https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Systèmes d'information

Prise de rendez-vous: la start-up Doctolib prête à se déployer à l'international en 2016

0 421

PARIS, 21 janvier 2016 (TIC Santé) - Leader du marché de la prise de rendez-vous en ligne pour les professionnels de santé avec plus de 6.000 praticiens usagers, Doctolib revendique 750 nouveaux clients par mois en France et étendra son activité à l'international en 2016, a indiqué à TIC Santé son fondateur, Stanislas Niox-Château.

"Nous avons une croissance 10 fois plus rapide que nos principaux concurrents, qui tient en particulier à la qualité de notre service, à notre proximité avec les praticiens et à notre forte visibilité en ligne", a expliqué Stanislas Niox-Château.

En plus de la prise de rendez-vous en ligne, Doctolib propose, pour 99 euros par mois, un agenda numérique configurable selon la spécialité médicale, des conseils pour optimiser les consultations, un service de confirmation et de rappel des rendez-vous par envoi automatique d'e-mails et de SMS, et un site d'information pour les patients.

La plateforme de réservation dispose également d'un espace de dialogue avec les praticiens qui peuvent envoyer à la start-up leurs retours d'expérience afin d'améliorer certaines fonctionnalités.

"Depuis mon installation en cabinet début décembre 2015, Doctolib m'a déjà apporté près de 140 rendez-vous, dont une centaine provenant de nouveaux patients", a confié à TIC Santé le Dr Paul Gouhier, chirurgien ORL et cervico-facial à Paris. Il dit avoir choisi Doctolib pour son ergonomie "particulièrement intuitive" et sa visibilité.

Développé en mode Saas, la solution n'affiche aucun coût d'installation ni de maintenance pour l'usager.

"Il n'y a quasiment rien à faire pour passer sur Doctolib", a confirmé David Béot, directeur des systèmes d'information (DSI) du groupe réunissant les cliniques médico-chirurgicales Ambroise Paré, Hartmann, Pierre Cherest et Bizet à Paris.

Il y voit également à l'avenir des possibilités de gestion simplifiée des pré-admissions, et d'interfaçage avec le dossier patient informatisé (DPI).

En termes d'interopérabilité, Doctolib applique le standard de développement HL7 international. "Nous avons vocation à nous interfacer avec tous les éditeurs de systèmes d'information hospitalier. C'est une préoccupation qui occupe la moitié de mes équipes de développement", a assuré Stanislas Nox-Château.

Encore balbutiant il y a quelques années, le marché de la prise de rendez-vous en ligne est un secteur de plus en plus convoité du fait du potentiel de clients français. Plus de 220.000 médecins ont été recensés par l'Insee en 2015, et seuls 9.200 d'entre eux ont déjà opté pour une solution de prise de rendez-vous en ligne.

"Il y a un vrai engouement aujourd'hui de la part des professionnels de santé, même si le déploiement d'une nouvelle technologie est toujours plus long dans le monde médical, du fait de sa forte hétérogénéité", a estimé Stanislas Niox-Château.

Sa start-up a noué plusieurs partenariats stratégiques en fin d'année 2015, afin d'étendre encore sa présence sur le marché. Elle s'est notamment associée avec Medasys, éditeur du module de gestion des plannings hospitaliers DxPlanning.

Doctolib compte également renforcer sa présence dans les centres de radiologie, grâce à un partenariat avec Global Imaging On line du groupe Numerix, qui conçoit et commercialise des systèmes d'information pour les services d'imagerie médicale.

Une levée de fonds de 18 millions d'euros réalisée en octobre 2015 doit lui permettre de poursuivre son expansion, en recrutant de nouveaux développeurs et des commerciaux afin de s'exporter en Europe.

Créée en octobre 2013, la start-up a dépassé en deux ans les acteurs présents sur le marché tels que rdvmedicaux.com(Vivendi), clicrdv.com (Pages jaunes) ou mondocteur.fr (Doctissimo).

Elle affiche aujourd'hui près de 2,4 millions de patients utilisateurs par mois, 6.052 praticiens clients, et une présence dans 200 cliniques et 80 centres de santé.

rm/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Le GHT Grand Paris Nord-Est accélère la convergence de ses systèmes d'information

MONTFERMEIL (Seine-Saint-Denis) (TICsanté) - Quelques mois après son arrivée à la tête de la direction des systèmes d'information (DSI) du groupement hospitalier de territoire (GHT) Grand Paris Nord-Est (GPNE; ex-93 Est), Quentin Demanet fait le point sur les chantiers de convergence à mener et revient sur le projet avorté de "DSI commun à deux GHT" avec le groupement hospitalier de la Plaine de France.

2 659

En bref

Le CHU de Rennes confie à Doctolib la prise de rendez-vous en ligne pour sa maternité

Le CHU rennais propose depuis le 12 septembre, pour sa maternité, la prise de rendez-vous médicaux en ligne via son site internet (www.chu-rennes.fr) et sur Doctolib.fr, partenaire avec lequel il fournit ce service instantané, gratuit et disponible 24h/24.

0 667

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • HDI Day

    Le 18/11/2020

  • SantExpo Live (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 15/12/2020 au 17/12/2020

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021