https://vieviewer.com/
https://openbi.org/covid19-suivi-du-covid-19/

E-santé

Lancement du premier site d'aide à l'interprétation des résultats d'automesure de la pression artérielle

0 201

PARIS, 30 décembre 2014 (TICsanté) - L'unité d'hypertension artérielle de l'hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP) à Paris (AP-HP) a présenté le 16 décembre un nouveau site internet sur lequel les personnes pratiquant l'automesure de la pression artérielle peuvent obtenir une aide à l'interprétation des résultats.

Le site www.hy-result.com, accessible gratuitement, est le premier de ce type en France et dans le monde, a déclaré le Dr Nicolas Postel-Vinay de l'HEGP, lors d'une conférence de presse. Le site utilise l'algorithme Hy-Result* développé par l'équipe de l'HEGP.

Il est utilisable aussi bien par les patients hypertendus suivis que par des personnes non suivies voulant connaître leur pression artérielle et leur risque cardiovasculaire.

Une personne ayant fait trois mesures de pression artérielle matin et soir durant cinq jours avec un appareil d'automesure entre dans le système ces mesures, ainsi que d'autres informations (âge, sexe, diabète, insuffisance rénale, antécédent d'AVC, tabagisme); et le système interprète toutes ces données pour dire à la personne si sa pression artérielle est correcte, limite ou trop élevée. Il y a dans ce cas un message incitant à aller voir un médecin.

De plus, une application existe avec un appareil d'automesure de la pression artérielle, de la société Withings. Cet appareil connecté à un smartphone peut envoyer directement les mesures au site internet, sans que le patient ait besoin de les rentrer. Après cinq jours, un compte rendu est proposé, enregistrable en PDF et imprimable, pour le montrer au médecin traitant.

Le Dr Guillaume Bobrie a rappelé que l'automesure de la pression artérielle est désormais recommandée car elle est plus fiable que la mesure obtenue lors d'une consultation chez un médecin.

L'automesure permet de détecter les hypertensions masquées (la mesure était normale en consultation alors qu'elle est élevée à domicile) qui ont un risque cardiovasculaire similaire aux HTA détectées par le médecin, et de révéler les hypertensions "blouse blanche" (appelées aussi hypertensions de consultation: la pression artérielle est élevée chez le médecin mais normale à domicile) qui n'ont pas de risque et ne doivent donc pas être traitées.

Mais de nombreux appareils d'automesure disponibles sur le marché comportent des seuils de pression artérielle qui ne sont pas les bons. De plus, le médecin a insisté sur le fait qu'une mesure isolée ne présente aucune fiabilité et qu'il faut absolument avoir plusieurs mesures par jour durant plusieurs jours. D'où l'intérêt d'un algorithme permettant de calculer dans de bonnes conditions les risques réels des individus.

Une étude a été conduite pour vérifier la fiabilité de l'algorithme, sur 195 patients. La concordance des interprétations de l'algorithme et d'un médecin était d'environ 90%. Pour les cas restants, il s'agissait à 5% d'une erreur du logiciel, qui a depuis été corrigée. Et pour les derniers 5%, c'était lié à des erreurs des médecins qui n'avaient pas détecté une HTA "blouse blanche".

Théoriquement, le site pourrait être utilisé par des patients sous traitement antihypertenseur pour ajuster eux-mêmes leur traitement en fonction des résultats d'automesure. Mais pour le moment, ça n'est pas le cas, a précisé le Dr Bobrie: le site conseille de consulter un médecin quand les résultats montrent que c'est nécessaire.

Le site aurait un intérêt pour les médecins, infirmiers, pharmaciens, dans le cadre de l'éducation thérapeutique.

fb/ab/nc

La Rédaction
redaction@ticsante.com

https://www.sanofi.fr/fr/nous-contacter

E-santé

L'assurance maladie planche sur une plateforme pour alimenter le DMP

STRASBOURG (TICsanté) - A l'occasion de la 6e édition du Hacking Health Camp, la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) a dévoilé un projet de plateforme Ameli destinée à "alimenter le dossier médical partagé (DMP) avec des données issues de dispositifs médicaux connectés ou d'applications qui ne sont pas encore interconnectables avec le dossier", a expliqué Sandrine Lorne, directrice relation clients, marketing et portail Ameli à la Cnam.

0 609

E-santé

Rendez-vous médicaux: DoctoChrono suspend ses services face à la colère de certains médecins

PARIS (TICsanté) - La plateforme DoctoChrono, qui propose un service payant de "conciergerie médicale" pour la prise de rendez-vous en imagerie et dans certaines spécialités, a suspendu ses activités le 9 avril après avoir déclenché la colère de certains médecins dénonçant sur les réseaux sociaux une "marchandisation du soin".

0 623

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
2 + 5 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 3e colloque sur l'imagerie à l'heure de l'IA

    Le 22/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • SIDO 2020

    Du 12/05/2020 au 13/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020

  • 12e colloque données de santé en vie réelle

    Le 16/06/2020

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020