https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Acteurs

CES 2020: Morphee+ présente un dispositif électromagnétique pour la détection des chutes

0 1055

LAS VEGAS (TICsanté) - Emmenée par la région Bourgogne-Franche-Comté, la société Morphee+ est venue présenter au public du Consumer Electronics Show (CES) son dispositif électromagnétique pour le suivi et la détection de chute en temps réel des personnes âgées ou fragiles.

Présente dans les allées de l’Eureka Park à Las Vegas pendant toute la durée du CES (du 7 au 10 janvier), la start-up dijonnaise Morphee+ développe, industrialise et commercialise le dispositif électromagnétique du même nom destiné au suivi et à la détection de chute en temps réel des résidents d’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et des patients à domicile.

Née de la rencontre, en 2014, entre Bruno Duperrier, entrepreneur et expert dans le domaine des seniors, et Florin Paun, responsable de la valorisation au sein de l'Office national d'études et de recherches aérospatiales (Onera), la société, officiellement créée en mai 2018, a fait le voyage au CES pour présenter sa solution aux visiteurs de la grand-messe du numérique et séduire les potentiels partenaires.

"Nous sommes venus au CES pour nouer de nouveaux partenariats, gagner en visibilité et trouver des relais de croissance à l’international", a expliqué à TICsanté le cofondateur et directeur général de la société.

En 2019, Morphee+ a conclu un partenariat avec des fournisseurs japonais, pays qui compte le plus de personnes âgées dans le monde.

Concrètement, Morphee+ développe un "radar", similaire à ceux réservés traditionnellement au domaine militaire pour l’avertissement de collision. Adapté au secteur médical, il propose un système de monitoring pour suivre de manière non invasive les fonctions vitales du patient telles que la respiration ou le rythme cardiaque.

"Aujourd’hui, la plupart des techniques de mesure existantes nécessitent le port d’un appareil, ce qui se révèle invasif pour les patients. Nous souhaitions éviter cela. Qui plus est, le port de capteurs peut gêner ou modifier le comportement de la personne dont on souhaite réaliser la surveillance sanitaire", a détaillé Bruno Deperrier.

Une mesure sans contact via un radar répond à cette problématique et l’appareil peut également suivre les rythmes cardiaques ou respiratoires de plusieurs patients en même temps. Connecté, ce radar donne l’alerte aux équipes médicales ou aux proches aidants en cas de chute du patient surveillé.

Un "pack" tout-en-un

Le système intelligent de surveillance des patients, essentiellement en Ehpad ou à domicile, se compose d’un pack de capteurs physiques (microcalculateur et module de communication sans fil) intégrés en fabrication dans une plinthe (ou une tige métallique) verticale prête à coller au mur et à brancher en partie inférieure sur l’alimentation électrique du secteur.

Un logiciel de traitement du signal installé dans le microcalculateur permet d’extraire des données simples du signal électromagnétique reçu:

  • prĂ©sence/absence de la personne dans les diffĂ©rentes zones de la pièce
  • prĂ©sence/absence de mouvement
  • statistique sur la vitesse de ces mouvements
  • cadences respiratoire et cardiaque
  • Ă©tat de veille ou sommeil de la personne.

Un logiciel de traitement de l’information est intégré pour la prise de décision sur la nécessité de l’intervention du personnel aidant suite à une chute, l’éveil ou la préparation du lever du résident et le recueil et l’exploitation des paramètres physiques mesurés en vue de détecter les pathologies ou adapter la prescription par le médecin référent.

La solution présente plusieurs avantages mis en avant par Morphee+. Le système sans contact répond au problème de l’oubli et du rejet des capteurs portés, et il n'enregistre pas d'image, protégeant la vie privée des patients et des soignants et la confidentialité des actes de soins.

Il permet aussi de maintenir les personnes plus longtemps à domicile en sécurité, de réduire les coûts en hébergement en automatisant une partie des enregistrements ou relevés (actuellement réalisés manuellement par les soignants) comme le monitoring des données cardiaques et respiratoires, et fournit des alertes sur les effets négatifs de certains traitements.

"En avril prochain, deux Ehpad en France seront équipés de ces solutions", a annoncé à TICsanté Bruno Deperrier.

Modèle économique dégressif

Le modèle économique du dispositif Morphee+ "varie en fonction de la nature de l’établissement, public ou privé lucratif, associatif, etc.", a décrit le cofondateur de la start-up dijonnaise.

"Nous avons un business model pour chacun de ces cas. Cela peut être soit de la location, soit une acquisition de notre dispositif dans le cas où les établissements se voient attribuer des crédits non reconductibles de la part des agences régionales de santé (ARS), par exemple", a-t-il complété.

"Les tarifs varient en fonction du nombre de chambres puisque nous avons des coûts qui sont mutualisables. Plus nous équipons de chambres dans un Ehpad par exemple, plus les coûts sont réduits finalement", a souligné Bruno Deperrier sans dévoiler ses tarifs.

La société, qui compte 4 salariés, a lancé l’industrialisation de sa solution made in France, qu'elle souhaite voir adopter par le monde du médico-social, l'hospitalisation à domicile (HAD) et le secteur du handicap en 2020.

Elle compile, par ailleurs, déjà une série de prix pour son innovation. Lauréate du prix "coup de coeur" 2018 du jury de la Société française de télémédecine (SFT), elle a également été sélectionnée parmi les 100 PME françaises emmenées par le réseau des chambres de commerce et d'industrie CCI International pour prospecter des clients et partenaires au Japon, en 2019.

Accélérée par l’incubateur X-Up de Polytechnique, Morphee+ fait son deuxième CES après avoir notamment participé au World Medical Innovation Forum à Boston en avril 2019.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

CES 2020: comment la santé prépare son show à Las Vegas

PARIS (TICsanté) - Année après année, la santé se taille la part belle au Consumer Electronics Show (CES) et pour cette édition 2020, ce sont une cinquantaine de start-up françaises du monde de la santé qui feront le voyage à Las Vegas pour dévoiler leurs innovations et se mettre en quête de partenaires.

0 1013

Acteurs

CES 2020: Hygia va exposer son fauteuil médical connecté à Las Vegas

TOULOUSE (TICsanté) - Présente au CES de Las Vegas en janvier prochain, la start-up toulousaine Hygia va présenter son application mobile et web "Hygia Care" et son fauteuil médical connecté "Hygia Pulse" destinés à "rendre le patient acteur de sa santé et à faire gagner du temps de visite au médecin", a expliqué à TICsanté Pierre-Jean Brousset, fondateur de la jeune pousse.

0 1062

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • HDI Day

    Le 18/11/2020

  • SantExpo Live (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 15/12/2020 au 17/12/2020

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021