Un service proposé par APM International
http://www.malta-informatique.fr/actualites/i2Jn4s/innovation-majeure-lancement-de-titan-teleconsultation
https://inovelan.fr/santnetbox/
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.fr/DSI-GHT-reussir-son-projet-reco-vocale?cid=7010W000002C2aSQAS&ls=website&rs=Ticsante&offer=speech_recognition&ot=ebook
20/12/2012   Envoyer par mail Imprimer   7 commentaires
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Lancement de Gesplic, premier logiciel de gestion et planification des chimiothérapies

PARIS, 20 décembre (TICsanté) – La société netAktive a développé, en partenariat avec l'Institut mutualiste Montsouris (Paris XIVe), une solution informatisée de gestion et de planification des chimiothérapies entièrement en ligne, accessible depuis un navigateur Internet.

Très sensibles aux réactions des patients, les traitements de chimiothérapie se décalent souvent dans le temps, entraînant de nécessaires recalculs de leur périodicité. Résultat, "lors de la création du département d'oncologie de l'Institut mutualiste Montsouris, en 2010, l'assistante médicale passait l'essentiel de son temps à gérer des plannings", explique Bruno Letellier, chef de projet chez netAktive, interrogé par TICsanté.

L'un des professeurs de l'institut a donc contacté l'éditeur pour créer un logiciel de planification des chimiothérapies, avec une fonction de réservation des ressources (lits, fauteuils…) et d'édition de plans personnalisés de soins pour les patients. Autant de tâches fastidieuses à gérer manuellement.

Deux ans plus tard, Gesplic (GEStion et PLanification Informatisée des Chimiothérapies) est devenu une solution logicielle complète. Elle permet la prise en charge du patient, l'édition des plans personnalisés de soins, la validation de traitement, etc.

Accessible en ligne, via un navigateur Internet, Gesplic permet à ses utilisateurs d'accéder à un dossier patient dédié regroupant toutes les données du malade: historique des traitements, molécules et doses administrées, validation des séances, recueil de toxicité, etc. Des fonctions de gestion des protocoles de chimiothérapie, d'édition des plannings patients ou des comptes-rendus de traitement, ont notamment été implémentés. Gesplic propose également une fonction d'aide à la prescription, avec calcul automatique des doses de médicaments après validation des paramètres cliniques et biologiques de chaque séance.

"L'intérêt du logiciel est de pouvoir accéder à toutes les données patient partout dans l'hôpital, contrairement au système actuel, qui consiste en général à remplir un cahier de chimiothérapie papier", souligne Bruno Letellier. Une dizaine d'établissements lui ont donc fait part de leur intérêt pour le logiciel.

Le laboratoire Roche s'est également déclaré intéressé par Gesplic pour son activité de recherche clinique: "en trois clics, ils peuvent récupérer nos données statistiques, plus rapidement que lorsque l'ARC recopie les cahiers de chimiothérapie et sans risque d'erreurs", note le chef de projet.

Un intérêt des établissements d'autant plus grand que le logiciel se veut simple à utiliser. Après une formation de quelques heures, les trente utilisateurs (médecins, infirmiers, secrétaires, pharmaciens, chercheurs) de l'Institut mutualiste Montsouris ont déclaré n'avoir eu besoin que d'une semaine pour s'habituer à son utilisation./mb/ar

Partagez cet article

Rédigé par: contact@gesplic.fr  le 22/01/2013 à 12:11
L'interface HL7 est en effet opérationnelle, une interface PN13 a été réalisée depuis la parution de cette dépêche permettant un lien avec les logiciels de pharmacie et notamment l'intégration des doses réelles des médicaments administrées aux patients.
Les dispositifs d'annonce ont eux aussi été intégrés à Gesplic.
Les échanges d'informations entre logiciels médicaux sont effectivement très problématiques.
Nous prévoyons une ouverture de Gesplic vers l'extérieur (Données et
fonctionnalités) au travers de Webservices. L'objectif étant de permettre aux établissements de santé de greffer leurs propres développements et de récupérer les informations stockées dans Gesplic pour des besoins spécifiques.
Dans ce cadre, nous serions intéressés par des informations concernant le mode de communication utilisé par la radiologie.
Haut de page
Rédigé par: PhM  le 17/01/2013 à 10:01
Trente ans d'observation de SIS permettent de constater que l'innovation provient rarement des grands éditeurs. Le développement de telles solutions indépendantes est donc une bénédiction.
Ce qui est rassurant est qu'on nous affirme qu'il existe une interface HL7 et que la compatibilité DMP est en cours ; à suivre...
Tout cela serait plus facile si l'ASIP forçait pour de bon les industriels à définir (et mettre en oeuvre) un bus de données.
Le monde de la radiologie, après des années d'atermoiements, a fini par montrer qu'à terme, cela était utile à la fois aux professionnels, aux patients, aux petits et aux gros industriels.
Haut de page
Rédigé par:   le 28/12/2012 à 18:59
Encore une belle image de l'éclatement de solutions "universelles" mais incompatibles entre elles.

Tant qu'il n'y aura pas une vrai politique industrielle lie aux solutions de santé pour favoriser la convergence des solution et l'émergence des innovations, on en restera au statu quo et on reproduira, plan après plan les échecs précédents.
Quoiqu'il en soit, une belle initiative de la part d'un utilisateur passionné.
Haut de page
Rédigé par: contact@gesplic.fr  le 27/12/2012 à 20:45
Gesplic peut être utilisé en mode "Local" et SaaS :
• En mode local, le logiciel est installé dans l'infrastructure technique de l'établissement de santé,
• En mode SaaS, l'application et les données sont installées chez un hébergeur agréé par l'ASIP Santé. Dans ce cadre, l'ensemble hébergement et droits d'utilisation du logiciel représentent un coût de 200,00 € HT par mois.
Une interface HL7 est disponible pour récupérer les données démographiques des SIH, évitant ainsi les saisies multiples et les risques d'erreur induits.
La DMP compatibilité est en cours, dans un second temps nous mettrons en place les démarches nécessaires afin d'interfacer le logiciel avec le DCC.
Haut de page
Rédigé par: alg@qsp-systems.com  le 26/12/2012 à 9:55
Bonjour,

QSP Systems édite depuis plusieurs années un logiciel spécifique concernant l'activité "Chimiothérapie" et traite toutes les fonctionnalités mentionnées dans l'article. Il peut être utilisé de façon autonome ou au sein du dossier patient EPIONE, dossier patient multi-disciplinaire.
Voir www.qsp-systems.com/?page_id=940

Comme le mentionne le premier commentaire, Gesplic n'est en aucun cas le premier logiciel de gestion et planification des chimiothérapies.
Haut de page
Rédigé par: giropalette@yahoo.fr  le 20/12/2012 à 13:57
Bonjour,

Savez-vous si les données enregistrées sont hébergées par un hébergeur agréé ASIP et s'il y a une connexion avec le DMP ?
Haut de page
Rédigé par: canyon@canyon.fr  le 20/12/2012 à 10:41
Pour information, le logiciel TimeWise Chimio est un dossier patient complet de chimiothérapie et gère les plannings depuis plus de 10 ans ! Le logiciel existe en mode classique et en mode Web. ( www.canyon.fr/twchimio.html )

Gesplic n'est en aucun cas le premier logiciel de ce type ...
Haut de page
https://www.groupepsih.com/
http://bit.ly/vmpourtous
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
Conférence "Value Based Health Care in the Digital Era"
Le 18/12/2018
Consumer Electronic Show 2019
Du 08/01/2019 au 11/01/2019
Hacking Health Camp 2019
Du 22/03/2019 au 24/03/2019
7ème Congrès national de l'Apssis
Du 02/04/2019 au 04/04/2019
2e Forum Derm@to Connecté
Le 17/05/2019