https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

La Cnam engagée vers un "objectif crucial" de résorption de sa dette technique

0 701

PARIS (TICsanté) - L'"objectif crucial" de réduction de la dette technique et de "modernisation des socles" du système d'information de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) figure parmi les priorités du projet de schéma directeur informatique (SDSI) de la caisse pour la période 2018-2022, dont TICsanté a eu copie.

Ce projet de SDSI a reçu en novembre dernier un avis favorable de la commission des systèmes d'information et de la transition numérique (CSI-TN) de la Cnam. Contactée par TICsanté, l'institution a précisé être en attente de l'agrément de la direction de la sécurité sociale (DSS).

Le texte comprend sept axes stratégiques traduisant les ambitions à moyen et long terme de la Cnam pour son système d'information (SI).

Le premier d'entre eux concerne la dette technique "engendrée par la mise en œuvre au cours du temps d'évolutions métier sans prendre en compte la nécessité de mise à jour des composants techniques pour répondre au plus vite et à moindre coût au besoin", explique le SDSI.

Cette dette se traduit par des risques de sécurité plus élevés, du fait de failles non traitées ou de fin du support par l'éditeur, et par des coûts de maintenance et d'exploitation. "Globalement, les coûts récurrents augmentent et à budget constant, les capacités d'évolutions sont donc réduites", souligne le schéma directeur.

Pour y remédier, l'assurance maladie prévoit le remplacement des matériels et logiciels obsolescents et la mise en place de nouveaux standards "basés sur des choix technologiques open source". "Il s'agit en particulier de converger vers les solutions x86/Linux pour les serveurs et de mettre en place de nouveaux socles technologiques", précise la Cnam.

Cette décision correspond à l'approche "Open First, Cnam", présentée dans le schéma directeur comme une "stratégie raisonnée et pragmatique du choix des logiciels libres en priorité".

Le SDSI mentionne aussi la mise en place progressive d'une "approche de type cloud privé", qui a déjà débuté par la virtualisation des applications et des socles du SI, afin de disposer d'un "portail de services" pour l'obtention de ressources à la demande (serveur, base de données, middleware) et d'automatiser la création des environnements applicatifs.

Parmi les autres axes stratégiques du SDSI 2018-2022 de la Cnam figure l'automatisation des chaînes de fabrication et d'exploitation informatiques, l'ouverture du SI par une approche API (interface de programmation), la consolidation de la gestion de la donnée et le développement de nouveaux services accessibles aux applications métiers.

Deux refontes "majeures" dès 2019

Le planning stratégique du SDSI prévoit la mise en route de "deux projets majeurs pour l'assurance maladie" que sont la "refonte de la liquidation/facturation" et la "refonte des référentiels individus et droits de base".

La première refonte vise à faire appel à une "solution unique" pour la tarification, la liquidation et le paiement, complétée d'un nouvel outil de gestion des nomenclatures relatives aux professionnels de santé, aux actes et aux médicaments.

La seconde refonte entend mettre en œuvre un nouveau référentiel, dit IPC (individu, protection, couverture), en remplacement du référentiel individu national (RFI), de la base de données opérationnelles (BDO) et de plusieurs applicatifs métiers pour améliorer la gestion des données de référence des individus.

"Loin de se cantonner à une refonte technique iso-fonctionnelle, ces projets décisifs seront dirigés par les nouvelles exigences du métier et demanderont un effort de réingénierie souvent conséquent", met en avant la Cnam.

Soulignant que ses deux précédents schémas directeurs informatiques ont consacré des "efforts importants" au front-office (partie du système d'information accessible aux utilisateurs finaux), l'assurance maladie explique avoir souhaité "mettre l'accent pour cette nouvelle période sur la rénovation des socles".

Cette nouvelle orientation est jugée "primordiale" dans un contexte de reprise de l'activité maladie du régime social des indépendants (RSI), d'intégration de nouveaux régimes et de "réactivité plus grande aux évolutions réglementaires".

Raphael Moreaux
raphael.moreaux@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Comment le GHT de Champagne a mis en place sa DSI de territoire

MONTROUGE (Hauts-de-Seine) (TICsanté) - Mickaël Taine, ancien directeur des systèmes d'information (DSI) du groupement hospitalier de territoire (GHT) de Champagne, et Loïc Lebreton, consultant au cabinet Mazars, ont fait part des principaux enseignements qu'ils ont retirés de la mise en place d'une DSI de territoire le 28 novembre, à l'occasion des journées de l'achat hospitalier organisées par le réseau des acheteurs hospitaliers (Resah).

4 967

Systèmes d'information

La DGOS publie un nouvel appel Ă  projets pour accompagner la convergence informatique des GHT

PARIS (TICsanté) - Une instruction datée du 6 septembre définit les thématiques éligibles à l'appel à projets, doté d'un montant de 14 millions d’euros pour 2019-2020, et destiné à "soutenir la traduction opérationnelle" de la convergence des systèmes d’information (SI) des groupements hospitaliers de territoire (GHT).

0 748

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org