https://vieviewer.com/

Acteurs

Atos planche sur une plateforme européenne de partage des données de recherche biomédicale

0 547

MADRID (TICsanté) - Le groupe informatique Atos doit présenter "mi-2020" un prototype de plateforme technologique pour le partage et la réutilisation des données de recherche biomédicale au sein d'un consortium regroupant plusieurs organisations du secteur de la santé, dans le cadre du projet européen FAIR4Health officiellement lancé en décembre dernier, a expliqué à TICsanté Manuel Marcelino Perez Perez, responsable du secteur santé chez Atos Recherche & Innovation (ARI).

Le projet FAIR4Health bénéficie d'un financement de 3 millions d'euros sur trois ans dans le cadre du programme européen de recherche Horizon 2020.

Coordonné par l'hôpital universitaire espagnol Virgen del Rocio (Séville), il rassemble 17 partenaires de 11 pays (Espagne, Portugal, Italie, Royaume-Uni, Allemagne, Suisse, Autriche, Pays-Bas, Belgique, Serbie et Turquie), parmi lesquels six organismes de recherche dans le domaine de la santé, quatre universités et cinq industriels.

La première réunion de coordination des différents partenaires s'est tenue les 28 et 29 janvier à Séville.

L'objectif du projet est de développer des méthodes de réutilisation et de partage des données provenant de la recherche en santé, tout en respectant un haut niveau de sécurité.

Il s'agit notamment d'appliquer les principes du "FAIR Data", c'est-à-dire de soutenir le développement de données disponibles, accessibles, interopérables et réutilisables (Findable, Accessible, Interoperable and Reusable en anglais).

Le partage et l'intégration de données reposeront sur le standard international HL7.

Pour ce projet, Atos est chargé de fournir à la communauté biomédicale l'infrastructure et les outils informatiques pour permettre le partage de données selon ces principes, "tout en surmontant les barrières en termes de confidentialité et de sécurité des bases de données médicales", a souligné Manuel Marcelino Perez Perez.

"L'objectif est d'exécuter des algorithmes de traitement au niveau des centres de recherche, sans avoir besoin de réaliser de transfert de données", a-t-il expliqué. Il s'agit ainsi de répondre à l'impératif de sécurité par l'application de méthodes distribuées d'exploration de données, s'appliquant à des informations réparties dans plusieurs systèmes informatiques.

La plateforme que doit élaborer Atos servira à travailler sur deux cas d'usage du traitement de données en santé: la découverte des facteurs d'apparition d'une maladie et de relations entre plusieurs maladies pour les patients atteints de comorbidité, et la prédiction du risque de réadmission à 30 jours pour les patients atteints de maladies chroniques complexes.

"L'intérêt est de fournir une infrastructure, de sécuriser les données et de prouver que la proposition technologique est adaptée pour progresser en matière de recherche et de connaissances médicales", a relevé Manuel Marcelino Perez Perez.

"C'est un projet complet, qui adressera autant les problématiques technologiques que culturelles. Notre premier objectif est de bâtir, avec les partenaires du consortium, des principes communs pour lever les craintes en termes de sécurité des données", a-t-il appuyé.

Les travaux réalisés pour le projet FAIR4Health devront permettre de fournir à la Commission européenne des lignes directrices pour favoriser le partage de données dans la recherche biomédicale financée par des fonds publics, selon les principes du FAIR Data.

Raphael Moreaux
raphael.moreaux@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Télésuivi des seniors: déjà quatre territoires embarqués dans le projet Smart Bear (Catel)

PARIS (TICsanté) - Pilote français du projet Smart Bear de télésuivi de la santé des personnes de plus de 65 ans grâce au numérique, le Catel, centre de ressources et d’expertises en e-santé, a dévoilé le 25 juin lors de la journée e-santé Catel Visio, les quatre premiers territoires expérimentateurs: le Nord, la Mayenne, le Morbihan et la structure intercommunale de Vichy Communauté.

0 453

Acteurs

Le Catel constitue un collectif "téléconsultation et Covid-19" pour tirer les premiers enseignements de la crise

PARIS (TICsanté) - Le Catel, centre de ressources et d’expertises en e-santé, a constitué un collectif "téléconsultation et Covid-19" en vue de formuler plusieurs recommandations aux pouvoirs publics dont celle de "passer en revue les conditions dérogatoires" adoptées en faveur de la télémédecine en raison du coronavirus afin d'en retenir certaines après la crise, a expliqué à TICsanté Pierre Traineau, cofondateur et directeur général du Catel.

0 849

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org