Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
https://www.enovacom.fr/plan-blanc-situation-sanitaire-exceptionnelle.html?utm_source=ticsant%C3%A9&utm_medium=banner&utm_campaign=plan_blanc&utm_term=plan%20blanc%2C%20surycat
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.com/5ideesfausses?cid=7010W000002S1qSQAS&ls=website&rs=tiscanté&offer=5_idées_fausses&ot=whitepaper
05/02/2016   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Le think-tank Cartes sur table fait 11 propositions pour développer la santé connectée

Les membres du think-tank Cartes sur table proposent notamment de permettre le remboursement des objets connectés par l'assurance maladie après une évaluation médico-économique et de créer "une réelle capacité de pilotage stratégique et de régulation de la santé connectée", dans un rapport diffusé en janvier.

Partant du constat que les outils numériques rendent le patient "acteur de sa propre santé", le think-tank Cartes sur table, proche du Parti socialiste, estime qu'"il revient à la puissance publique de fixer le cadre de développement de la santé connectée et de créer des garanties permettant de tirer le meilleur parti des innovations".

Il appelle les pouvoirs publics à "se positionner" face à la "nouvelle donne" induite par l'essor des technologies, qui représente "un risque potentiel pour notre système de santé et pour notre souveraineté".

Parmi les 11 propositions que le think-tank formule dans son rapport intitulé "La santé connectée, quelle révolution ?", Cartes sur table recommande ainsi de "clarifier la gouvernance du système de diffusion et de contrôle des données", et d'"accélérer la rénovation du cadre juridique actuel de protection des données de santé afin d'en adapter les conditions d'usage".

Du côté du secteur privé, le rapport souligne les difficultés que rencontrent les entreprises innovantes en termes de financements, d'accès aux données et de "réticence des praticiens".

Il recommande de "développer des joint ventures entre secteur académique, industriels et hôpitaux, soutenues et orientées par les pouvoirs publics" et de "créer les conditions d'un écosystème favorable aux partenariats d'innovation entre communautés de logiciels libres, industriels et pouvoirs publics".

Cartes sur table insiste aussi sur le secteur de la formation aux outils numériques et sur "l'adaptation des métiers" afin de "sensibiliser les professionnels de santé" à ces nouveaux usages.

Le rapport de Cartes sur table : "La santé connectée, quelle révolution?"

rm/

Partagez cet article

http://www.univ-angers.fr/fr/formation/offre-de-formation/diplome-d-universite-3eme-cycle-DUC3/sciences-technologies-sante-04/du-ssis-program-pdussis-1.html
http://www.web100t.fr
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.acetiam.eu
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
Forum national "NTIC et maladies rares"
Le 25/09/2017
5e édition de l'"e-santé en actions"
Le 28/09/2017
Catel Paris 2017
Du 05/10/2017 au 06/10/2017
36h Chrono Bourgogne-Franche-Comté
Le 17/10/2017
1ère journée franco-allemande e-santé
Le 20/10/2017