Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/05/29/construire-piloter-ght-groupe-psih/
http://www.enovacom.fr/adopte-interoperabilite-logiciels-applications.html?utm_source=Ticsant%C3%A9-EAI&utm_medium=banner&utm_campaign=EAI-2017&utm_term=interoperabilite%2C%20EAI%2C%20Enovacom
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.com/5ideesfausses?cid=7010W000002S1qSQAS&ls=website&rs=tiscanté&offer=5_idées_fausses&ot=whitepaper
24/01/2014   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

E-santé : le Parlement européen vote le plan d'action 2012-2020

PARIS, 24 janvier 2014 (TICsanté) – Le Parlement européen a voté la semaine dernière une résolution de soutien au plan d'action pour la e-santé 2012-2020, qui vise à "faire face aux entraves à une utilisation massive des solutions numériques dans les systèmes de santé en Europe".

Ce plan, annoncé le 7 décembre 2012 par la Commission européenne, vise à clarifier les domaines où subsiste une insécurité juridique, renforcer l'interopérabilité entre les systèmes, sensibiliser les patients et les professionnels de la santé et consolider leurs compétences en e-santé, soutenir la recherche en médecine personnalisée et améliorer la gestion personnelle de leur santé par les patients.

Le plan prévoit aussi de proposer des conseils juridiques gratuits pour les jeunes entreprises dans le domaine de la e-santé et 8 millions d'euros seront alloués à la recherche et au déploiement de solutions innovantes en santé sur la période 2014-2020.

Ce vote de soutien du Parlement, le 14 janvier, "fortifie la vision commune de l'Union européenne sur la e-santé", a déclaré dans un communiqué Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne chargée de la stratégie numérique. "En particulier, je salue l'insistance du Parlement sur l'importance de l'interopérabilité de la e-santé et de la nécessité pour la Commission d'avoir un rôle leader dans la définition de standards internationaux et d'une structure européenne d'interopérabilité ", ajoute-t-elle. La Commission travaillera sur ces sujets jusqu'à la fin de son mandat, assure-t-elle.

La Stratégie numérique pour l'Europe comprend trois actions spécifiques d'e-santé visant la généralisation des services de télémédecine, l'accès des patients à leurs données médicales et l'interopérabilité.

Ce nouveau plan d'action sur la santé en ligne a été élaboré en réponse à une demande que les États membres ont formulée en 2009. Afin de préparer le nouveau plan, la Commission a réalisé une consultation publique en 2011.

Il fait suite au plan 2004-2012 pour la e-santé. "En dix ans, de nombreuses preuve d'efficacité des solutions de e-santé sont apparues et il est maintenant temps de se focaliser sur leur généralisation", explique la Commission. Elle note que, malgré la crise économique, le marché mondial de la télémédecine est passé de 9,8 milliards d'euros en 2010 à 11,6 milliards en 2011.

Selon ses estimations, le marché mondial de la santé mobile devrait croître pour représenter 17,5 milliards d'euros par an en 2017. A ce sujet, elle prévoit la sortie cette année d'un livre vert sur la m-santé. /mb

Partagez cet article

http://www.web100t.fr
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://etiam.com/fr/etiam-solutions/etiam-connect/
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
http://www.cegi.fr/
Les offres

Consultant Santé (H/F)

Île-de-France



CHEF DE PROJET SI h/f

Île-de-France
Les offres d'emploi
Agenda
"Syntec Camp" sur le traitement des données de santé
Le 27/06/2017
Université d'été de l'e-santé
Du 04/07/2017 au 06/07/2017
Universités d'été de l'Afssi
Du 11/07/2017 au 12/07/2017
Université des déserts médicaux et numériques
Du 08/09/2017 au 09/09/2017
Forum national "NTIC et maladies rares"
Le 25/09/2017