Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
https://www.enovacom.fr/enovacom-patient-server-identifiant-patient-unique-etablissements-dun-ght.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banner
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.fr/lettre-de-liaison-J-0?cid=7010W000001yqSLQAY&ls=website&rs=tiscante&offer=TAT_Compliance&ot=eBook
28/11/2017   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Sécurité informatique: Kaspersky Lab présente ses prévisions pour le secteur de la santé

DUBLIN, 28 novembre 2017 (TICsanté) - L'éditeur spécialisé dans la cybersécurité Kaspersky Lab a présenté le 15 novembre à Dublin ses prévisions annuelles en matière de sécurité informatique, détaillant "neuf menaces qui planeront sur le monde de la santé" en 2018.

Le secteur médical "va être de plus en plus menacé", a prévenu Kaspersky Lab, en lien avec la poursuite de l'informatisation et le nombre croissant d'objets connectés de santé.

L'éditeur anticipe ainsi une "recrudescence" des attaques ciblant les équipements médicaux "avec un objectif d'enrichissement personnel, de malveillance pure, ou pour des motivations pire encore".

Les attaques visant à dérober des données devraient aussi être en hausse. "Les données médicales ont une très grande valeur sur le marché noir et les systèmes médicaux revêtent une importance vitale. Dès lors, les organisations de santé sont une proie de choix pour les tentatives d'extorsion", a souligné Denis Makrushin, chercheur en sécurité chez Kaspersky Lab, cité dans un communiqué de l'éditeur.

Tous les systèmes impliquant un transfert de données sont potentiellement concernés par ces attaques. Kaspersky Lab cite le cas des données sensibles et confidentielles transmises aux professionnels de santé par les objets connectés comme les pacemakers ou les pompes à insuline.

Les systèmes d'information médicaux nationaux et régionaux qui échangent des données patients non chiffrées ou non sécurisées avec des praticiens et établissements de santé sont également concernés.

"Les attaquants vont chercher à intercepter les données lorsqu'elles se trouvent en dehors du pare-feu des réseaux", a expliqué Kaspersky Lab, ajoutant qu''"il en sera de même pour les données échangées par les établissements médicaux et les compagnies d'assurance santé".

"Mettre en place des systèmes de protection et sécuriser les utilisateurs finaux ou points de terminaison, va devenir le nouveau défi des équipes chargées de la sécurité dans les structures médicales", a noté l'éditeur.

Les prévisions de Kaspersky Lab font état d'une même dynamique à la hausse pour les attaques par déni de service (DDoS) et les attaques au ransomware, ou "rançongiciel", qui consistent à crypter les données d'un système informatique, puis à demander à l'utilisateur le versement d'une rançon afin de lui fournir la clé de décryptage.

En mai dernier, les systèmes informatiques de dizaines d'hôpitaux du service national de santé britannique (National Health Service -NHS) ont été paralysés par ce type d'attaque, rappelle-t-on (voir dépêche du 16 mai 2017).

"Le nombre de stations de travail, processus informatisés de traitement des archives médicales et des données commerciales, qui sont le quotidien de toute organisation à la page, élargissent la surface d'attaque possible pour les cybercriminels", a relevé Kaspersky Lab.

La prolifération d'objets connectés pour l'amélioration du bien-être, comme les montres connectées et autres traqueurs d'activité, constitue "une aubaine" pour les attaquants, "car ils livrent de gros volumes de données personnelles généralement peu protégées", a-t-il poursuivi.

Parmi les "technologies émergentes" placées au rang des "nouvelles opportunités pour les attaquants", l'éditeur cite aussi les membres artificiels connectés, les implants et la réalité augmentée conçus pour résoudre des problèmes de handicap.

Les prévisions annuelles de Kaspersky Lab

rm/sl/

Partagez cet article

http://www.web100t.fr
http://www.capsuletech.fr/
https://global.agfahealthcare.com/france/recrutement/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.acetiam.eu
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
Université des "Data Protection Officer" (DPO)
Le 24/01/2018
Les 5èmes Rencontres santé de Nice
Du 29/03/2018 au 30/03/2018
6ème congrès national de la sécurité des SI de santé
Du 03/04/2018 au 05/04/2018