Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
https://www.enovacom.fr/plan-blanc-situation-sanitaire-exceptionnelle.html?utm_source=ticsant%C3%A9&utm_medium=banner&utm_campaign=plan_blanc&utm_term=plan%20blanc%2C%20surycat
http://www.computer-engineering.fr
27/05/2016   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

E-santé: l'alliance professionnelle eHealth présente ses premières prises de position

L'alliance eHealth qui rassemble cinq organisations professionnelles représentant des entreprises fournisseurs de solutions d'e-santé a présenté le 24 mai à la Paris Healthcare Week ses premières prises de position communes sur le déploiement du dossier médical partagé (DMP), la télémédecine et l'accès aux données de santé.

Créée en octobre 2015, l'alliance eHealth regroupe la Fédération des éditeurs d'informatique médicale et paramédicale ambulatoire (Feima), Les entreprises du médicament (Leem), Les entreprises des systèmes d'information sanitaires et sociaux (Lessis), le Syndicat national de l'industrie des technologies médicales (Snitem) et le Syndicat professionnel des entreprises de services du numérique, des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies (Syntec Numérique) (voir dépêche du 15 octobre 2015).

Elle a présenté au salon Health-IT (HIT) ses "Positions papers", propositions communes pour "développer de nouveaux usages en e-santé", a expliqué Pierre Leurent, porte-parole de l'alliance et cofondateur de la société Voluntis.

Elle attire l'attention sur "les conditions de réussite" du déploiement du DMP telles que son intégration dans les logiciels métiers "dans une démarche de coconstruction" avec les éditeurs et la mise en place de "mesures incitatives" pour les professionnels de santé via la rémunération sur objectif de santé publique (Rosp).

Concernant les données de santé, l'alliance souhaite que les entreprises du secteur soient représentées au sein du futur Institut national des données de santé (INDS), créé par la loi "de modernisation de notre système de santé" (voir dépêche du 16 avril 2015).

Elle formule des recommandations pour le développement de la télémédecine, jugeant que la France "accumule un retard important sur le sujet". Elle souligne l'importance de créer une "procédure accélérée" pour l'évaluation et la tarification des actes médicaux assurés à distance, et de "simplifier" le régime de contractualisation avec les agences régionales de santé (ARS).

L'alliance eHealth veut "continuer à faire avancer le débat public d'une voix unifiée et rassemblée", a indiqué Pierre Leurent. Elle prendra prochainement position sur d'autres thématiques comme le big data ou "les solutions technologiques d'accompagnement du médicament".

Les prises de position de l'alliance eHealth (Feima, Leem, Lessis, Snitem, Syntec Numérique)

rm/ab

Partagez cet article

http://www.canyon.fr/
Les dépêches liées à cette information
http://www.web100t.fr
http://www.capsuletech.fr/
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://bit.ly/VM-TIC_Sante-Avril-Mai2017
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
Colloque Science et santé connectées
Le 24/10/2017
INNOV'inMED
Du 26/10/2017 au 27/10/2017
3ème colloque des objets connectés et applications de santé
Le 21/11/2017
6èmes Journées du Mipih
Du 29/11/2017 au 30/11/2017
3ème colloque sécurité des SI en établissements sanitaires et médico-sociaux
Le 29/11/2017