à faire évoluer l'avenant n°6 face à l'épidémie de coronavirus

PARIS (TICsanté) - Le président du Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom), Patrick Bouet, appelle les partenaires conventionnels à "faire évoluer" l'avenant n°6 à la convention médicale "dans les jours et semaines qui viennent" pour faire face à l'épidémie de coronavirus Sars-CoV-2, a-t-il indiqué à TICsanté le 4 mars.

0 1449

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org