Un service proposé par APM International
http://www.malta-informatique.fr/actualites/i2Jn4s/innovation-majeure-lancement-de-titan-teleconsultation
https://inovelan.fr/santnetbox/
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.fr/DSI-GHT-reussir-son-projet-reco-vocale?cid=7010W000002C2aSQAS&ls=website&rs=Ticsante&offer=speech_recognition&ot=ebook
10/04/2018   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

La CAIH cliente des premiers data centers de Microsoft ouverts sur le sol français

PARIS, 10 avril 2018 (TICsanté) - Après l'ouverture des premiers data centers de Microsoft en France, la Centrale d'achat de l'informatique hospitalière (CAIH) a choisi de proposer à ses établissements adhérents de disposer de la suite Office 365* dans le cloud afin de faciliter la communication inter-établissements dans les groupements hospitaliers de territoire (GHT), a expliqué à TICsanté Guillaume Deraedt, président du comité technique de la CAIH.

Microsoft a annoncé le 14 mars à l'occasion d'un "Tech Summit" organisé à Paris l'ouverture de quatre data centers en France. Trois centres ont été installés en région parisienne, et un dans la région de Marseille.

Le directeur technique et sécurité de Microsoft France, Bernard Ourghanlian, a indiqué à TICsanté que l'offre cloud de son entreprise allait faire l'objet d'une demande de certification pour obtenir le statut d'hébergeur de données de santé à caractère personnel (HDS).

Dans l'attente de la mise en place de la procédure de certification des hébergeurs (voir dépêche du 21 février 2018), Microsoft France a travaillé avec la CAIH au dépôt d'une demande d'agrément afin de "sécuriser les échanges multicanaux et les documents associés au sein des GHT", a complété Guillaume Deraedt, également data protection officer (DPO) du CHU de Lille.

"Il y avait un besoin extrêmement urgent de la part de nos adhérents", a-t-il observé, mettant en avant le caractère "efficient", "peu onéreux" et "rapide à mettre en place" des services Office 365* dans le cloud. "Cela permet à un professionnel exerçant dans un GHT de se déplacer d'un établissement à l'autre et de récupérer, quel que soit le périphérique utilisé, ses outils et ses informations", a-t-il précisé.

Près de 220 établissements adhérents de la CAIH utilisent Office 365* dans le cadre de la mise en place d'un GHT pour des usages administratifs et bureautiques, a-t-il ajouté. La CAIH rassemble 840 établissements sanitaires et médico-sociaux à but non lucratif, rappelle-t-on.

"Comme nos adhérents connaissent très bien la technologie et l'annuaire d'identité de Microsoft, la suite Office 365* dans le cloud était particulièrement intéressante pour répondre à un besoin immédiat", a analysé Guillaume Deraedt.

"Le gros projet du moment pour les GHT, c'est d'être eux-mêmes hébergeurs de données de santé et de partager l'information médicale entre des systèmes d'information hétérogènes", a poursuivi Guillaume Deraedt.

Deux "projets majeurs" en 2018

La CAIH a donc lancé deux "projets majeurs" d'achat en 2018. Le premier concerne l'archivage neutre des données médicales détenues par les établissements afin de garantir "une maîtrise complète des données patient et leur réversibilité de façon indépendante des éditeurs", a expliqué le président du comité technique de la centrale d'achat.

Il s'agit notamment de veiller au respect du droit à la portabilité des données, c'est-à-dire le droit pour tout utilisateur de service en ligne de récupérer ses données pour les transférer à un autre prestataire, inscrit au règlement général européen relatif à la protection des données personnelles (RGPD) (voir dépêche du 13 mai 2016).

Le dépouillement de l'appel d'offres lancé par la CAIH à ce sujet aura lieu "à partir d'avril", a précisé Guillaume Deraedt.

L'autre projet conduit par la CAIH consiste à proposer à ses adhérents un accompagnement à la certification HDS de leurs propres data centers, ou au choix d'une solution hybride avec une infrastructure en interne mais un plan de continuité, de sauvegarde et de reprise externalisé.

La CAIH en est à l'étape du sourçage du marché et prévoit la publication d'un appel d'offres "d'ici la fin du premier semestre 2018".

"L'idée est d'accompagner les établissements dans le virage du cloud afin de permettre à la communauté médicale de se pencher sur les fonctionnalités qui seront hébergées sur un cloud privé, hybride ou externalisé, mais dans tous les cas sécurisé, et dont le principe de réversibilité des données aura été négocié et intégré dans le prix initial", a résumé Guillaume Deraedt.

Le président du comité technique de la CAIH n'a pas souhaité communiquer le montant du marché passé avec Microsoft sur l'utilisation de la suite Office 365*. Au total, la centrale a généré 95 millions d'euros d'achat en 2017, tous marchés confondus.

rm/ab

Partagez cet article

https://www.groupepsih.com/
http://bit.ly/vmpourtous
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Développeur Java (H/F)

Île-de-France
Les offres d'emploi
Agenda
Conférence "Value Based Health Care in the Digital Era"
Le 18/12/2018
Consumer Electronic Show 2019
Du 08/01/2019 au 11/01/2019
Hacking Health Camp 2019
Du 22/03/2019 au 24/03/2019
7ème Congrès national de l'Apssis
Du 02/04/2019 au 04/04/2019
2e Forum Derm@to Connecté
Le 17/05/2019