Un service proposé par APM International
https://www.ctm-telemedecine.fr/
https://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.computer-engineering.fr
06/01/2015   Envoyer par mail Imprimer   1 commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

L'Alsace, première région à créer un système de gestion en ligne des demandes d'admission en Ehpad

STRASBOURG, 6 janvier 2015 (APM) - L'Alsace est la première région de France à avoir mis en place un système de gestion en ligne des demandes d'admission en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), a indiqué l'agence régionale de santé (ARS) Alsace à l'APM en décembre.

Ce "service public gratuit, confidentiel et sécurisé", baptisé ViaTrajectoire, qui permet de dématérialiser l'ensemble du processus de demande d'admission en Ehpad, est destiné au grand public et aux professionnels de santé.

"L'Alsace, grâce à la coopération de l'agence régionale de santé et des conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, est la première région de France à proposer ce service à ses habitants", font valoir l'ARS, les deux conseils généraux et le groupement de coopération sanitaire (GCS) Alsace e-santé, dans un dossier de présentation commun remis à l'issue d'une conférence de presse dans un Ehpad d'Altkirch (Haut-Rhin), organisée le 8 décembre pour inaugurer ce nouveau service.

ViaTrajectoire Ehpad "évite la multiplication des démarches de demandes d'admission simultanées formulées à l'aide d'un dossier papier auprès de plusieurs établissements, et propose de nombreux services utiles à la personne âgée et/ou à son entourage", vante ainsi l'ARS sur son site internet.

Le service propose un annuaire détaillé des 180 Ehpad d'Alsace, avec un moteur de recherche en fonction de critères géographiques, financiers, médicaux ou de confort. Il permet la constitution du dossier de demande d'admission en ligne avec trois volets (administratif, niveau d'autonomie, informations médicales) et l'envoi simultané de la demande aux établissements sélectionnés. Le refus ou l'acceptation d'une demande est visible en temps réel.

Par ailleurs, "le médecin traitant accède, grâce à la carte professionnel de santé (CPS), à une plateforme spécialement conçue à son attention: il y saisit toutes les informations relatives à la santé et à l'autonomie de son patient dans les deux volets concernés, qu'il peut mettre à jour très simplement", décrit le dossier de présentation.

Si le site a été officiellement inauguré le 8 décembre, il est en fait ouvert depuis mai à tous les professionnels concernés -médecins généralistes, travailleurs sociaux du secteur gérontologique, réseaux, lieux de coordination, etc.- et les premières demandes d'admission ont été enregistrées à partir de cette date. L'accès "particuliers" du site a été testé en octobre et novembre dans deux zones pilotes de la région.

Au 15 novembre, l'ARS signale:

  • 4.400 comptes professionnels enregistrés sur ViaTrajectoire Ehpad
  • 2.700 demandes d'admission enregistrées
  • la réception d'une demande d'admission par 90% des Ehpad d'Alsace par l'intermédiaire du site
  • la finalisation d'une admission par 50% des Ehpad (430 usagers concernés).

Le site se veut également un outil pratique pour les établissements."Désormais, chaque Ehpad alsacien accède, sur le site ViaTrajectoire, à un tableau de bord des demandes en cours. Il est informé en temps réel des demandes rendues caduques à la suite d'une admission dans un autre Ehpad", détaille le dossier.

Il est enfin "un outil de connaissance et de pilotage de l'offre de prise en charge des personnes âgées [...] et de connaissance du fonctionnement du système de santé régional, avec la possibilité de générer des tableaux de bord quantitatifs et qualitatifs relatifs aux flux de patients", assure l'ARS.

UN PROJET D'ENVERGURE NATIONALE

Si ViaTrajectoire Ehpad est porté dans son déploiement en Alsace par les conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, l'ARS, et Alsace e-sante, c'est un projet qui dépasse largement les frontières de la région.

Il est "le fruit d'une coopération étroite entre professionnels de santé et médico-sociaux, tutelles et spécialistes des systèmes d'information, qui a débuté en 2004 en région Rhône-Alpes", rappelle le dossier de présentation.

Une première version du site, appelé alors Trajectoire, a été créée pour les soins de suite et de réadaptation (SSR) par le département des systèmes d'information des Hospices civils de Lyon (HCL), avec le groupement de coopération sanitaire de la région Rhône-Alpes (Sisra) et le soutien de l'ARS Rhône-Alpes.

"A partir de 2009, avec l'adoption de Trajectoire SSR par les régions de France dont l'Alsace, une coopération interrégionale s'est organisée et n'a cessé de faire évoluer le concept et les applications opérationnelles", note le dossier.

"L'équipe ViaTrajectoire Rhône-Alpes réunit régulièrement le comité interrégional de suivi de ViaTrajectoire (médecins et collaborateurs chargés du déploiement du logiciel dans les régions de France) pour préparer les évolutions futures aussi bien en termes de préconisations médicales de prise en charge (thesaurus), que d'évolution de la demande d'admission ou d'élargissement du champ à d'autres domaines", précisent les partenaires alsaciens dans leur dossier de présentation.

Ils assurent qu'"aujourd'hui, 22 régions en France utilisent ViaTrajectoire SSR/HAD [hospitalisation à domicile]".

En Alsace, ViaTrajectoire SSR/HAD, "utilisé depuis 2010 par tous les hôpitaux, devrait devenir accessible aux médecins généralistes", annoncent-ils.

Parallèlement, ViaTrajectoire devrait être décliné dans le secteur du handicap, l'ARS précisant sur son site internet que "les travaux associant les différents partenaires sont en cours, et devraient aboutir à l'horizon 2015".

Proposé gratuitement, cofinancé par les agences régionales de santé, le site ViaTrajectoire est hébergé sur une plateforme agréée par l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) sous l'égide du ministère des affaires sociales et de la santé.

vl/ab/

Partagez cet article

Rédigé par: gferraro@solware.fr  le 07/01/2015 à 15:16
Très favorable à une standardisation des outils sur toutes les ARS.
Standardisation = Efficacité = Efficience
Haut de page
https://www.groupepsih.com/
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription