Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
https://www.enovacom.fr/plan-blanc-situation-sanitaire-exceptionnelle.html?utm_source=ticsant%C3%A9&utm_medium=banner&utm_campaign=plan_blanc&utm_term=plan%20blanc%2C%20surycat
http://www.computer-engineering.fr
20/05/2016   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Le fonds Recherche et innovation de la FHF en cours de "repositionnement stratégique"

PARIS, 20 mai 2016 (TICsanté) - Enguerrand Habran, directeur du fonds Recherche et innovation de la Fédération hospitalière de France (FHF), a engagé un "repositionnement stratégique" du fonds avec la création de nouveaux programmes de financement de l'innovation publique et le lancement à venir d'un "think tank" sur "l'hôpital de 2030", a-t-il indiqué le 4 mai lors d'un entretien avec TICsanté.

L'objectif d'Enguerrand Habran, nommé en février, est de "dépasser la vision purement philanthropique" du fonds de dotation pour mettre l'accent sur "l'accompagnement", "la valorisation" et "la promotion" d'innovations dans le secteur public hospitalier. "Au-delà du simple financement, cela comprend une chefferie de projet au niveau du fonds, la mise à disposition de ressources, de compétences et d'expertises", a-t-il précisé.

Pour ce faire, un séminaire stratégique rassemblant le conseil d'administration du fonds et son conseil scientifique a eu lieu après sa nomination afin de réfléchir à "structurer" l'accompagnement proposé par le fonds depuis sa création en juillet 2014.

Il y a notamment été décidé de créer des "programmes de financement biannuel et triannuel correspondant à des choix stratégiques sur des thématiques jugées porteuses pour l'hôpital", a détaillé Enguerrand Habran.

Il a ajouté que trois premiers programmes avait été identifiés et seront "lancés simultanément dans les mois qui viennent", dans l'attente de la signature des partenaires financeurs.

"Ces programmes permettent à l'hôpital public d'être mieux accompagné pour innover, et aux industriels d'être associés à une thématique particulière de la santé et de se positionner sur un choix stratégique qu'ils défendent", a-t-il fait valoir. Il a reconnu qu'il s'agissait aussi pour le secteur privé de "faire mûrir plus vite le marché".

En parallèle, l'appel à projets annuel du fonds, centré en 2015 sur le domaine du "bien vieillir" et ayant permis de soutenir trois projets portés par le CHU de Lille, l'hôpital Necker et l'hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP tous les deux), sera reconduit cette année.

La thématique retenue pour 2016 est "très large" et doit permettre de "voir où en est l'innovation hospitalière sur une problématique assez commune", a indiqué Enguerrand Habran. Elle sera dévoilée mardi 24 mai à 15 heures sur le stand du fonds à la Paris Healthcare Week.

Le directeur du fonds Recherche et innovation vise une enveloppe totale d'un million d'euros en 2016 pour l'appel à projets et les programmes de financement bi et triannuels, pour des financements variant entre 60.000 et 100.000 euros par projet.

Pour accompagner cette "nouvelle structuration" du fonds, Enguerrand Habran envisage le recrutement de nouveaux chefs de projet innovation qui, au-delà de la coordination des porteurs de projets, permettent d'"être garants de la bonne utilisation des fonds".

CREATION D'UN "THINK TANK"

Les actions soutenues seront à la fois des "projets émergents qu'il faut aider à mettre en oeuvre" et des "déploiements d'outils qui ont marché dans un hôpital à d'autres établissements", a développé Enguerrand Habran. Il a indiqué passer une partie de sa mission à "dénicher des pépites" sur le territoire pour favoriser leur diffusion, notamment en les orientant vers les différents programmes du fonds.

Qualifiant les industriels du secteur des nouvelles technologies mais aussi de l'assurance et des mutuelles de "partenaires davantage que mécènes", il a fait part de son intention d'aller vers plus de "co-construction" dans la définition de la "vision stratégique" du fonds.

Pour y arriver, le directeur travaille à la création "avant la fin de l'année" d'un "think tank" dont l'objectif est de devenir "le cerveau du fonds" en orientant ses choix stratégiques et les thématiques retenues pour ses appels à projets en réfléchissant sur "l'hôpital dans 30 ans".

"Les établissements de santé vont changer, l'hôpital bloc va disparaître au profit d'un hôpital modulaire plus connecté à la ville, voire à la maison. Le système de santé est ouvert aux conjectures les plus diverses, le système curatif se déplace de plus en plus vers le préventif. Nous avons besoin de réunir tous les acteurs, notamment les contradicteurs de l'hôpital public, pour y réfléchir ensemble", a défendu Enguerrand Habran.

Il explique vouloir inclure le maximum de profils différents à ce cercle de réflexion: organismes de recherche, associations de patients, professionnels de santé, partenaires privés du fonds, industriels, acteurs du monde de l'assurance, voire représentants de l'hôpital privé.

RENOUVELLEMENT DU CONSEIL SCIENTIFIQUE

La diversification engagée au sein du fonds se concrétisera avant l'été par un renouvellement de son conseil scientifique chargé du choix des projets soutenus, aujourd'hui présidé par Benoît Schlemmer, président doyen honoraire de la faculté de médecine de l'Université Paris-Diderot et chef de service de réanimation médicale de l'hôpital Saint-Louis (Paris, AP-HP)

Enguerrand Habran a expliqué à TICsanté qu'il proposera lors d'une réunion du conseil scientifique prévue le 23 juin d'y ajouter des "profils nouveaux" comme des représentants du secteur du numérique, des associations de patients et deux chirurgiens.

Il a évoqué un possible changement de nom du fonds pour acter un repositionnement sur le financement de l'innovation publique, qui "crée rapidement des services et des produits" davantage que sur la recherche, domaine dans lequel "beaucoup de fondations existent déjà".

Enguerrand Habran a insisté sur la politique évènementielle du fonds, "amenée à se développer" afin d'"inspirer" et de "promouvoir" l'innovation dans l'hôpital public. Il sera cette année particulièrement mobilisé sur la Paris Healthcare Week, dont la première journée, mardi 24 mai, sera spécifiquement consacrée à la recherche et à l'innovation (voir dépêche du 21 avril 2016).

Diplômé d'un master 2 en biotechnologies et d'un master 2 en sciences du génome et des organismes, Enguerrand Habran, 30 ans, a d'abord travaillé dans le domaine de l'intelligence artificielle en cofondant la start-up Catalyser en 2010.

Il est ensuite revenu dans le domaine de la santé en créant et en présidant, en 2014, l'association New Health, dont il a dû quitter toute fonction décisionnelle pour rejoindre la direction du fonds Recherche et innovation de la FHF.

rm/eh/gb

Partagez cet article

http://www.canyon.fr/
Les dépêches liées à cette information
http://www.web100t.fr
http://www.capsuletech.fr/
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://bit.ly/VM-TIC_Sante-Avril-Mai2017
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres

Médecin Dim (H/F)

Franche-Comté



Les offres d'emploi
Agenda
Colloque Science et santé connectées
Le 24/10/2017
INNOV'inMED
Du 26/10/2017 au 27/10/2017
3ème colloque des objets connectés et applications de santé
Le 21/11/2017
6èmes Journées du Mipih
Du 29/11/2017 au 30/11/2017
3ème colloque sécurité des SI en établissements sanitaires et médico-sociaux
Le 29/11/2017