Un service proposé par APM International
https://www.psih.fr/fr/blog/strategie-ght-equipes-psih-partent-a-rencontre-etablissements-de-sante/
http://www.enovacom.fr/ressources/appareils-biomedicaux-connectes-hopital.html
http://www.computer-engineering.fr
Recherche
Entrez l'expression à rechercher 
Centre d'intérêt 
Toutes les brèves

Publication d'une circulaire sur la gestion des métiers du numérique

Une circulaire du Premier ministre publiée mercredi 22 mars invite les ministères à "engager une réflexion sur la professionnalisation et la mutualisation des actions de formation" envers les métiers du numérique et des systèmes d'information.

La parution de ce document s'inscrit dans un contexte de mise en place par la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) et la direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication de l'Etat (Dinsic) d'un plan d'actions "permettant d'attirer, de recruter et de fidéliser" les compétences informatiques au sein de la sphère publique.

Les directions des ressources humaines des ministères sont chargées dans ce cadre d'alimenter "une cartographie interministérielle par métiers et compétences en ciblant en priorité les métiers les plus en tension".

Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, attire l'attention des administrations sur "la nécessité d'éviter toute politique de concurrence entre ministères" sur le recrutement d'agents publics dans les métiers du numérique.

Consulter la circulaire publiée sur le site circulaires.gouv.fr

/rm/ab

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Nouvelle édition du panorama des projets SI de l'Etat

Une version réactualisée du "panorama des grands projets de système d'information" réalisé par la direction interministérielle du numérique et des systèmes d'information et de communication de l'Etat (Dinsic) a été publiée le 14 mars.

Ce panorama présente 61 projets suivis par la Dinsic du fait de leurs impacts, de leurs degré de complexité et de leurs enjeux financiers, soit 4 projets de plus que la précédente édition (voir dépêche du 23 novembre 2016).

On y retrouve notamment parmi les chantiers portés par le ministère des affaires sociales et de la santé le projet Imotep (gestion des stages des internes en médecine) et le programme de modernisation des systèmes d'information des Samu-Centres 15 (SI-Samu).

Le panorama détaille pour chaque projet sa date de début, sa durée prévisionnelle, son coût estimé, sa zone fonctionnelle principale et la phase dans laquelle il se situe à l'heure actuelle.

Consulter la deuxième édition du panorama des grands projets SI de l'Etat

rm/ab

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Marisol Touraine a visité la filiale de Google dédiée à la santé

En déplacement en Californie du 15 au 17 mars, la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, a visité les locaux de Verily, filiale de Google consacrée à la santé.

La ministre a rencontré le CEO de Verily, Andy Conrad, afin d'évoquer le partenariat existant avec Sanofi et la création de la filiale commune Onduo pour développer une plateforme de recherche globale sur la prise en charge du diabète (voir brève du 29 février 2016).

Marisol Touraine a également rencontré Anneka Chaudhry, conseillère du maire de San Francisco pour la santé, et visité le "Stanford Biodesign Center", centre de formation à l'innovation en santé.

rm/ab

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Lancement d'une série de "Facebook Live" pour partager les expériences patients

Le média We Are Patients lance à partir du mercredi 22 mars une série de "Facebook Live" (vidéos en direct) donnant la parole à des patients afin d'échanger autour de leur expérience et de l'impact de la maladie sur leur quotidien.

L'invitée du premier "Facebook Live" qui sera lancé mercredi à midi en partenariat avec les cliniques et hôpitaux Ramsay Générale de Santé est Charlotte Husson, ancienne patiente atteinte du cancer des ovaires et créatrice des "Fighting Kit", kits d'accompagnement proposés aux patients touchés par le cancer.

La maladie de Crohn, la sclérose en plaques, le cancer de la prostate, le diabète et plus largement l'ensemble des maladies chroniques feront l'objet d'autres sessions.

"A moyen terme, We Are Patients envisage la création d'autres programmes sur des thèmes particuliers (prévention, diagnostic, relation avec les proches, maladies rares, etc.) en partenariat avec des acteurs de la santé", précise un communiqué de presse diffusé par le média.

Plus d'informations sur la page Facebook de We Are Patients

rm/ab

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Le Cnom prépare des recommandations sur l'usage de l'intelligence artificielle

Le Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom) produira en fin d'année 2017 un document comportant des recommandations sur l'usage de l'intelligence artificielle et du big data en santé, a indiqué le 8 mars le Dr Jacques Lucas, vice-président du Cnom.

Le Dr Lucas, également délégué général du Cnom aux systèmes d'information en santé, est intervenu en ouverture des 8èmes assises des technologies numériques de santé à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Il a précisé que le document en préparation "énoncera des préconisations sur l'usage éthique de l'intelligence artificielle et sur la construction éthique des algorithmes" dans le domaine de la santé.

Il a défendu au cours de son intervention un recours aux technologies numériques de santé "centré sur les usages et les besoins des professionnels", et souligné le nécessaire effort de formation initiale et continue des praticiens à ces outils.

rm/ab

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

L'Asip santé publie une nouvelle version du modèle des objets de santé

L'Agence des systèmes d'information partagés de santé a mis le 3 mars à disposition du secteur santé-social une nouvelle version du modèle des objets de santé (MOS) et des nomenclatures associées visant à favoriser l'interopérabilité des applications numériques en santé.

Le MOS fait partie des référentiels du cadre commun des projets d'e-santé et comprend la description des informations traitées par les systèmes d'information de santé "en garantissant la neutralité vis-à-vis des technologies", explique l'Asip santé sur son site web.

"Tout éditeur ou industriel qui souhaite mettre en oeuvre des interfaces génériques peut utilement se servir du modèle des objets de santé et des nomenclatures associées", ajoute-t-elle.

La version 1.2 du MOS a fait l'objet de diverses améliorations portant sur la définition des entités juridiques et géographiques, la mise à jour des nomenclatures des objets de santé "en relation directe avec les évolutions du terrain", la méthode d'élaboration des spécifications fonctionnelles des échanges et les nouveaux tableaux du répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS).

Accéder au modèle des objets de santé publié par l'Asip santé

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Près de 60% des établissements de santé ont recours à l'IoT (étude Aruba)

L'internet des objets (IoT) est déjà utilisé dans 6 établissements de santé sur 10, selon les résultats d'une étude internationale d'Aruba, filiale de Hewlett Packard Enterprise, publiés le 2 mars.

Les moniteurs de patients et les appareils de rayon X et d'imagerie sont les appareils connectés au réseau les plus utilisés par les établissements de santé, selon cette étude*.

Pour 35% des cadres du secteur de la santé interrogés, le principal avantage de l'IoT concerne l'utilisation de capteurs pour surveiller et maintenir les appareils médicaux.

Près de 73% des participants à cette étude dans le domaine de la santé ont affirmé avoir réalisé des économies grâce à l'IoT. Pour 80% des cadres de santé, ces économies ont permis de créer de nouveaux services et donc d'améliorer l'innovation dans leurs structures.

Accéder à l'étude complète d'Aruba

*Etude menée auprès de 3.100 décideurs provenant d'organisations d'au moins 500 employés dans 20 pays du monde dans les domaines suivants: industriel, gouvernemental, vente au détail, soins de santé, éducation, construction, finances, technologies de l'information et télécommunications.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Le GIP e-SiS 59/62 certifié ISO 20000

Le groupement d'intérêt public e-SiS 59/62 a obtenu la certification ISO 20000 pour sa gestion des services de télémédecine, d'hébergement de données de santé et de dématérialisation, a-t-il annoncé dans un communiqué du 7 mars.

Cette certification délivrée par l'Afnor atteste de la qualité du système de management des services informatiques délivrés aux clients du GIP, qui accompagne les établissements de santé dans leurs choix de développement, de maintenance et d'exploitation de leur système d'information.

Elle s'ajoute à la certification 270001 liée à la maîtrise du risque informatique, obtenue fin 2016 par le GIP e-SiS 59/62 (voir brève du 24 novembre 2016), à l'agrément hébergeur de données de santé (HDS) et à l'agrément "Tiers-archiveur" délivré par le service interministériel des archives de France (Siaf).

rm/ab

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Le CH d'Annecy Genevois choisit DocuGed pour la dématérialisation des documents médicaux

Le centre hospitalier d'Annecy Genevois (Change) a choisi la solution Docuged éditée par Le Document Numérique afin de dématérialiser, stocker et partager les documents liés au dossier patient informatisé (DPI), a indiqué l'éditeur le 8 mars.

Intégré au système d'information du CH d'Annecy Genevois, DocuGed permet d'archiver de manière probante des documents issus de différentes solutions métiers, à l'instar du DPI d'Axigate qui sera déployé au centre hospitalier à partir de novembre 2017.

Ces documents sont rendus accessibles aux professionnels de santé des différents établissements regroupés au sein du groupement hospitalier de territoire Genevois-Annecy-Albanais (GHT G2A).

"DocuGed permettra aux médecins du Change de pouvoir accéder à l'ensemble de la documentation médicale d'un patient très rapidement, mais au-delà, l'objectif est de leur proposer une solution qui permettra d'explorer le dossier numérique d'un patient selon différents axes et en fonction du besoin", a expliqué Stéphane Boudehent, directeur des systèmes d'information du Change, cité dans le communiqué de presse de l'éditeur.

/rm

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Plus d'un million d'assurés parisiens inscrits sur Ameli.fr

Près de 7 assurés parisiens sur 10 ont ouvert un espace personnel sur le portail ameli.fr, soit plus d'un million de personnes, a indiqué la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de Paris dans un communiqué de presse diffusé le 22 février.

La CPAM de Paris ajoute que 90% des demandes de cartes européennes d'assurance maladie (CEAM) sont réalisées en ligne, et que 75% des demandes de relevé d'indemnités journalières sont dématérialisées.

Le compte Ameli, lancé en 2008, permet de bénéficier d'un espace personnel pour consulter ses remboursements et indemnités, d'effectuer plusieurs démarches administratives en ligne (déclaration de droits, tiers payant intégral, signalement de perte ou de vol de carte Vitale, actualisation des coordonnées) et de contacter un conseiller de l'assurance maladie par messagerie.

rm/ab

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

http://www.web100t.fr
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://etiam.com/fr/etiam-solutions/etiam-connect/
http://www.vieviewer.com/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
Rencontres régionales de la santé numérique: 36h Chrono PACA
Le 30/03/2017
5ème congrès national de l'Apssis
Du 04/04/2017 au 06/04/2017
Paris Healthcare Week 2017
Du 16/05/2017 au 18/05/2017
Congrès Doctors 2.0 & YOU
Du 01/06/2017 au 02/06/2017
Colloque "Données de santé en vie réelle"
Le 13/06/2017