E-santé: la start-up Kyomed veut renforcer sa présence à l'international

Kyomed, fournisseur des industriels en services de développement de solutions d'e-santé et de médecine personnalisée, a indiqué le 3 avril vouloir renforcer sa présence à l'international, avec comme objectif de dépasser le million d'euros de chiffre d'affaires en 2017 et 2018.

"Les cibles prioritaires sont l'Europe et les Etats-Unis/Canada", a précisé Daniel Laune, CEO de Kyomed cité dans un communiqué de presse.

La société montpelliéraine de 11 salariés fondée en 2014 a connu une "croissance soutenue" depuis sa création grâce aux trois plateformes qu'elle a développées pour tester et évaluer les solutions d'e-santé (plateformes "e-santé", "marqueurs de santé et analyse de données" et "évaluation clinique de dispositifs innovants").

Elle coordonne notamment le développement et le déploiement d'une application de suivi des rhinites allergiques dans 21 pays en Europe, en Amérique et en Australie, et accompagne la start-up française Neogia dans la conception de dispositifs médicaux connectés pour l'apnée du sommeil en Europe et en Amérique du Nord.

rm/ab