Une opération de maintenance est prévue vendredi 14 Aout 2020 entre 12h30 et 13h00. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://vieviewer.com/

E-santé

Le dépistage de la rétinopathie diabétique par télémédecine prêt à débuter à La Réunion

0 205

SAINT-DENIS (La Réunion), 7 septembre 2016 (TICsanté) - Les premiers dépistages de la rétinopathie diabétique à l'aide d'outils de télémédecine, organisés dans le cadre du projet Retino, vont débuter le 10 septembre sur l'île de La Réunion, a indiqué l'agence régionale de santé (ARS) Océan Indien.

A l'initiative de l'union régionale des médecins libéraux de l'Océan indien (URMLOI) et de l'union régionale des professionnels de santé (URPS) Orthoptistes, le projet Retino est soutenu par la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS) de La Réunion, la direction régionale du service médical (DRSM), le régime social des indépendants (RSI) et l'ARS Océan Indien.

L'ensemble des acteurs impliqués ont signé le 31 août une convention de partenariat pour organiser leurs relations dans le projet et pour sa mise en oeuvre.

Le projet Retino fait partie du programme Océan Indien Innovation Santé (OIIS), financé dans le cadre de l'appel à projets Territoire de soins numérique (TSN) (voir dépêche du 3 novembre 2015).

Ce programme porte sur la prise en charge de quatre pathologies chroniques (diabète, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque et accidents vasculaires cérébraux).

Retino vise à améliorer l'accès au dépistage de la rétinopathie diabétique des patients en rupture avec le parcours de santé et à réduire les complications liées au diabète, en proposant une série de "dépistages itinérants" permis par le recours à la télémédecine.

Il cible "les patients diabétiques connus et âgés de moins de 70 ans et n'ayant pas réalisé de fond d'oeil depuis deux ans", soit "12.500 patients", a précisé l'ARS Océan Indien dans un dossier de presse consacré au projet.

Ces patients, identifiés par la DRSM et le RSI, recevront un courrier d'information sur les dépistages qui auront lieu "toutes les deux à trois semaines" dans six communes de l'île. Ils devront ensuite se rendre chez leur médecin traitant afin que ce dernier délivre l'ordonnance nécessaire au dépistage.

L'ARS a communiqué sur six dates d'ores et déjà connues pour la réalisation des dépistages: le samedi10 septembre à Hell-bourg, le mardi 27 septembre à Salazie village, le mardi 11 octobre à Piton Sainte Rose, le mardi 25 octobre à Sainte Rose ville, le mardi 8 novembre à Rivière du Mat les Hauts, et le lundi 5 décembre à La Plaine des Palmistes.

Le dépistage sera effectué par un orthoptiste équipé d'une caméra spécialisée qui enverra les clichés de l'oeil à un ophtalmologue via la plateforme régionale de télémédecine, après obtention du consentement du patient pour l'envoi de ses données médicales. Un courrier contenant les résultats invitera ensuite le patient à prendre contact avec son médecin traitant.

Les actes réalisés seront pris en charge par la CGSS et le RSI.

"Avec leur consentement, les coordinatrices d'appui territorial du programme OIIS pourront contacter les patients dont le dépistage est positif pour s'assurer qu'ils aient pris rendez-vous avec leur médecin traitant ou un ophtalmologue traitant et les accompagner dans cette démarche si nécessaire", a indiqué l'ARS Océan Indien.

Le diabète représente le premier motif d'entrée en affection de longue durée (ALD) à La Réunion, rappelle l'ARS.

rm/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Greffe hépatique: autorisation de l'expérimentation "article 51" sur le financement de la télésurveillance

PARIS (TICsanté) - Un arrêté publié le 12 octobre au Journal officiel fixe le cahier des charges de l'expérimentation sur la télésurveillance des patients transplantés hépatiques financée dans le cadre de l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018.

0 676

Politique

La DGOS souligne "plusieurs défis importants" du programme e-Parcours

VALENCIENNES (Nord) (TICsanté) - Marie-Gabrielle Rietsch, chargée de mission e-Parcours à la direction générale de l'offre de soins (DGOS), a exposé le 4 octobre les défis auxquels ce programme fait face pour se développer, inclure les aidants, ou encore s'harmoniser avec le dossier médical partagé.

0 632

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org