Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
https://www.enovacom.fr/plan-blanc-situation-sanitaire-exceptionnelle.html?utm_source=ticsant%C3%A9&utm_medium=banner&utm_campaign=plan_blanc&utm_term=plan%20blanc%2C%20surycat
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.com/5ideesfausses?cid=7010W000002S1qSQAS&ls=website&rs=tiscanté&offer=5_idées_fausses&ot=whitepaper
14/04/2017   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Le robot chirurgical Da Vinci* bientôt équipé de la technologie Single Port

PARIS, 14 avril 2017 (TICsanté) - La quatrième génération du système chirurgical robotisé Da Vinci* sera équipée "d'ici début 2018" de la technologie Single Port permettant de faire passer les instruments de chirurgie du robot par une seule incision sur les patients opérés, a indiqué à TICsanté Vincent Delaunay, responsable des affaires médico-économiques France et Belgique d'Intuitive Surgical.

Les différentes versions du robot chirurgical Da Vinci* vendues jusqu'ici fonctionnent avec quatre bras articulés dotés d'instruments de chirurgie et d'une caméra.

La technologie Single Port développée par Intuitive Surgical équipera la cinquième génération du robot et permettra de faire passer les instruments et la caméra par une seule incision ou par une voie naturelle. "Pour le patient il s'agira d'une vraie révolution qui lui permettra de récupérer plus vite après une hospitalisation en limitant l'aspect invasif de l'opération", a expliqué Vincent Delaunay.

Cette technologie a obtenu aux Etats-Unis le marquage de la Food and Drug Administration (FDA) et doit être déployée en France, troisième pays au monde utilisateur du système Da Vinci* derrière les Etats-Unis et le Japon.

A ce jour, 105 plateformes de chirurgie robot-assistée ont été installées dans les différents établissements de santé français, contre plus de 3.000 aux Etats-Unis.

"Le marché français suit la même évolution que le marché américain avec un léger retard. Pour l'instant la chirurgie assistée est surtout utilisée dans la prostatectomie, avec 45% des procédures réalisées avec un robot, et dans la néphrectomie partielle, avec 30% des procédures", a souligné Vincent Delaunay.

Intuitive Surgical souhaite aussi développer les usages de Da Vinci* en gynécologie, en chirurgie digestive et en chirurgie cardio-thoracique où le recours au robot se fait dans "3% à 6%" des procédures, a relevé Vincent Delaunay.

La Haute autorité de santé (HAS) a rendu pour la première fois en décembre 2016 un avis favorable au remboursement de la prostatectomie totale robot-assistée, rappelle-t-on.

Cette évaluation positive "va permettre aux établissements de créer un code pour tracer l'activité de chirurgie robotique et d'avoir une tarification spéciale", s'est félicité Vincent Delaunay, tout en regrettant le caractère "tardif" de la décision de la HAS alors que Da Vinci* est présent en France "depuis 20 ans".

"Sans l'aval des autorités, on ne pouvait pas avancer sur le remboursement et la tarification spécifique de cette chirurgie alors que plus de 40.000 patients (pour la prostatectomie) ont été opérés par robot en France", a-t-il précisé. "On a laissé se propager une technologie qui a un coût sans donner aux hôpitaux les moyens financiers de le supporter", a-t-il ajouté.

Il a estimé avoir "de fortes chances" d'obtenir une évaluation "rapide" dans la néphrectomie partielle du fait de l'augmentation des procédures réalisées avec le robot.

Besoin de formation

Cette prise de position tardive des institutions françaises a amené Intuitive Surgical à délivrer sa propre formation à l'utilisation de Da Vinci*, décriée par certains praticiens.

"En l'absence de recommandation et de cadre légal clair, il fallait qu'on s'assure de la formation des chirurgiens. Nous n'avons fait que combler un vide", a défendu Vincent Delaunay. "Aux sociétés savantes maintenant de mettre en place une procédure d'accréditation comme il en existe pour d'autres techniques", a-t-il poursuivi.

La formation dispensée par Intuitive Surgical se fait en plusieurs étapes. Les chirurgiens testent d'abord le robot sur un simulateur avec des exercices en trois dimensions, puis s'entraînent sur des cadavres humains et des animaux dans des centres de formation agréés en France.

"On les emmène ensuite voir d'autres chirurgiens qui utilisent Da Vinci* pour une formation de pair à pair en bloc opératoire", a détaillé Vincent Delaunay.

Le CHU de Nancy propose depuis 2008 un diplôme interuniversitaire (DIU) de chirurgie robotique, rappelle-t-on. Dans son avis rendu en décembre 2016, la HAS a pointé le besoin de standardisation du contenu des formations initiale et continue de l'équipe chirurgicale.

rm/ab/

Partagez cet article

http://www.univ-angers.fr/fr/formation/offre-de-formation/diplome-d-universite-3eme-cycle-DUC3/sciences-technologies-sante-04/du-ssis-program-pdussis-1.html
Les dépêches liées à cette information
http://www.web100t.fr
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.acetiam.eu
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
Forum national "NTIC et maladies rares"
Le 25/09/2017
5e édition de l'"e-santé en actions"
Le 28/09/2017
Catel Paris 2017
Du 05/10/2017 au 06/10/2017
36h Chrono Bourgogne-Franche-Comté
Le 17/10/2017
1ère journée franco-allemande e-santé
Le 20/10/2017