http://www.computer-engineering.fr
06/08/2018   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Konica Minolta poursuit sa transformation vers le numérique et le traitement de données

CARRIERES-SUR-SEINE (Yvelines), 6 août 2018 (TICsanté) - Initialement spécialisé dans le matériel photographique puis les systèmes d'impression, le groupe Konica Minolta "opère sa transformation vers les technologies numériques et le traitement de données" en identifiant la santé comme "un secteur stratégique fort", a témoigné auprès de TICsanté Eliane Richard, cheffe de marché santé de Konica Minolta Business Solutions France.

Cette dynamique est notamment portée par la dématérialisation croissante des processus, l'informatisation des établissements de santé et la valeur de plus en plus forte accordée aux données et à leur traitement, a analysé Eliane Richard.

Selon les données financières de Konica Minolta sur l'exercice 2017, le groupe a enregistré une progression de 7,3% de son chiffre d'affaires dans le domaine de la santé, à hauteur de 763 millions d'euros au niveau mondial.

En France, il s'est doté pour la première fois cette année d'une équipe commerciale "100% focalisée" sur le secteur de la santé, a noté la cheffe de ce marché. Le groupe affiche dans le monde environ 2.500 clients dans ce domaine, dont 960 grands comptes (hôpitaux, cliniques privées, groupements hospitaliers de territoire).

La dernière édition du salon Health-IT (HIT), qui s'est tenue en mai dans le cadre de la Paris Healthcare Week, a été l'occasion de présenter aux acteurs de santé français les nouveautés du groupe qui concrétisent sa stratégie de diversification dans l'informatique et les technologies numériques.

Konica Minolta y a notamment fait des démonstrations de son Pacs (Picture Archiving and Communication System) Exa*, déjà commercialisé aux Etats-Unis et lancé en 2018 en France. Sur le marché très concurrentiel du partage et de l'archivage de l'imagerie médicale, Konica a mis en avant la modernité de son outil qui permet de retraiter les images et de créer des visualisations 3D avec une "charge réseau quasi nulle" en recourant à des technologies de streaming, a expliqué Eliane Richard.

L'outil permet aussi de faire de l'archivage neutre et dispose d'un système d'information pour la radiologie (RIS), d'un portail patient et d'un portail professionnels de santé pour la récupération des images.

"Cette approche 'healthcare IT' va à la fois renforcer notre offre en imagerie médicale en construisant de nouvelles modalités mais aussi renforcer nos compétences à cheval entre l'imagerie et l'informatique", a expliqué Eliane Richard.

Nouveaux services informatiques

Autre nouveauté présentée en avant-première au HIT: la plateforme de services informatiques infogérés Workplace Hub*, qui devrait être officiellement lancée en octobre en France. Elle comprend notamment des infrastructures permettant par exemple aux radiologues d'installer leurs logiciels quotidiens, comme sur un cloud privé, mais aussi de partager des images et de disposer de tableaux de bord de leurs activités.

Le groupe japonais a accueilli pour la première fois sur son stand du salon HIT un acteur spécialisé dans la gestion électronique du document (GED), l'éditeur Locarchives, avec lequel Konica Minolta a noué un partenariat pour l'archivage à valeur probante des données des établissements de santé.

Les deux entreprises ont été retenues par le Réseau des acheteurs hospitaliers (Resah) dans le cadre d'un appel d'offres sur la dématérialisation des factures et pièces jointes, et proposent notamment un service d'archivage probatoire de la facturation.

Eliane Richard a indiqué à TICsanté avoir débuté la commercialisation de son outil d'Enterprise Content Management (ECM), développé avec l'entreprise américaine Hyland.

Décrit comme une couche applicative ajoutée aux systèmes d'information hospitaliers (SIH), l'outil permet d'agréger les données relatives à un patient à partir de son identifiant unique, autant d'un point de vue administratif que médical. L'application est déjà utilisée dans deux établissements de santé français.

Mesure de l'intensité lumineuse et vidéosurveillance

Parmi les autres produits éloignés de l'activité historique de Konica Minolta, on peut citer l'offre "Light and display" qui propose des outils de mesure de la couleur et de l'intensité lumineuse des éclairages et des écrans dans les établissements de santé et du médico-social, lancée début 2018.

Konica Minolta a aussi diversifié ses activités par des opérations de croissance externe. En juillet 2017, le groupe a procédé à la plus importante acquisition de son histoire en rachetant le laboratoire américain Ambry Genetics, spécialisé dans le diagnostic médical par analyse génétique, pour un milliard de dollars.

Il a également pris une participation majoritaire dans la société allemande Mobotix, qui développe des technologies vidéos numériques, pour un montant de 1,5 million d'euros. Cela lui a permis de développer une offre en vidéosurveillance, notamment à destination des établissements de santé et des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

rm/eh

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
https://www.groupepsih.com/
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription