Un service proposé par APM International
http://www.malta-informatique.fr/actualites/i2Jn4s/innovation-majeure-lancement-de-titan-teleconsultation
https://inovelan.fr/santnetbox/
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.fr/DSI-GHT-reussir-son-projet-reco-vocale?cid=7010W000002C2aSQAS&ls=website&rs=Ticsante&offer=speech_recognition&ot=ebook
12/12/2017   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Les 15 lauréats primés par l'appel de l'AP-HP et du CHU de Nantes sur l'hôpital numérique

PARIS, 12 décembre 2017 (TICsanté) - L'appel à manifestation d'intérêt (AMI) lancé en juin par l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) et le CHU de Nantes sur "l'hôpital numérique de demain" a permis de primer 15 lauréats, dont trois coups de coeur et un prix spécial du jury, qui ont été présentés le 7 décembre.

La présentation des lauréats dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) lancé en juin par l'AP-HP et le CHU de Nantes sur "l'hôpital numérique de demain" avait lieu chez Bpifrance, en présence de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, et du secrétaire d'Etat en charge du numérique, Mounir Mahjoubi.

L'AMI a permis d'identifier les technologies innovantes qui devraient se "révéler indispensables aux hôpitaux numériques du futur" et qui, dès lors, peuvent aider dès aujourd'hui à concevoir trois projets hospitaliers majeurs en France: le campus hospitalo-universitaire Grand Paris-Nord et le nouveau Lariboisière de l'AP-HP, ainsi que le projet Ile de Nantes du CHU de Nantes, expliquent les deux établissements dans leur livre blanc qui présente les lauréats.

Le Pr Rémy Nizard, président du jury et président de la commission médicale d'établissement (CME) locale des hôpitaux Saint-Louis, Lariboisière et Fernand Widal (AP-HP) a rappelé le succès de l'AMI, précisant qu'au total, 388 projets avaient été portés par 242 contributeurs (voir dépêche du 31 octobre 2017).

Il a souligné la diversité des projets, la multiplicité des contributeurs -qui allaient "du simple citoyen à l'une des premières capitalisations boursières du monde"-, la provenance internationale des candidats. Tout cela "a permis d'avoir une vision presque exhaustive de ce qui peut profondément modifier le fonctionnement, voire même le rôle de l'hôpital de demain", a-t-il fait valoir.

Les choix présentés découlent d'un "long processus d'analyse", a-t-il ajouté. Chacun des projets a été évalué "plus particulièrement sur quatre dimensions: la valeur ajoutée, le caractère disruptif, les conditions de succès et le modèle économique".

Sur les cinq thématiques identifiées par l'AP-HP et le CHU de Nantes, "quatre ont concentré l'essentiel des réponses à part quasiment égale", a noté l'AP-HP. Il s'agit de "la révolution des patients", "l'amélioration des échanges entre professionnels de santé", "l'hôpital intelligent", "le déploiement des données et la sécurité des infrastructures". La cinquième thématique sur "le management de l'innovation" a suscité le moins de contributions, précise l'AP-HP dans un communiqué.

Le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch, a pour sa part souligné l'énorme succès de la démarche. "Si on a fait cette démarche qui était assez originale [...] , c'est parce que nous entendons que les entreprises, les start-up, nous disent qu'il est assez difficile de franchir les murs de l'hôpital, pour y avoir accès même quand elles ont des bonnes idées, des beaux projets, qu'elles sont françaises, que parfois elles sont y compris développées avec nos équipes", a-t-il commenté.

"Là, on a fait quelque chose de disruptif, car on a fait ça avant que l'hôpital ait des murs, puisque Nantes comme nous avons des projets de nouveaux hôpitaux. Les murs ne sont donc pas construits, donc avant qu'ils existent et qu'ils servent de barrière, il n'a pas été nécessaire de les percer mais ils ont pu avoir accès à nous d'emblée", a-t-il relevé.

Philippe Sudreau, directeur général du CHU de Nantes, a estimé en conclusion de la cérémonie, que cela "faisait du bien de voir l'attractivité de l'hôpital public, son dynamisme et sa capacité d'avoir des liens avec son monde extérieur, qui est finalement de plus en plus son monde intérieur".

Les trois coups de coeur et le prix du jury

Voici la liste des trois coups de coeur et le prix du jury:

  • Le coup de coeur "Expérience professionnels de santé": intégration d'un nouveau coéquipier soignant : TwinswHeel, le droïde de logistique (TwinswHeel Soben & Effency). Il s'agit d'un droïde logistique qui permet de déplacer des charges lourdes, en suivant l'utilisateur. Il s'agit de "seconder les personnes"; cela permet d'abaisser le travail "sur les tâches à faible valeur ajoutée et reconcentrer sur les tâches à très forte valeur ajoutée", a expliqué Vincent Talon de TwinsHeel.
  • Le coup de coeur "Hôpital intelligent": double numérique de l'hôpital pour le diagnostic organisationnel et le pilotage des flux de patients -( IMT Mines Albi-Carmaux - Centre de génie industriel et ses partenaires académiques et industriels). Le projet porte sur la création d'un double numérique (digital twin) de l'hôpital, maquette numérique et dynamique permettant de simuler les flux de patients dans l'hôpital réel afin de "visualiser des patients dans l'ensemble d'un bâtiment, ou au niveau d'un étage, d'un service ou d'une salle particulière". Il pourra ainsi être un outil d'aide à la décision pour le pilotage en temps réel des flux de patients.
  • Le coup de coeur "Expérience patients": compagnon numérique et polyvalent pour le patient dans sa chambre d'hôpital (CEA Tech). Le projet vise d'abord "à concevoir et déployer un assistant numérique, multi-sensoriel et polyvalent, pouvant interagir, comprendre, anticiper et dans une certaine mesure répondre aux besoins et attentes du patient, sur des questions relatives à sa sécurité physique, son bien-être psycho-physique, ses questionnements relatifs à son séjour en hôpital et son état de santé". Ensuite, le second objectif "concerne la collaboration homme-robot par la cobotique selon trois axes distincts : la rééducation post-traumatique, l'aide au personnel et le transfert des patients".
  • Le prix spécial du jury - Coordination d'une communauté d'aidants (Wello). Ce projet permet à l'aidant référent d'une personne en perte d'autonomie de "planifier les activités à effectuer sur wello.fr, en créant une communauté d'aidants autour de lui et de son proche. Chacun indique ensuite ce qu'il est prêt à faire tous les jours ou une fois de temps en temps".

Les autres lauréats

Voici la liste des autres lauréats:

  • la digitalisation du parcours d'accueil patient et visiteurs (Spie ICS - Groupe Spie) afin de fluidifier le parcours d'accueil du patient et de ses accompagnants
  • le suivi numérique pré- et post-opératoire des patients (Alcatel-Lucent Enterprise Clepsydra)
  • la réalité virtuelle thérapeutique réduisant la douleur et l'anxiété des patients hospitalisés (Healthy Mind)
  • la médecine intelligente fédérée : infrastructure pour une médecine 4P (prédictive, préventive, participative et personnalisée) (Polytechnique, Owkin, Service de dermatologie CHU de Nantes et Hôpital Saint Louis AP-HP)
  • l'expérience professionnels de santé pour la bonne information au bon moment (Quarness, Apple)
  • Intelligence artificielle : vers de nouvelles applications en imagerie médicale (Siemens Healthineers)
  • Autopilot echo : étendre l'usage de l'échographie cardiaque (Philips)
  • Flexibim: avatar numérique pour un hôpital modulable (Engie, Engie Axima)
  • Géolocalisation au service des établissements de santé (Stanley Healthcare)
  • Drones, des coursiers autonomes, dans les airs et sur les eaux au service des patients (Atos integration)
  • Maintenance en réalité augmentée (Bloc In Bloc)

Les lauréats pourront bénéficier d'un "accompagnement personnalisé permettant de tester des projets au plus près des futurs utilisateurs, le cas échéant de faciliter des levées de fonds", avait précisé l'AP-HP dans un communiqué en octobre, qui citait la possibilité d'"aboutir à une expérimentation sur un site pilote ou à la recherche en commun de modèles économiques innovants".

Pour les entreprises non lauréates, "des mises en relation entre elles et avec des professionnels experts de l'AP-HP et du CHU de Nantes" pourront par exemple conduire à "des ateliers de travail pluridisciplinaires", était-il ajouté.

mh/ab/

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
https://www.groupepsih.com/
http://bit.ly/vmpourtous
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres

Développeur Java (H/F)

Île-de-France

Product Manager (H/F)

Île-de-France


Les offres d'emploi
Agenda
Symposium "Aide à la décision clinique, IA et big data à l'hôpital"
Le 11/12/2018
Conférence "Value Based Health Care in the Digital Era"
Le 18/12/2018
Consumer Electronic Show 2019
Du 08/01/2019 au 11/01/2019
Hacking Health Camp 2019
Du 22/03/2019 au 24/03/2019
7ème Congrès national de l'Apssis
Du 02/04/2019 au 04/04/2019