https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Acteurs

Préadmission: Jouve dévoile sa solution de dématérialisation pour l'hôpital

0 730

PARIS (TICsanté) - Le groupe Jouve a présenté le 10 décembre "Know your patient", "une solution de dématérialisation des processus d'admissions à l'hôpital qui est déjà testée dans plusieurs établissements des Hauts-de-France", a expliqué David Gruson, directeur du programme santé de la société de services numériques.

Know your patient repose sur le traitement automatique des informations d'identification des patients grâce à la reconnaissance optique de caractères (ROC).

Cette solution est actuellement testée au CH de Valenciennes et par le Groupement des hôpitaux de l'institut catholique de Lille (GHICL).

Son objectif est de tendre vers le "zéro papier" en "évitant les passages aux guichets d'admission", afin de "permettre aux agents de se consacrer aux autres tâches administratives, d'améliorer le recouvrement du reste à charge et d'augmenter l'identitovigilance", a expliqué David Gruson.

Une démonstration de l'outil a été réalisée le 10 décembre lors d'une conférence.

Une fois son rendez-vous pris à l'hôpital, le patient doit gérer sa préadmission. Il reçoit un SMS ou un email avec un code, l'invitant à se rendre sur le portail de l'établissement et à y saisir le code.

Le patient est ensuite invité à saisir son adresse email et son numéro de téléphone et à envoyer une photo ou la photocopie d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile.

Le système transcrit automatiquement les informations contenues dans ces documents: nom, prénom, date de naissance, adresse… et les envoie au personnel d'admission de l'établissement, a-t-il expliqué.

La même étape a lieu avec la carte Vitale et la carte de mutuelle. Enfin, une "option complémentaire" est proposée: l'ouverture du dossier médical partagé (DMP) en un clic.

Aucune installation n'est nécessaire, le système opérant en mode software as a service ou "logiciel en tant que service" (SaaS). Know your patient a été développée en marque blanche et pourra le cas échéant s'articuler avec le système de prise de rendez-vous déjà utilisé par l'hôpital, a précisé David Gruson.

Jouve "maîtrise la retranscription des informations" issues de cartes Vitale et des pièces d'identité car la société "fait déjà l'ouverture des cartes Vitale pour le GIE Sesam-Vitale" et possède une grande expérience sur des solutions de ROC développées pour le secteur bancaire, a-t-il fait valoir.

Interrogé sur la différence entre Know your patient et les services de préadmission déjà existants, David Gruson a souligné que la solution de Jouve peut être proposée en intégralité ou bien "intégrée à un système existant uniquement pour sa partie ROC".

Une technologie adaptée aux urgences

Cette technologie a également été adaptée aux urgences, a-t-il précisé à TICsanté. "La priorité y est médicale et non administrative, mais l'identitovigilance est nécessaire pour prévenir les risques médicaux", a-t-il insisté.

Le personnel d'accueil des urgences, qu'il soit administratif ou paramédical, photographie ensemble les documents du patient (carte Vitale, pièce d'identité…). A partir de cette image, la solution de Jouve "les injecte directement dans le système d'information de l'hôpital".

Ce système "permet d'avoir une traçabilité et une conservation des données du patient" ainsi qu'une "gestion en temps réel", a fait valoir le directeur du programme santé de Jouve.

Les prochaines étapes sont "la finalisation attendue fin janvier", puis une mise sur le marché "mi-février début mars". Les données traitées par Jouve sont stockées dans ces centres d'hébergement situés à Mayenne et Laval, en Mayenne.

Jouve détient l'agrément hébergeur de données de santé (HDS) et prépare actuellement les audits nécessaires à l'obtention de la certification HDS, a précisé David Gruson.

La loi du 26 janvier 2016 de "modernisation de notre système de santé" a remplacé la procédure d'agrément des hébergeurs de données de santé par une certification délivrée par un organisme certificateur accrédité par le Comité français d'accréditation (Cofrac), rappelle-t-on.

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

La DGOS publie un nouvel appel Ă  projets pour accompagner la convergence informatique des GHT

PARIS (TICsanté) - Une instruction datée du 6 septembre définit les thématiques éligibles à l'appel à projets, doté d'un montant de 14 millions d’euros pour 2019-2020, et destiné à "soutenir la traduction opérationnelle" de la convergence des systèmes d’information (SI) des groupements hospitaliers de territoire (GHT).

0 848

Systèmes d'information

Entrepôts de données de santé: le CHU de Nantes avance avec les établissements du Grand Ouest

NANTES (TICsanté) - Le CHU de Nantes dispose depuis 2018 d'un entrepôt de données de santé couvrant 2,6 millions de patients et poursuit ses efforts en réseau avec l'ensemble des hôpitaux universitaires du Grand Ouest qui ont opté pour une même architecture technologique, a expliqué dans un entretien à TICsanté Pierre-Antoine Gourraud, responsable de la "clinique des données" de l'établissement.

0 832
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 4 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021