http://www.enovacom.fr/audit-tracabilite/enovacom-smart-audit.html
http://www.fujifilm.eu/fr/produits/systemes-medicaux/solutions/pacs-synapse/
http://www.carestream.fr/vue-healthIT.html
26/04/2012   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous
Télétransmission: nouveau ralentissement au premier trimestre 2012
PARIS, 26 avril 2012 (TICsanté) – Le nombre de professionnels "en télétransmission" recensé chaque mois par le groupement d’intérêt public (GIE) Sesam-Vitale a augmenté moins rapidement au premier trimestre que lors des années précédentes, dépassant tout de même pour la première fois le cap symbolique des 300.000.
En matière de télétransmission aussi, la tendance est à la "baisse de la hausse": +1,54% sur les trois premiers mois de l'année, contre +3,33% en 2011, +2,37% en 2010 et +2,23% en 2009.

Ce ralentissement, entamé au deuxième trimestre 2011 (voir dépêche TICsanté du 11 août 2011) et confirmé au second semestre (voir dépêche TICsanté du 1er février 2012), se prolonge en s'intensifiant: d'une année à l'autre, le taux de progression a diminué de 27% au printemps, 39% de juin à décembre et désormais 54% en hiver.

Néanmoins, le seuil des 300.000 professionnels de santé "en télétransmission" a enfin été franchi au mois de mars 2012. Le GIE Sesam-Vitale en a dénombré exactement 300.833, soit un taux de raccordement global de 78,8%, en hausse de 0,14 point par rapport à décembre 2011, mais encore inférieur de 1,27 point au maximum historique enregistré en mai 2011 (80,07%).

D'après ces données, près de 81.000 praticiens ne sont toujours pas "en télétransmission", dont environ 27.200 médecins spécialistes, 11.500 pédicures-podologues, 10.000 masseurs-kinésithérapeutes, 9.400 médecins généralistes, 8.900 infirmiers, 6.700 chirurgiens-dentistes et 2.900 orthophonistes.

Parmi les cinq professions dont le taux est inférieur à la moyenne, seuls les médecins spécialistes(62,6%) régressent en proportion, à l'inverse des pédicures-podologues (8,3%), des centres de santé (49,7%), des orthoptistes (70,5%) et des sages-femmes (74,5%).

Dans le trio de tête, les pharmaciens (98,5%) distancent largement les infirmiers, en nette progression (88,1%), et les laboratoires (85,87%), qui devancent les médecins généralistes, en légère baisse (85,6%)./gb/vr
http://www.athos.asso.fr/
http://www.carrefourtelesante.fr/accueil.html
http://www.web100t.fr
http://www.emed.fr/
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription