Une opération de maintenance est prévue vendredi 14 Aout 2020 entre 12h30 et 13h00. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Pierre Simon: "La télémédecine peut aider à structurer les GHT et développer l'ambulatoire"

0 334

PARIS, 23 avril 2015 (TICsanté) – La télémédecine peut améliorer les parcours de soins au sein des groupements hospitaliers de territoire (GHT), en particulier dans les services d'urgences, a expliqué le Dr Pierre Simon, président de la Société française de télémédecine (SFT-Antel) dans un entretien à TICsanté.

Le président de la SFT-Antel estime à "1.000 professionnels de santé maximum" le nombre d'utilisateurs de télémédecine. "Le changement est en cours, mais le rythme des professionnels de santé n'est pas forcément celui des industriels", observe-t-il.

La SFT-Antel a donc pour objectif de "faire remonter les expériences de terrain" afin de "sensibiliser les professionnels, médecins, infirmiers ou pharmaciens" aux atouts de la télémédecine. Son développement "est d'abord une question d'organisation, moins une question d'outils", souligne-t-il.

Pour le Dr Pierre Simon, les mouvements de recomposition actuels et à venir, notamment la mise en place des GHT, pourront bénéficier de la télémédecine. "Elle pourra aider à structurer les GHT en permettant aux services d'urgences des hôpitaux périphériques de demander des avis spécialisés à leur établissement support", explique-t-il. "L'urgentiste, en contact avec un spécialiste, pourra décider d'une hospitalisation dans son établissement ou d'un transfert dans l'hôpital support".

La télémédecine "peut résoudre la question des parcours de soin", assure-t-il. Il cite les travaux menés dans la région Midi-Pyrénées sous l'égide du Pr Louis Lareng: "La liaison par télémédecine de 60 hôpitaux locaux avec le CHU de Toulouse a permis de diviser par deux les transferts et d'éviter des hospitalisations injustifiées au CHU".

Pour autant, note-t-il, le déploiement de la télémédecine doit d'abord passer par la définition d'un "modèle économique gagnant-gagnant" pour éviter que "les recettes de certains établissements plongent".

Les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) peuvent s'intégrer dans les GHT grâce au numérique, poursuit-il. "Si la télémédecine ne fait que débuter dans les hôpitaux, elle prend son essor dans les MSP", a-t-il observé. Les jeunes médecins "ont conscience de l'importance d'échanger avec les spécialistes" et "savent déléguer une partie du suivi du patient aux paramédicaux". Les nouveaux outils peuvent aussi leur permettre de suivre plus facilement les malades chroniques ou les résidents d'Ehpad. "La télémédecine complète la pratique traditionnelle, elle ne la remplace pas", explique le Dr Simon.

Le développement de la chirurgie ambulatoire peut également être favorisé par la télémédecine, explique le président de la SFT-Antel. L'association mène actuellement des travaux avec l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) pour développer l'utilisation des technologies numériques afin de proposer des suivis post-opératoires à domicile.

"Aujourd'hui, beaucoup de séjours de 48h à l'hôpital se justifient seulement par un besoin de surveillance post-opératoire", note le docteur, qui voudrait en finir avec l'idée de "l'hôtel à l'hôpital".

Ces deux thématiques seront au centre du 8e congrès européen de la SFT-Antel, qui aura lieu les 30 et 31 octobre, annonce déjà le président de l'association.

mb/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

La CAIH ouvre deux marchés sur l'interopérabilité et l'hébergement de données

LYON (TICsanté) - La Centrale d'achat de l'informatique hospitalière (CAIH) a attribué ces derniers mois deux nouveaux marchés sur les logiciels d'interopérabilité et les prestations, services et fournitures relatives à l'hébergement de données de santé (HDS), détaillés à TICsanté par un porte-parole de la centrale.

0 784

Systèmes d'information

Le groupe Ramsay-Générale de santé victime d'une cyberattaque

PARIS (TICsanté) - Ramsay-Générale de santé (RGdS) a fait l'objet depuis le 10 août d'une cyberattaque qui touche ses 120 établissements de santé en France, a appris APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TICsanté), auprès du groupe de cliniques.

0 814

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org