Télémédecine: Acacia France lance une mallette de réalisation automatique d'électrocardiogrammes

PARIS, 5 novembre 2014 (TICsanté) – La société Acacia France a développé une mallette permettant la réalisation totalement automatisée d'un électrocardiogramme (ECG), qui vise notamment à prévenir la mort subite des sportifs, a-t-elle annoncé à l'occasion des Journées d'ingénierie biomédicale, le 8 octobre à Paris.

Créée en 2012, la start-up Acacia France est spécialiste de l'électrocardiographie. Elle travaille notamment sur le projet de système d'acquisition et de télétransmission d'électroencéphalogramme (EEG) multimodal synchronisé développé par l'AP-HP et plusieurs partenaires, rappelle-t-on (voir dépêche du 16 avril 2013).

Sa dernière innovation, baptisée MyRythme, est une solution de télémédecine légère qui permet de réaliser à distance et sans formation des ECG.

Ce dispositif vise à répondre à des problématiques bien spécifiques. "En France, 1.300 cas de mort subite sont recensés chez les sportifs chaque année", explique Franck Durand, dirigeant d'Acacia France. Ces décès sont souvent révélateurs de pathologies cardiaques qui n'avaient pas été détectées. "Les sociétés européennes et française de cardiologie recommandent aux sportifs de réaliser un ECG tous les deux ans, mais ce n'est ni réalisé ni réalisable", déplore-t-il.

Autre public visé: les diabétiques de type 2, qui doivent réaliser un ECG tous les ans.

Jusqu'à aujourd'hui, "il n'existait pas de possibilité de faire un ECG par soi-même", à cause notamment du risque d'erreur dans le positionnement des électrodes, explique Franck Durand.

MyRythme a simplifié la procédure en remplaçant ces électrodes par une ceinture dotée de capteurs. L'utilisateur, en ouvrant la mallette, doit simplement rentrer ses informations personnelles et est guidé par une vidéo de deux minutes qui lui explique le fonctionnement du dispositif. L'examen dure ensuite une minute et est transféré de manière sécurisée à un site distant. Le médecin référent le reçoit par mail, sur sa messagerie sécurisée.

La première valise MyRythme a été mise en fonction en septembre dans une équipe de handball d'Evreux. L'ensemble des ECG y est réalisé par les sportifs eux-mêmes et transmis à un médecin cardiologue du sport.

"L'idée est d'envoyer l'ensemble des ECG vers un médecin référent, qui peut être un médecin généraliste. Il pourra transmettre ceux où il y a un problème à un cardiologue", explique Franck Durand. "L'idée n'est pas d'écarter le médecin spécialiste, mais de faciliter l'acte pour permettre de le réaliser à grande échelle."

Dans le cas des diabétiques de type 2, le système pourrait être utilisé par les associations de patients qui les suivent régulièrement.

"Nous sommes dans le domaine de la prévention, les examens peuvent être traités quelques jours après leur envoi", souligne l'entrepreneur.

Acacia France envisage aussi l'utilisation de sa mallette pour des situations d'urgence, dans des avions, des trains ou sur des endroits isolés comme les plateformes pétrolières. Dans ce cas, l'examen serait transmis à un service d'urgence.

mb/nc