https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

E-santé

Le premier Mooc sur l'e-santé reconduit pour une deuxième session en 2016

0 358

PARIS, 29 janvier 2016 (TICsanté) - 20% des inscrits au premier cours d'initiation à l'e-santé sur internet conçu par l'association FormaticSanté ont suivi la formation jusqu'à son terme, a-t-on appris auprès de l'association, qui a annoncé lancer une deuxième session à compter du mois d'avril prochain.

"Cette participation est importante au regard des moyennes observées sur d'autres formations en ligne, davantage situées entre 5% à 10% de validation de la totalité du cours", a expliqué à TICsanté Lisette Cazellet, responsable formation de l'association FormaticSanté.

Près de 1.900 personnes étaient inscrites au Mooc (Massive Open Online Course, cours sur internet gratuit et ouvert à tous) qui avait lieu du mois d'octobre au mois de décembre 2015, et reste accessible pour les inscrits jusqu'à la fin février.

Sur les 115 participants qui ont suivi le "parcours approfondi" du Mooc qui se déroulait sur neuf semaines et exigeait de la part des inscrits la production de travaux, individuels ou collectifs, 33 ont validé l'ensemble du module.

"A notre bonne surprise, nous avons eu un engouement important autour de cette formation en ligne en réunissant, au-delà du public visé de personnes en formation initiale ou continue, des acteurs déjà expérimentés du domaine", a indiqué Lisette Cazellet.

Elle a rappelé que l'objectif de son association était d'offrir une initiation à l'e-santé, alors que celle-ci est encore "trop absente des référentiels de formation" et que "peu d'établissements ont pris le virage de l'e-santé".

Les directeurs de systèmes d'information (DSI) ont pu trouver dans le Mooc les points de vue apportés par des professionnels de santé. Ces derniers y ont découvert des applications de l'e-santé au-delà de leur propre spécialité, la formation ayant volontairement brossé un champ très large du sujet (voir dépêche du 8 juillet 2015).

Le modèle économique du Mooc reste toutefois à consolider selon Lisette Cazellet, qui a fait part des "soutiens limités" reçus pour cette première session. Pour la deuxième session du cours qui débutera le lundi 25 avril, la représentante de FormaticSanté s'est félicitée d'avoir cette fois obtenu le soutien de l'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes.

L'association souhaiterait également une présence plus forte des industriels et des entreprises de nouvelles technologies, notamment sur le forum ouvert pour les participants au Mooc. "Nous sommes bien conscients que ce sont eux qui fournissent les technologies et qu'il faut donc qu'ils aient leur place", a confié Lisette Cazellet.

Les enseignements tirés de ce premier Mooc consacré à l'e-santé seront présentés lors du colloque organisé par l'association FormaticSantéles mercredi 3 et jeudi 4 février à la Fondation Biermans-Lapôtre, au sein de la Cité internationale universitaire de Paris.

"Le big data au service de la qualité des soins" sera le thème des tables rondes de la première journée du colloque, avec notamment la participation de Gilles Babinet, représentant de la France auprès de la Commission européenne sur les sujets numériques et auteur de l'ouvrage "Big data, penser l'homme et le monde autrement", paru aux éditions du Passeur.

Plusieurs professionnels du secteur de la santé viendront également apporter leur éclairage et le directeur de l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé), Michel Gagneux, sera présent.

"La particularité de notre association est de réunir autour de ces questions des professionnels du secteur médical et paramédical, mais aussi des DSI, des directeurs de soins, des cadres de santé, et des représentants des pouvoirs publics", a expliqué Lisette Cazellet.

Pour la première fois cette année, des auteurs viendront dédicacer leurs livres pendant le colloque. Le Dr Pierre Simon, ancien président de la Société française de télémédecine (SFT-Antel), sera notamment présent pour son ouvrage "Télémédecine, enjeux et pratiques", paru aux éditions Le Coudrier.

rm/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Le CHU de Rennes s'allie à Incepto afin d'"accélérer dans l'IA pour l'imagerie médicale"

RENNES (TICsanté) - Le CHU de Rennes a annoncé le 23 octobre avoir noué un partenariat avec la start-up Incepto, spécialisée en intelligence artificielle (IA) appliquée à la radiologie, en vue d'"accélérer dans l'IA pour l'imagerie médicale".

0 867

E-santé

TrauMatrix: quand l'IA se met au service des patients gravement traumatisés (AP-HP)

PARIS (TICsanté) - L’association Traumabase, l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), le CNRS, l’École des hautes études en sciences sociales, l’École polytechnique et la société Capgemini Invent ont annoncé le 25 octobre le lancement du projet TrauMatrix visant à développer "des outils d'IA d'aide à la décision pour la gestion des patients atteints de traumatismes graves".

0 733

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 2 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • HDI Day

    Le 18/11/2020

  • SantExpo Live (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 15/12/2020 au 17/12/2020

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021