Un service proposé par APM International
http://www.malta-informatique.fr/actualites/i2Jn4s/innovation-majeure-lancement-de-titan-teleconsultation
https://inovelan.fr/santnetbox/
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.fr/DSI-GHT-reussir-son-projet-reco-vocale?cid=7010W000002C2aSQAS&ls=website&rs=Ticsante&offer=speech_recognition&ot=ebook
15/11/2011   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Le CHU de Montpellier rompt son contrat avec Agfa Healthcare

PARIS, 15 novembre 2011 (TICsanté) – Le directeur général (DG) du CHU de Montpellier, Philippe Domy, indique dans un entretien à TICsanté avoir dénoncé le contrat liant son établissement à la société Agfa Healthcare Entreprise Solutions et initié une nouvelle procédure d’acquisition d’un système d’information hospitalier (SIH).

"J’ai procédé à la dénonciation du contrat et relancé une procédure de dialogue compétitif", déclare Philippe Domy.

Le DG du CHU de Montpellier a pris sa décision durant le mois de septembre 2011, en raison du "non respect des clauses du contrat".

Le marché d’"informatisation de la production des soins", attribué le 16 novembre 2009 à Agfa Healthcare, prévoyait un déploiement progressif du SIH Orbis jusqu’en 2013, pour un montant d’environ 10 millions d’euros (voir dépêche TICsanté du 17 février 2010).

"Nous étions sur de mauvaises bases contractuelles, qui faisaient qu’Orbis n’a pas pu être déployé dans les délais prévus. J’ai donc décidé de rebattre les cartes", explique-t-il.

De fait, un nouvel avis de marché relatif à la "fourniture d’une solution de production de soins en mode SaaS [software as a service, ndr] ou équivalent" a été diffusé le 10 novembre, en vue de conclure un accord-cadre d’une durée de 10 ans.

Les candidats ont jusqu’au lundi 5 décembre, à midi, pour déposer leur offre. L’établissement sélectionnera ensuite les trois ou quatre opérateurs invités à participer au dialogue compétitif, dont l’issue devrait être connue avant mai 2012. Agfa Healthcare pourra participer à cette procédure, précise Philippe Domy.

"A partir du moment où le montage contractuel est différent, il n’est pas exclu qu’Agfa se positionne", confirme Philippe Blanco, directeur général de la société basée à Artigues-près-Bordeaux (Gironde), contacté par TICsanté.

"Le problème ne vient pas du produit, du CHU de Montpellier ou d’Agfa, mais de la façon dont le marché avait été imaginé au départ. Cette base contractuelle qui n’a pas permis de déployer Orbis dans de bonnes conditions (…) ne remet pas en cause Orbis, ni les équipes d’Agfa", assure-t-il.

Interrogé sur les velléités de ses autres clients, en particulier le CHU de Toulouse et l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le dirigeant d’Agfa Healthcare affirme que "le mode de déploiement actuel leur convient très bien aujourd’hui".

"Ces projets sont toujours compliqués. (…) De nombreuses demandes de développements ont été réalisées par Agfa. A ma connaissance, cela n’a pas eu d’impact sur les calendriers des projets" en cours, ajoute-t-il./gb/ar

Partagez cet article

https://www.groupepsih.com/
http://bit.ly/vmpourtous
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres


Product Manager (H/F)

Île-de-France


Développeur Java (H/F)

Île-de-France
Les offres d'emploi
Agenda
Consumer Electronic Show 2019
Du 08/01/2019 au 11/01/2019
Colloque TIC santé 2019
Du 06/02/2019 au 07/02/2019
Hacking Health Camp 2019
Du 22/03/2019 au 24/03/2019
7ème Congrès national de l'Apssis
Du 02/04/2019 au 04/04/2019
2e Forum Derm@to Connecté
Le 17/05/2019