https://vieviewer.com/
https://www.enovacom.fr/notre-offre/

E-santé

Territoire de soins numérique: le projet rhônalpin présente ses premiers services et innovations

0 313

PARIS, 7 décembre 2015 (TICsanté) - Les porteurs du projet Pascaline, réponse de l'agence régionale de santé (ARS) Rhône-Alpes à l'appel à projet national Territoire de soins numérique (TSN), ont présenté le 24 novembre les premiers services opérationnels du programme et les premiers lauréats de sa pépinière d'innovation, a rapporté l'ARS jeudi dans un communiqué.

L'ARS Rhône-Alpes fait partie des cinq régions sélectionnées en septembre 2014 dans le cadre du programme TSN. Son projet Pascaline (parcours de santé coordonné et accès à l'innovation numérique) s'appuie sur un ensemble d'outils communicants sur un territoire de 235.000 habitants en Isère, rappelle-t-on (voir dépêche du 10 septembre 2014).

Après une fin d'année 2014 consacrée au "montage du projet", le déploiement de premiers services a débuté en février, avait expliqué à l'époque Laurent Ponson, responsable des systèmes d'information santé à l'ARS et du projet Pascaline (voir dépêche du 26 mars).

Aujourd'hui, "les services Pascaline deviennent concrets", s'est félicitée l'ARS dans son communiqué, évoquant la plateforme territoriale d'appui, des services régionaux e-santé et un service baptisé Tandem.

La plateforme territoriale d'appui (PTA) est un dispositif à destination des professionnels de santé permettant de les accompagner lorsqu'ils se trouvent en difficulté dans la gestion d'une situation complexe, qui dépasse leur champ d'intervention ou de compétences.

Deux PTA sont mises en place sur le territoire du projet Pascaline: sur le Nord-Isère, autour de Bourgoin-Jallieu (Isère) et sur l'Est de l'agglomération lyonnaise dans le Rhône (Lyon IIIème, Bron, Saint-Priest, Saint-Bonnet-de-Mure et Saint-Laurent-de-Mure). La première PTA, sur le Nord-Isère, a pris en charge ses premières situations le 12 novembre.

Les services régionaux e-santé déployés s'adressent aux professionnels de santé et doivent s'intégrer dans leurs outils de travail quotidien. Parmi eux, le site MesPatients propose à ses utilisateurs une vue d'ensemble des dossiers des patients qu'ils prennent en charge. Le groupement de coopération sanitaire (GCS) Sisra a aussi déployé MonSisra, qui permet de réceptionner sur son propre logiciel de gestion de cabinet ses messages Zepra (Zéro échange papier en Rhône-Alpes), un service de dématérialisation des échanges déployé depuis 2010 dans la région.

Enfin, Tandem est un service développé par le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss) Rhône-Alpes en partenariat avec l'Association française contre les myopathies (AFM)-Téléthon. Dans le cadre de Tandem, deux référents parcours de santé (RPS) accompagnent une cinquantaine de personnes dans leur parcours de santé et dans leurs démarches auprès des différents interlocuteurs (professionnels, associations, etc.).

TROIS LAUREATS DANS LA PEPINIERE D'INNOVATIONS

Le cluster i-Care, en charge du sous-projet "Pépinière d'innovations" du programme Pascaline, a profité de cette soirée pour présenter ses trois "lauréats".

Les projets, sélectionnés après un appel lancé en mars, devaient "mettre en place une approche ouverte aux innovations émanant du tissu industriel" et "conduire une expérimentation grandeur nature associant au sein d'un consortium, des entreprises aux compétences complémentaires ainsi qu'un ou plusieurs acteurs de santé".

Le projet Corinne (coordination du réseau des intervenants par le numérique) est un système de mesure de l'INR (International Normalized Ratio, un des indicateurs de la coagulation sanguine) connectée au laboratoire de biologie pour les résidents en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Il est porté par la société Avalun, en partenariat avec le réseau de laboratoire Dyomédéa et l'Ehpad du Château, à Saint-Priest (Rhône). Corinne est déjà déployée au sein de plusieurs Ehpad du territoire Pascaline.

Le second projet, Papillon, est un service d'informatisation du dossier de soins à domicile, grâce à des tablettes numériques installées au domicile des patients pour permettre à la médecine de ville de réaliser et tracer les actes médicaux et paramédicaux. Papillon est porté par la société MHComm, avec le centre de lutte contre le cancer (CLCC) Léon-Bérard, à Lyon, et la société Floralis.

Enfin, le projet Piree vise à permettre, via un système de télésurveillance, une surveillance au quotidien de l'état clinique des patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Le but est d'améliorer la prévention et de limiter leur consommation de soins. Le projet s'appuie sur un consortium constitué de la société Linde Homecare et du CHU de Grenoble.

mb/gb/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

La DGOS souligne "plusieurs défis importants" du programme e-Parcours

VALENCIENNES (Nord) (TICsanté) - Marie-Gabrielle Rietsch, chargée de mission e-Parcours à la direction générale de l'offre de soins (DGOS), a exposé le 4 octobre les défis auxquels ce programme fait face pour se développer, inclure les aidants, ou encore s'harmoniser avec le dossier médical partagé.

0 717

Politique

La doctrine technique du numérique en santé soumise à concertation publique

PARIS (TICsanté) - Les premiers éléments de la doctrine technique prévue par la feuille de route gouvernementale sur le numérique en santé ont été mis en ligne pour concertation avant la publication d'une version définitive attendue "d'ici fin décembre", a indiqué le 3 octobre Laura Létourneau, déléguée ministérielle du numérique en santé (DNS).

0 1584
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021