Un service proposé par APM International
https://www.psih.fr/fr/blog/strategie-ght-equipes-psih-partent-a-rencontre-etablissements-de-sante/
http://www.enovacom.fr/ressources/appareils-biomedicaux-connectes-hopital.html
http://www.computer-engineering.fr
13/12/2010   Envoyer par mail Imprimer   1 commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Le lancement du DMP suspendu à la présence de Xavier Bertrand

PARIS, 13 décembre 2010 (TICsanté) – Le lancement national du dossier médical partagé (DMP), initialement prévu aujourd’hui, a été différé afin que le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, puisse participer à l’événement.

Le lancement national du DMP devait être l’attraction principale de la Conférence nationale de l’agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip santé), originellement programmée ce lundi 13 décembre à Paris.

Mais les personnes invitées à participer à cet événement ont été averties par l’Asip santé d’un "report de date" en raison d’une "contrainte d’agenda" de Xavier Bertrand. Le message, reproduit par le Dr Jean-Jacques Fraslin sur le site i-med.fr, explique que le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé "tient à participer à la Conférence de l’Asip santé".

Cependant, la manifestation ne figure pas à l’agenda du ministre, dont le déplacement en Haïti ce lundi 13 décembre a été annulé en toute fin de semaine dernière. Selon le planning hebdomadaire, communiqué vendredi 10 décembre peu après 19h30, Xavier Bertrand doit prendre part à la rencontre du président de la République avec les représentants de la confédération syndicale internationale, à partir de 18h30 au palais de l’Elysée.

En revanche, ce programme ne fait nulle mention du lancement du DMP jusqu’au 17 décembre. De même, l’agenda de Nora Berra, secrétaire d’Etat à la Santé, ne comporte aucune indication à ce sujet.

En outre, l’annonce de l’ajournement diffusée par l’Asip santé précise que "la nouvelle date de sa Conférence" doit encore être "confirmée" par Xavier Bertrand. Contactés par TICsanté, ni l’Asip santé, ni le cabinet du ministre de la Santé n’étaient en mesure d’indiquer cette échéance lundi matin.

Par ailleurs, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a publié sur son site Internet les décisions de sa séance plénière du 2 décembre, parmi lesquelles "l’autorisation accordée à l’Asip santé pour mettre en œuvre les traitements nécessaires à la généralisation du DMP"./gb/ar

Partagez cet article

Rédigé par: robert.crepeaux@sib.fr  le 19/12/2010 à 16:03
Je m'étonne que l'on puisse dans une dépêche de TIC santé, faire de la publicité pour I-med dont le responsable a livré la clef du mot de passe initial des patients du DMP des Pays de la Loire, puis a publié des copies d'écran portant le nom de patients hébergés par un réseau de cardiologie au point de se faire exclure de ce réseau et enfin de publier, indépendamment des agréments de la commission ad hoc une liste noire personnelle des hébergeurs de données de santé. Cela commence à faire beaucoup pour ce site sulfureux et malveillant.

Réponse de TIC santé: il s'agit d'une citation des sources et nullement d'une information à caractère publicitaire.
Haut de page
http://www.web100t.fr
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://etiam.com/fr/etiam-solutions/etiam-connect/
http://www.vieviewer.com/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
Rencontres régionales de la santé numérique: 36h Chrono PACA
Le 30/03/2017
5ème congrès national de l'Apssis
Du 04/04/2017 au 06/04/2017
Paris Healthcare Week 2017
Du 16/05/2017 au 18/05/2017
Congrès Doctors 2.0 & YOU
Du 01/06/2017 au 02/06/2017
Colloque "Données de santé en vie réelle"
Le 13/06/2017