Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
http://www.enovacom.fr/adopte-interoperabilite-logiciels-applications.html?utm_source=Ticsant%C3%A9-EAI&utm_medium=banner&utm_campaign=EAI-2017&utm_term=interoperabilite%2C%20EAI%2C%20Enovacom
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.com/5ideesfausses?cid=7010W000002S1qSQAS&ls=website&rs=tiscanté&offer=5_idées_fausses&ot=whitepaper
18/11/2016   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Santé et numérique: les propositions des candidats à la primaire de la droite et du centre passées au crible

PARIS, 18 novembre 2016 (TICsanté) - Sur les 432 mesures numériques présentes dans les programmes des candidats à la primaire de la droite et du centre, 11% portent sur le secteur de la santé, selon les résultats d'une analyse détaillée, publiée le 16 novembre par le think tank Renaissance numérique.

La santé arrive en quatrième position des thématiques concernées par ces mesures, derrière l'e-administration (22%), l'économie et l'investissement (18%) et l'éducation et l'enseignement supérieur (12%).

Sur l'ensemble des thématiques, "trois candidats se distinguent particulièrement pour le foisonnement de leurs idées numériques", a constaté le think tank. Il s'agit de Bruno Le Maire, François Fillon et Alain Juppé.

L'analyse détaillée des mesures sur le secteur de la santé obéit au même constat: le programme de Bruno Le Maire comporte 18 propositions sur ce sujet, celui d'Alain Juppé 14 contre neuf pour François Fillon.

Le think tank Renaissance numérique a compté deux propositions sur le sujet dans les programmes de Nicolas Sarkozy et de Jean-François Copé, une seule dans celui de Jean-Frédéric Poisson, et aucune dans la feuille de route de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Si certaines mesures restent très générales et ne sont pas accompagnées de détails sur leur mise en oeuvre, à l'instar de la mise en place du dossier médical partagé (DMP) ou du développement de la télémédecine, plusieurs candidats sont allés plus loin dans la description de leur programme.

S'il est élu à la présidence de la République, le député de l'Eure Bruno Le Maire, entend ainsi "mener un audit de trois mois pour identifier toutes les expérimentations de télémédecine", dont il estime le nombre à 2.300, avant de mettre en place des "relais de santé secondaires dotés de capacités en télémédecine".

Il souhaite également créer une "base de données patients nationale" afin de disposer de bases de données épidémiologiques. Cette masse d'information serait "gérée par les CHU conjointement", précise-t-il.

Une plateforme d'information et d'alerte

Alain Juppé évoque parmi les "chantiers majeurs" de son quinquennat l'accompagnement de la transition vers "une médecine du XXIe siècle" et l'objectif de "faire de la France le leader européen de l'e-santé à l'horizon 2022".

Il promet pour ce faire "un soutien plus affirmé qu'aujourd'hui à la recherche-développement de pointe et aux différentes formes de e-santé" et l'intégration des technologies dans la prise en charge grâce à un "financement à l'acte ou au forfait, en fonction des situations" de la téléconsultation, télésurveillance et télé-expertise.

Une autre proposition du président de la métropole bordelaise porte sur la création d'une application mobile et d'une plateforme d'information du patient sur sa santé qui soit "médicalement certifiée".

Cette plateforme présenterait notamment "les résultats des structures de soins" en termes de satisfaction des usagers et "des réponses aux questions sur les grands sujets de santé publique". Elle permettrait également aux citoyens et aux associations de patients d'"exercer un droit d'alerte simplement et sans délai".

Label "hôpital France"

François Fillon propose quant à lui la création d'un label "hôpital France" qui serait une référence "en matière de dispositifs médicaux numériques" et d'"équipements connectés".

Le programme du député de Paris insiste à plusieurs reprises sur la mise en place d'une "politique ambitieuse d'open data" en matière de santé, afin de "développer l'éducation thérapeutique des patients" en rendant l'information sur la pratiques médicales accessible, et de permettre aux acteurs publics et privés de santé de "mieux se coordonner, de cibler leurs actions et d'en maîtriser les dépenses".

Afin de "favoriser l'accès au marché des produits innovants", il entend organiser une concertation avec la Haute autorité de santé (HAS) sur "les critères d'évaluation de l'innovation à 10 ans" et "accroître" les autorisations temporaires d'utilisation (ATU) et les autorisations de mise sur le marché (AMM) conditionnelles.

Moins détaillé, le programme de Nicolas Sarkozy veut "remettre les industries de santé au coeur de la relance d'ambitieuses politiques d'innovation médicale" et "améliorer la prévention avec les objets connectés".

Jean-François Copé promet de "promouvoir la recherche médicale grâce à l'open data" et Jean-Frédéric Poisson veut "faire de la télémédecine un outil de lutte contre la désertification médicale".

Le premier tour des primaires de la droite et du centre pour l'élection présidentielle de 2017 se tiendra dimanche 20 novembre, rappelle-t-on.

Accéder à l'étude détaillée réalisée par le think tank Renaissance numérique

rm/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
http://www.web100t.fr
http://www.capsuletech.fr/
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.acetiam.eu
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
Université des déserts médicaux et numériques
Du 08/09/2017 au 09/09/2017
5èmes Rencontres du progrès médical
Le 12/09/2017
Forum national "NTIC et maladies rares"
Le 25/09/2017
Catel Paris 2017
Du 05/10/2017 au 06/10/2017
3ème colloque des objets connectés et applications de santé
Le 21/11/2017