https://vieviewer.com/
https://openbi.org/covid19-suivi-du-covid-19/

Acteurs

Apnée du sommeil: Withings lance la V2 de son "Sleep Analyzer" testé cliniquement

1 244

PARIS (TICsanté) – Le spécialiste français des objets connectés de santé Withings a lancé le 28 avril une deuxième version de son capteur connecté pour la détection de l'apnée du sommeil le "Sleep Analyzer", testé cliniquement auprès de 118 patients en 2019.

Créée en 2008, Withings avait été cédée au groupe finlandais Nokia en 2016, rappelle-t-on.

Rachetée en 2018 par l'un de ses trois cofondateurs, Eric Careel, l’entreprise, spécialisée dans le développement d’objets connectés pour le bien-être des particuliers, a pris le virage de la santé dès son retour dans le pavillon France et le Sleep Analyzer (photo) illustre encore cette réorientation stratégique.

Validé à la suite d’une étude clinique et bénéficiant du marquage CE médical, cet objet connecté permet le dépistage des apnées du sommeil via une auto-détection non intrusive de cette pathologie.

Crédit : Withings

Tout comme sa version antérieure, le Sleep Analyzer est constitué d’un capteur pneumatique pour mesurer les mouvements de la cage thoracique, la fréquence cardiaque et ainsi analyser les différentes phases de sommeil et leur durée.

Un capteur basse fréquence permet d’analyser les ronflements et ainsi déterminer s’il y a présence d’apnées du sommeil.

Concrètement, il s'agit d'un capteur fin à glisser sous le matelas, invisible et non intrusif pour l’utilisateur.

"Il s'agit d'une mise à jour logicielle de notre première solution pour transformer notre capteur en dispositif médical", a expliqué à TICsanté Varoun Sanath, chef de produit du Sleep Analyzer chez Withings.

"La première version du Sleep Analyzer a été lancée en avril 2018, nous disposions donc d'une bonne base pour améliorer notre capteur."

Une fois un patient diagnostiqué d’apnées du sommeil, la complexité réside souvent dans l’observance qu’il a de son traitement.

Grâce à la transmission des informations de la nuit par WiFi synchronisé, l'application Health Mate classifie ces perturbations respiratoires d’intensité "faible" à "élevée" et donne une vision sur plusieurs mois permettant aux utilisateurs de visualiser ces événements et de prendre, si besoin, les mesures médicales nécessaires.

Une étude clinique sur 118 patients

La solution a été validée par une étude clinique menée auprès de 118 patients avec le centre de médecine du sommeil de l’Hôpital Antoine Béclère (AP-HP, Clamart, Hauts-de-Seine) et le laboratoire de l’Hôpital Saint-Pierre (Bruxelles).

"Cette étude clinique a duré 5 mois, durant le deuxième semestre 2019. Une autre étude de 'calibration' est actuellement en cours", a fait savoir à TICsanté Varoun Sanath.

Dans le cadre de cette étude, les résultats du Withings Sleep Analyzer ont été comparés au test de référence effectué sur des patients subissant un test de diagnostic (polysomnographie) dans une clinique du sommeil.

Avec 15 apnées par heure comme seuil de référence, les deux solutions de détection ont eu des résultats quasiment similaires.

L’indice d'apnées-hypopnées par heure de sommeil (critère de sévérité des apnées) mesuré avec le Sleep Analyzer était de 32,5/heure contre 32,8/heure par la polysomnographie (soit une apnée toutes les 2 min au cours du sommeil).

"La sensibilité (pourcentage de vrais patients détectés) est de 86% et la spécificité (pourcentage de sujets non malades correctement détectés) 91% pour le Sleep Analyzer, garantissant un très haut niveau de comparaison des résultats avec la polysomnographie", s'est félicitée l'entreprise dans un communiqué.

Lancé le 28 avril, le Withings Sleep Analyzer est disponible au prix de 129,95 euros en "b-to-c" (business to consumer) mais "si nous devons équiper des établissements de santé en b-to-b (business to business), les prix seront dégressifs", a indiqué Varoun Sanath.

Pour rappel, les apnées du sommeil affectent environ 4% de la population adulte française et 30% des personnes de plus de 65 ans sont concernées, d'après les chiffres de l'assurance maladie.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, Withings a rejoint "l'équipe-projet" StopCovid pour son expertise dans les objets connectés, a-t-on appris le 26 avril.

Pilotée par l'Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria), cette équipe planche actuellement sur l'application de traçage envisagée par le gouvernement pour accompagner le déconfinement et limiter la diffusion du virus en identifiant des chaînes de transmission, rappelle-t-on.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

https://www.sanofi.fr/fr/nous-contacter

Acteurs

CES 2020: Withings veut devenir "le premier fournisseur de données de santé aux industriels"

LAS VEGAS (TICsanté) - De retour dans le giron français, la société Withings s'expose à partir de mardi au Consumer Electronics Show (CES) avec deux nouveaux dispositifs médicaux connectés et l'ambition de "devenir le premier fournisseur de données de santé aux industriels", a expliqué à TICsanté son directeur général, Mathieu Letombe.

0 618

Acteurs

Elie Lobel a quitté Orange Business Services

STRASBOURG (TICsanté) - Directeur de la stratégie en e-santé du groupe Orange Business Services (OBS) depuis juin 2019 et ex-directeur général d’Orange Healthcare, Elie Lobel a quitté le groupe de télécoms pour prendre le pilotage d’une action du projet Territoire de santé de demain (TSD) initié par l’Eurométropole de Strasbourg, a-t-il expliqué à TICsanté le 15 novembre.

0 414

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 3 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 13/04/2021